Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 19:07
Philippe Ploncard d'Assac, essayiste contre-révolutionnaire

Philippe Ploncard d'Assac, essayiste contre-révolutionnaire

"Scandaleux et ignoble

 

-I-

Le guet-apens au cocktail Molotov contre deux voitures de police en faction pour protéger une caméra de vidéo surveillance en lisière de la cité de la Grande-Borne à Viry-Châtillon (Essonne), n’est qu’un épisode de la guerre civile qui se prépare :

 

Un entraînement à la guérilla urbaine.

 

« Ils sont arrivés sur le côté, cagoulés et ont cassé les vitres du véhicule avec des pavés pour y jeter des cocktails Molotov.


« Il y avait la volonté de tuer car selon les premiers témoignages, ils ont tenté de les empêcher de sortir »…


« Appelée en renfort la seconde patrouille subira la même attaque…


« Des individus organisés et armés comme cela, ça demande une préparation.


« Cette attaque est préméditée dans un contexte de guerre de territoire terrible… », témoigne un policier.

 

Cette volonté de tuer sciemment, n’est qu’une façon de tester les capacités de résistance de la police et la volonté politique censée la diriger.

 

Trois choses sont à souligner dans cette sanglante affaire :


- La façon commando dont l’attaque a été menée comme l’explique un représentant du syndicat Alliance 91 à BFMTV:


"Une quinzaine d'individus ont assailli les voitures de police vers 15 heures".


« Visés par des cocktails Molotov, les policiers ont été empêchés de sortir de leur véhicule en feu par des jets de pierres ».

 

- L’aveuglement de certains représentants de la police qui se limitent à regretter tel Thierry Mazet, du syndicat Alliance, le manque de moyens dans les rangs des forces de l'ordre et appelle benoîtement à la "grève du zèle" de la police !

 

Manque de moyens certes, mais surtout manque de volonté du Pouvoir d’éliminer physiquement cette racaille des « zones de non-droit, car une question se pose :
Pourquoi alors que les policiers ont été caillassés pour les empêcher de sortir de leur véhicule pour qu’ils y brûlent vivants, les policiers n’ont pas tiré dans le tas pour se dégager ?!

 

Avaient-ils des ordres de ne pas faire usage de leurs armes de la part du ministère de l’Intérieur pour éviter une explosion des banlieues, explosion qui de toute façon viendra de démission en démission ?!


Étaient-ils seulement armés ?

 

- On a un aperçu de cette trahison de la hiérarchie et de son mépris envers les forces de l’ordre, par le premier commentaire du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, condamnant par des formules lénifiante l’agression faite par des « sauvageons »… !

 

Quel mot délicat pour désigner des assassins agissant avec préméditation et organisation pour protéger leurs trafics dans ces zones de non-droit que sont devenues les banlieues.

 

C’est à cela que l’on jauge la complicité des pouvoirs publics avec cette racaille, car s’ils voulaient réellement éradiquer ce fléau qu’ils ont laissé se développer de gouvernements libéraux en gouvernements socialistes, ils commenceraient par fermer nos frontières à l’afflux constant de migrants pour la plupart des hommes jeunes, véritable vivier pour la guérilla urbaine qui émerge progressivement.

 

Dernier « incident » en date qui démontre le développement de cette guérilla urbaine et la responsabilité du Pouvoir par sa mansuétude, ce qui est arrivé le 17 octobre au lycée de Tremblay en France tel que relaté par Le Parisien : « Nouvel accès de violence, ce lundi, en milieu de matinée, aux abords du lycée professionnel Hélène-Boucher, à Tremblay-en-France.


« Une demi-douzaine d’individus ont semé le désordre devant l’établissement à partir de 8heures.


« L’un d’eux a jeté un cocktail Molotov qui a atterri dans l’enceinte du lycée », indique une source policière.


« La proviseure est alors sortie pour s’expliquer avec les fauteurs de troubles et elle a été frappée. Fortement choquée, elle a été évacuée par les secours.


« En l’espace de dix jours c’est la troisième fois que cet établissement est le théâtre de violences.


« Un pic avait été atteint début octobre lorsque plusieurs dizaines d’assaillants s’étaient massés devant le lycée.


« Munis de projectiles et de barres de fer, ils avaient visé la façade et fait brûler deux voitures.


« Retranché dans les locaux, le personnel n’avait subi aucune violence physique. Mais, en retour, le lycée avait été fermé une journée et les enseignants avaient fait jouer leur droit de retrait ».

 

Encore des « sauvageons » dira Bernard Cazeneuve … ?!

 

-II-

Entre minimisation des faits et compte-rendus fantaisistes ou mensongers, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur franc-maçon, membre du Grand-Orient, se distingue régulièrement.

L’exemple le plus évident n’est-il pas la façon mensongère dont le ministère de l’Intérieur a présenté le carnage du 14 juillet à Nice que nous avions dénoncé dans notre précédent Communiqué :


L’absence de tout véritable barrage et de présence policière sur la Promenade des Anglais et les pressions exercées par le ministère de l’Intérieur sur la responsable de la vidéo-surveillance de Nice, la policière Sandra Bertin pour qu’elle témoigne, à contrario, de ce qu’elle n’avait pas vu sur les enregistrements ?!

 

Oubliée la plainte pour diffamation déposée par Bernard Cazeneuve contre la policière Sandra Bertin rétive à affirmer que qu’elle n’avait pas vu sur les enregistrement vidéo que de surcroit le ministère de l’Intérieur, lui ordonnait de détruire…

 

À la place de la vérité sur ce drame, une cérémonie de pleurnicheries avec François Hollande, avec dépôt d’une rose à l’énoncé du nom de chaque victime tuée et petite musique d’accompagnement et psychologues de service…

 

Dans l’émotion ainsi relancée, cela permettait de faire oublier toutes les questions que l’on se pose sur les véritables commanditaires de ces drames qui endeuillent la France.

 

On ne fait des Français que des pleureuses !
Jusqu’à quand vont-ils l’accepter ?!

 

Les dernières manifestations de policiers excédés à Paris et Nice, hors syndicats et contre leur hiérarchie est symptomatique.

 

Ils ont atteints l'overdose devant la complaisance des pouvoirs publics envers les "sauvageons"..."

 

Philippe Ploncard d'Assac : essayiste nationaliste et catholique traditionaliste. Fils de Jacques Ploncard d'Assac (écrivain, journaliste, ancien membre de l'Action Française et du PPF).
Il a passé une partie de sa jeunesse au Portugal lorsque son père était auprès du président portugais António de Oliveira Salazar. Ancien membre du FN (Front National). Il a animé une tribune sur Radio Courtoisie avec Serge de Beketch. Il a écrit plusieur livre sur le nationalisme et un livre contre la franc-maçonnerie .

 

source : Cercles Nationaliste Français

Partager cet article

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Sécurité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers