Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 18:16
[Russia Today] Philippe de Villiers : "l'Amérique, fille des Lumières et puissance messianique veut imposer au monde son millénarisme"

RT France : Hier, le journal américain The Atlantic a publié une interview du président des Etats-Unis Barack Obama dans laquelle plusieurs questions internationales ont été évoquées. Barack Obama a notamment parlé des relations des Etats-Unis avec la France, en critiquant par exemple, l’engagement des gouvernements européens, notamment celui du gouvernement français, en Libye. Il s’est dit «déçu de leur manque d’implication après la chute de Kadhafi». D’après vous, Barack Obama, aurait-il raison sur ce point ?

 

Philippe de Villiers : Les choses sont très simples. La France est devenue – pardonnez-moi l’expression – le toutou, le télégraphiste, l’élève de l’Amérique. La France est devenue un protectorat. C’est-à-dire que l’armée française, la politique française, la diplomatie française sont aux ordres de l’Amérique depuis que Nicolas Sarkozy a fait rentrer la France dans le commandement de l’OTAN. Donc la France fait partout dans le monde ce que l’Amérique commande. Quand on voit la position de la France sur l’Ukraine, c’est l’Amérique qui a commandé à la France cette position absurde. C’est aussi l’Amérique qui a commandé à la France de suivre l’Allemagne pour les sanctions contre la Russie. Quant au Moyen-Orient, quant à l’Afrique, quant aux Printemps arabes, la France et les Etats-Unis marchent ensemble. Là, il faut reconnaître que sur la Libye, c’est Nicolas Sarkozy qui prend l’initiative avec Bernard-Henri Lévy de dégommer Mouammar Kadhafi au mépris de toute l’expérience que les diplomates doivent avoir des équilibres libyens, qui sont extrêmement complexes et fragiles.

 

Dans le cas de la Libye, c’est Nicolas Sarkozy qui a mené la dance. Pour une fois, les Etats-Unis ne sont pas directement concernés. Et des printemps arabes, ils sont tous coupables. Quand on voit ce qui se passe aujourd’hui en Syrie, quand on voit que la Russie a repris le flambeau de la chrétienté pour défendre les chrétiens d’Orient, d’où la rencontre entre le patriarche et le pape, la France de Saint-Louis a honte aujourd’hui de voir nos gouvernants remettre la Légion d’honneur au ministre de l’Intérieur de l’Arabie saoudite qui soutient le terrorisme et l’islamisme. Je suis désolé d’avoir à déplorer que la politique étrangère de la France soit aujourd’hui aux ordres de l’Amérique et des pétrodollars, ainsi que la classe politique française tâchée par les pétrodollars.

 

RT France : Barack Obama critique la politique française au Moyen-Orient. La France, devrait-elle changer de politique dans cette région ?

 

Philippe de Villiers : D’abord, on n’aurait jamais dû faire les Printemps arabes. On n’aurait jamais dû contribuer à la destitution de tous ces hommes peu recommandables, mais qui tenaient leur pays. Que ce soit Saddam Hussein, Hosni Moubarak, Ben Ali ou Kadhafi. En politique, il vaut mieux le relatif que le pire.

Deuxièmement, la politique de la France qu’on appelait jadis «la politique arabe», est une politique qui consistait à protéger les chrétiens d’Orient depuis les croisades et la protections du Saint Sépulcre.

Or aujourd’hui on voit bien qu’au lieu d’aider Bachar al-Assad avec son armée pour infliger une défaite à Daesh : on a deux ennemis là-bas. On a l’Etat Islamique et Bachar al-Assad, et on soutient un certain nombre d’organisations troubles qui combattent Bachar al-Assad. En d’autres termes, on n’a pas tiré de leçon des erreurs commises avec le Printemps arabe. On se propose de faire en Syrie ce qu’on a fait en Libye. Une fois qu’on aura abattu Assad, on aura des islamistes en Syrie. C’est d’ailleurs ce que voit très bien le président Poutine, qui a une vision de l’histoire et qui empreinte de réalisme. Que fait la Russie en Syrie aujourd’hui ? Elle soutient Bachar al-Assad parce que c’est la seule manière avec des troupes au sol de faire reculer l’islamisme. L’attitude de Vladimir Poutine par rapport à la Turquie me paraît juste, prudente et sage.

 

Alors que nous, nous sommes des alliés des Turcs, et quand je dis «des alliés», c’est pire que ça. Angela Merkel vient de s’incliner, de rendre hommage au «sultan» Erdogan. Et on est prêt à payer deux fois 3 milliards d’euros pour que les Turcs nous règlent les problèmes que nous sommes incapables de régler : celui des migrants. Vous vous rendez compte ? Aujourd’hui l’Europe demande à la Turquie de la remplacer. L’Europe donne à la Turquie une sorte de délégation de puissance publique pour résoudre un problème qu’elle n’est pas capable de résoudre parce que au nom de la religion du «sans-frontiérisme» et du multiculturalisme, elle refuse que les Etats se protègent avec les frontières nationales. C’est une politique absurde, car contraire au bon sens. Pourquoi ? Parce qu’elle est fondée sur l’idéologie du mondialisme, du multiculturalisme. Parce que c’est l’Amérique, la fille difforme des Lumières, une puissance messianique, millénariste qui veut imposer au monde son millénarisme, c’est-à-dire le consumérisme et l’hédonisme avec la transformation du monde en un marché planétaire de masses où le citoyen devient un simple consommateur asexué, apatride, désinstitué, nomade, déraciné.

 

RT France : A part la France, le président américain critique la Grande-Bretagne, la Russie et ainsi de suite. Serait-ce un point de vue personnel ou une position politique ?

 

Philippe de Villiers : Je pense que c’est une vision américaine, impériale. Les Américains parlent de l’«impérialisme russe». Il n’y a pas d’impérialisme russe. Par contre, il y a un impérialisme américain. C’est quoi l’impérialisme américain ? C’est un budget militaire qui est celui d’une puissance coloniale et à l’écouter, [Barack Obama], je me suis dit qu’il parlait comme un chef d’Etat parle de ses gouverneurs coloniaux. C’est-à-dire qu’il a des protectorats avec l’OTAN, qui est un instrument politique et militaire de discipline américaine, et de compatibilité militaire avec l’Amérique. Et aujourd’hui, les pays [du traité] de Maastricht sont des colonies de l’Amérique. Parce que quand vous n’avez plus la possibilité de vous défendre vous-mêmes, vous finissez par ne plus penser par vous-mêmes. Vous pensez par celui qui vous a colonisé, non seulement sur le plan militaire, mais sur le plan politique, diplomatique et philosophique. Et donc [Obama] parle comme un grand chef de tribu.

 

 

 

source : Russia Today

 

Voir aussi : Trilatérale, Bilderberg : Philippe de Villiers dénonce le complot mondial orchestré par la franc-maçonnerie

Voir aussi : Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

 

Partager cet article

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Philippe de Villiers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers

Faire un don Paypal au "blog de Valentin Beziau"