Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2017 4 02 /11 /novembre /2017 18:18
le pape Benoit XV

le pape Benoit XV

Pendant la Première Guerre mondiale, Nahum Sokolow, un des leaders sionistes de l’Organisation sioniste de Londres, fut reçu le 4 mai 1917 par le pape Benoît XV qui lui déclara :

« Le problème des Lieux saints est pour nous d’une extraordinaire importance. Leur sainteté doit être protégée. Nous allons régler cela entre l’Église et les Puissances. Il vous faudra y respecter pleinement les droits  »

 

"Ce serait une grande douleur, pour moi et pour la chrétienté, si des non-chrétiens jouissaient en Palestine de droits supérieurs aux nôtres, et si les lieux saints qui sont sacré pour le christianisme, étaient remis à des non-chrétiens" dixit Benoit XV devant le Sacré Collège, le 10 Mars 1919

 

"Le danger qui nous effraie le plus est la constitution d'un état hébreu en Palestine... Le Saint-Siège doit parler au et clair parce que la rumeur s'est répandue qu'il appuie les demandes sionistes" dixit le cardinal Gasparri, 1919.

 

Tout de suite après la Première Guerre mondiale, le Saint-Siège, exclu de la Conférence de la paix à Versailles aux termes de l’article 15 du Pacte de Londres, voulut faire en sorte qu’un État juif, qui aurait constitué une menace pour les Lieux saints et offensé les sentiments chrétiens, ne voit pas le jour. Comme s’en expliquait Benoît XV le 13 juin 1921, on craignait que « les Juifs ne viennent à se trouver en Palestine en position de prépondérance et de privilège » :

 

« … quand les chrétiens, grâce à l’intervention des troupes alliées, reprendront possession des Lieux Saints, c’est de bon cœur que nous nous joindrons à l’exultation générale des bons ; mais cette nôtre allégresse ne sera pas dépourvue de la crainte […] que, suite justement à un événement aussi magnifique et réjouissant, les israélites ne parviennent, en Palestine, à une position prépondérante et privilégiée. Si nous devons en juger sur la base de la situation actuelle, hélas, ce que nous craignions s’est vérifié. On sait, en effet, que la condition des chrétiens de Palestine non seulement ne s’est pas améliorée, mais qu’elle a encore empiré en raison des réglementations civiles qui y sont établies, lesquelles visent – même si ce n’était pas l’intention de ceux qui les ont édictées, mais sûrement dans les faits – à dépouiller la chrétienté des positions qu’elle a occupées jusqu’ici, pour lui substituer les juifs. En outre, Nous ne pouvons que déplorer l’action intense menée par beaucoup pour priver les Lieux Saints de leur caractère sacré, en les transformant en lieux de rencontres et de plaisir avec tous les attraits mondains […] Nous ne voulons certes pas qu’il soit fait du tort aux droits de l’élément juif, mais nous n’avons nullement l’intention [de permettre] qu’ils prévalent sur les justes droits chrétiens. » dixit le pape Benoit XV, le 13 Juin 1921

 

« …Le but du Sionisme, tel que le confessent les Sionistes eux-mêmes, est le rétablissement du peuple d’Israël sur la terre de leurs ancêtres et l’expulsion des autres nationalités qui s’y sont établies au cours des siècles. Donc, le but du Sionisme est la conquête de la Palestine. Pour y parvenir, les Sionistes ne reculent devant aucun moyen. Protégés par les autorités britanniques – on sait, en fait, que Sir Herbert Samuel et presque tous les fonctionnaires anglais sont des sionistes militants -, les dirigeants sionistes sont en réalité les maîtres de la Palestine : ils dictent la loi et imposent leur volonté à toute la population, catholique, musulmane, et jusqu’aux israélites orthodoxes, soumis à mille abus de pouvoir de la part de leurs coreligionnaires. Outre l’autorité, ils disposent de beaucoup d’argent envoyé par les comités sionistes de tous les pays, spécialement de ceux des Etats-Unis et de Grande-Bretagne, et avec cet argent, ils achètent les terres des pauvres musulmans ruinés par la guerre, ils fondent des écoles et quelquefois corrompent aussi les consciences. En bref, comme le prouvent des rapports fiables, le propos des Sionistes est d’exproprier peu à peu les Arabes et les chrétiens et de prendre leur place. Pour accroître le nombre de leurs coreligionnaires, on a autorisé l’immigration en Palestine des juifs russes, presque tous bolcheviques […] en fait on ne refuse le droit à l’immigration qu’à ceux qui ne sont pas juifs. L’action sioniste ne s’est pas révélée moins funeste sur le plan de l’immoralité, qui, à partir du moment où les Sionistes se sont érigés en maîtres de la Palestine, s’est terriblement étendue sur cette terre baignée par le sang de Jésus Christ. Des établissements de vice se sont ouverts à Jérusalem, à Jaffa, à Nazareth, et dans tous les centres importants : les femmes de mauvaise vie fourmillent partout, les maladies honteuses se répandent, c’est vraiment l’abomination de la désolation dans le Lieu saint" [cf. Mt 24, 15] […]" » s’exclame Mgr Barlassina, patriarche latin de Jérusalem qui donna au Collège Saint Joseph de Rome, une conférence exaltée, dont La Civiltà Cattolica, organe du Saint-Siège, relata l’essentiel.

