Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 13:14
[Dominicains d'Avrillé] L’unique profession de foi des hérétiques protestants : « Je crois en moi ; et je proteste contre l’Église romaine. »; par l'abbé Rohrbacher

Que croient les protestants ?

Veut-on savoir quelle est leur profession générale au 19e siècle comme au 16? Elle peut être exposée sur une carte de visite. La voici : « Je crois en moi ; et je proteste contre l’Église romaine. »

 

  • Je crois en moi ; voilà la souveraineté radicale de la raison individuelle.

 

  • Je proteste contre l’Église romaine : voilà sa déclaration d’indépendance.

 

Ce sont les seuls dogmes qui soient et qui puissent être communs entre les protestants. Après cela, on peut croire telle ou telle chose, pourvu qu’on les croie par la foi qu’on a soi-même ; on peut protester sur plus ou moins d’articles, pourvu qu’on proteste. Ainsi, les luthériens, qui soutiennent encore que Jésus-Christ est Dieu, et les pasteurs calvinistes de Genève, qui, en 1817, excommunient ceux qui osent le soutenir, bien qu’en contradiction les uns avec les autres, sont également protestants, parce qu’ils croient également chacun en soi et qu’ils protestent également contre l’Église catholique.

 

Temple de la raison individuelle

Pour rendre la chose plus sensible, prenez, comme les disciples de Luther ont fait, prenez une église catholique, ôtez-en le signe du Chrétien, l’autel du sacrifice, en un mot tout ce qui pourrait donner une idée de religion, n’y laissez que les quatre murs, et vous aurez un temple protestant, au frontispice duquel vous pourrez placer en grosses lettres : Temple de la raison individuelle.

Pour en faire la dédicace, invitez quiconque croit en soi et proteste contre l’Église romaine. « O sublime raison de mon individu ! je crois en toi et je t’adore, s’écriera chaque fidèle en entrant ; c’est toi seule qui règnes dans ce temple ! C’est toi, toi seule, qui m’y apprends si je dois croire à la bible, et puis ce qu’elle veut me dire. Reçois donc pour toujours mes hommages et ma foi ! » Puis après avoir ainsi proclamé le symbole commun à tous, chacun fera son acte de foi individuelle.

 

  • Le luthérien dira : En vertu de mon libre examen, je conclus que la bible est un livre divin, et j’y vois clairement que, dans le moment de la sainte cène, on reçoit réellement le corps du Christ dans la main, ou sous le pain, ou avec le pain ; mais je proteste contre la transsubstantiation des romains.

 

  • Le zwinglien ou le calviniste répondra : Moi aussi, après avoir librement examiné, j’ai reconnu la divinité des Écritures saintes, et j’y vois plus clair que le jour que dans la cène, au lieu du Christ, on ne reçoit que sa figure et son souvenir ; en conséquence, je proteste contre la présence réelle des papistes.

 

  • Le nouvel arien ou socinien continuera : Oui, la bible est un ouvrage infiniment respectable ; aussi après l’avoir librement scruté, mon esprit y a découvert que les mystères de la foi ne sont que des figures de rhétorique, et que le Christ est seulement un grand prophète ; en foi de quoi je proteste contre le Dieu-Homme des catholiques.

 

  • Le déiste, à son tour : Sans doute, messieurs, la raison de chaque homme est sa souveraine règle ; or, la mienne me dit qu’elle se suffit à elle-même ; par conséquent, je proteste contre tout ce que l’Église romaine nous débite sur les Écritures, les prophéties et les miracles.

 

  • Ensuite le matérialiste : Qu’il est beau de voir ainsi proclamer les droits souverains de la raison de chaque individu ! Oui, messieurs, c’est à ma raison seule d’examiner, de juger, de réformer les opinions, même les plus universelles et les plus anciennes : je proteste donc hautement, en vertu de ma suprématie intellectuelle, contre l’immortalité, le paradis et l’enfer de la superstition pontificale.

 

  • Que je suis ravi de vous entendre ! s’écriera l’athée. Vous reconnaissez donc avec moi que la première de toutes les vérités, c’est que mon intelligence est à elle-même son centre, sa lumière, sa loi et son juge : en récompense, apprenez la découverte consolante qu’elle a faite ; de même que nos esprits ne reconnaissent rien au-dessus d’eux, de même l’univers n’a point de maître : je proteste donc de tout mon être et contre le fanatisme de Rome et contre le Dieu qu’elle nous prêche.

 

  • Fort bien ! reprendra l’anarchiste, le communiste, tous vous convenez que le premier article de la charte humanitaire, c’est la souveraineté irresponsable de ma raison, aussi l’humanité va-t-elle me devoir son bonheur : je vois avec une évidence irrésistible que la source principale et funeste de tous les maux et de tous les crimes, c’est le prétendu droit de propriété, et plus encore de souveraineté. Je proteste donc, non plus seulement de tout mon cœur, mais de tout mon bras et de toute mon épée, contre cette momie romaine, qui, aujourd’hui comme toujours, veut qu’on respecte le droit des souverains et des propriétaires.

 

  • A merveille ! conclura le sceptique. Vous m’assurez tous de concert que je ne dois écouter que moi-même, et que c’est mon esprit qui doit tout juger en dernier ressort, même ce que vous venez de dire : je vous déclare donc, après avoir tout librement examiné, qu’il n’y a rien de certain au monde : conséquemment, je proteste, non-seulement contre l’Église romaine, mais encore contre ceux qui protestent contre elle, et enfin contre moi-même.

 

Où mène le principe protestant ?

Le principe du protestantisme, le principe du libre examen et de la suprématie de l’esprit privé une fois admis, il est impossible de ne pas avouer toutes ces conséquences, impossible de ne pas les envisager comme de simples nuances, comme des évolutions progressives de la réformation protestante ; et à toutes ces professions du luthéranisme, de calvinisme, de socinianisme, de déisme, de matérialisme, d’athéisme, de communisme, d’anarchisme, de scepticisme, un protestant qui veut être conséquent avec soi-même n’a d’autre réponse à faire que de dire : Amen.

 

d’après l’Abbé Rohrbacher
(Histoire universelle de l’Église catholique, livre 84)

 

source : Dominicains d'Avrillé

Partager cet article

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans AntiProtestantisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers

Faire un don Paypal au "blog de Valentin Beziau"