Le patriarche de Jérusalem conclut la conférence en lançant un brûlant appel à tous les catholiques : "Il faut sauver la Palestine, menacée de tomber sous un joug mille fois pire que celui des Turcs ; une fois encore doit retentir le cri des Croisés : "Dieu le veut, Dieu le veut !", une croisade pacifique mais forte ... pour libérer la patrie du Sauveur […]"

 

Les porte-parole du Vatican informèrent les représentants du mouvement sioniste, en 1921 – que le Saint-Siège ne désirait pas aider "la race juive, pénétrée d’un esprit révolutionnaire et rebelle", à obtenir le gouvernement de la Terre Sainte. »

 

Conclusion négative de la guerre pour le Saint-Siège : un Haut-Commissaire de confession juive pour la Palestine, Herbert Samuel, est nommé en 1920. À la Conférence de San Remo, la France avait, la même année, abandonné son rôle de protectrice des catholiques du Levant. 1922 : le Conseil de la Société des Nations octroyait le mandat sur la Palestine à l’anglicane Grande-Bretagne.

 

Le cardinal Gasparri, secrétaire d’État, écrivit en vain une lettre datée du 15 mai 1922 à la SDN, demandant que soient retranchés les paragraphes « sionistes » du mandat parce que ces articles conféraient aux Juifs une prépondérance sur les catholiques.

 

"C'est votre université que je redoute" dixit le cardinal Gasparri a propos de l'université hébraïque de Jérusalem dont le sioniste Chaïm Weizmann avait posé la première pierre en 1918.

 

Le Saint-Siège allait exiger un contrôle international sur les Lieux saints et le principe fut retenu par la Grande-Bretagne qui introduisit l’article 14 dans la charte du mandat. Mais quand il s’avéra que les Britanniques avaient l’intention de placer un protestant américain à la tête de la commission des Lieux saints, il y renonça.

 

« Les catholiques du monde entier [… ] ne pourraient pas ne pas être blessés dans leurs sentiments religieux si les juifs se voyaient garantir une prépondérance en Palestine [… ]. Veut-on créer un « home juif » ? Il ne sera pas difficile de trouver d’autres territoires plus appropriés. La Palestine à prépondérance juive serait cause de graves problèmes internationaux ; elle ne satisfera pas les catholiques du monde entier, entraînera une plainte légitime du Saint-Siège, sans pour autant répondre au souci charitable et constant de celui-ci à l’endroit des non-aryens  » dixit le cardinal Luigi Maglione, secrétaire d’État, le 18 mai 1943, à Mgr Amleto Cicognani, délégué apostolique à Washington.

 

source : "Le Saint Siège, les Juifs et l’État d'Israël" par Sergio I. Minerbi (Yiṣḥāq Mînerbî)

source : RivTsion.org

source : Pinchas Lapide

source : "Le Préjugé Antijuif", par Riccardo Calimani

source : "Nations et Saint-Siège au XXe siècle: Colloque de la Fondation Singer-Polignac", par Hélène Carrère d'Encausse et Philippe Levillain

 

Lire aussi : Israël : l'Eglise catholique et les schismatiques orthodoxes accusent l'état sioniste de vouloir affaiblir la présence chrétienne en Terre Sainte

ire aussi : "le juif, le judaïsme et la judaïsation des peuples chrétiens", par le chevalier Gougenot des Mousseaux

Voir aussi : conférence sur "le Sionisme", par don Curzio Nitoglia

Lire aussi : [Rivarol] vers la pénalisation de l'antisionisme ? la sacralisation de l'Etat hébreu

Lire aussi : le pape Benoit XV contre le sionisme

Lire aussi : le pape Saint Pie X contre le sionisme

Lire aussi : Mgr Barlassina contre le sionisme

Lire aussi : "l'Avenir de Jerusalem", le livre de l'abbé Augustin Lemann contre le sionisme

Lire aussi : [l'Action Française - 20/12/1920] Jacques Bainville à propos du sionisme

Lire aussi : Israël : persécutés par les juifs et les musulmans; les chrétiens ne représentent plus que 1,9 % de la population

Lire aussi : Israël : les chrétiens en ont marre de se faire cracher dessus par les juifs

Lire aussi : Israël : le père Johnny Abu Khalil, curé de Taybeh n'ose plus porter sa croix à cause de la haine des juifs contre les chrétiens

Lire aussi : Israël : le rabbin Yitzhak Yosef veut expulser les chrétiens puis les déporter en Arabie Saoudite

Lire aussi : Israël : pour le rabbin Gopstein : "Noël n'a pas sa place en Terre Sainte"

Lire aussi : Israël : les juifs taguent "mort aux chrétiens" sur l'abbaye de la Dormition

Lire aussi : Israël : des juifs vandalisent le cimetière chrétien de Beit Jamal

Lire aussi :

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers

Faire un don Paypal au "blog de Valentin Beziau"