Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 19:39
[Russia Today] "Antisémitisme" : un juif arrêté pour avoir multiplier les fausses alertes à la bombe à caractère prétendument "antisémite"

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté un jeune juif soupçonné d'être l'auteur de dizaines de fausses alertes à la bombe contre des institutions juives à travers le monde.

 

Un jeune juif âgé de 19 ans a été arrêté par la police israélienne à l'aéroport de Tel-Aviv le 23 mars. Il est suspecté d'avoir procédé à plusieurs dizaines de menaces d'attentats contre des centres communautaires juifs aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande et en Australie.

 

Une enquête conjointe avait été lancée dans plusieurs pays après que des appels menaçants ont semé la panique ou perturbé les activités dans des lieux publics, des synagogues ou lors de rassemblements, a déclaré la police à la suite de son arrestation.

 

L'une des fausses alertes du suspect avait même contrains un avion à atterrir d'urgence, a-t-elle ajouté.

 

L'Anti-Defamation League (émanation du B'nai B'rith, franc-maçonnerie exclusivement réservée aux juifs) avait recensé plus d'une centaine de prétendue alertes "antisémites" à la bombe contre des centres communautaires juifs depuis le début de l'année.

 

source : Russia Today

 

Lire aussi : "Antisémitisme" / cimetière juif de New York : dégâts dus à des facteurs environnementaux et non pas à un acte "antisémite" comme le prétendait le lobby juif

Voir aussi : Eric Zemmour a propos des juifs, de Vichy et du chantage à la Shoah

Lire aussi : "Antisémitisme" : une femme juive avait lancer une fausse alerte à la bombe dans une synagogue

Lire aussi : "Antisémitisme" / cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin) : les "antisémites" qui ont vandalisés les tombes, criés "Sale Juifs !" et "Heil Hitler" sont en fait des militants d'extrême-gauche

Lire aussi : "Antisémitisme" / tag "Juif" à Paris : "l'antisémite" était en fait un juif

Lire aussi : [Russia Today] "Shoah" : un présumé survivant d'Auschwitz reconnaît avoir tout inventé

Voir aussi : [Radio Courtoisie - Serge de Beketch] Marie Attali, juive convertie au catholicisme, à propos de son livre "Lettre aux juifs qui se croient persécutés"

Voir aussi : Béatrice Bourges à propos de l'affaire Dieudonné et des manipulations de Manuel Valls

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com
commenter cet article
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 19:23
Vitali Milonov, député russe de Russie Unie et auteur de la loi contre la propagande homosexuelle

Vitali Milonov, député russe de Russie Unie et auteur de la loi contre la propagande homosexuelle

Vitali Milonov, député russe du parti Russie Unie, auteur de la loi contre la propagande homosexuellee et qui a accusé les juifs d'avoir fait cuire des chrétiens dans des chaudrons à l'époque de l'URSS; a récemment envoyé un appel au procureur général de Russie avec une demande de vérifier ce que font les loges maçonniques. Le parlementaire veut savoir comment les francs-maçons interviennent dans les processus politiques de la Russie. Le principal franc-maçon de Russie, Andrey Bogdanov (Grand Maitre de la Grande Loge de Russie, président du Parti Démocratique de Russie et candidat à la présidentielle russe 2008),  a déjà répondu à la requête en déclarant son intention de poursuivre le député. Vitaly Milonov explique pourquoi les francs-maçons et d'autres sociétés secrètes causent son inquiétude.

 

" Ce n'est pas un secret que l'Ordre franc-maçon est l'une des plus anciennes organisations publiques et politiques du monde. Selon des informations provenant de sources ouvertes, l'un de leurs principaux objectifs est la création d'un nouvel ordre mondial et d'un gouvernement mondial basé sur des principes maçonniques », a déclaré Milonov dans sa lettre au procureur général russe Yury Chaika.

 

« En d'autres termes, cette organisation publique mystique qui a des branches et des bureaux de représentation dans notre pays, déclare ouvertement son intention d'intervenir dans les processus démocratiques ».

 

" Les principaux francs-maçons sont basés en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis et les francs-maçons russes de droit sont des sujets de leurs collègues étrangers "

 

"J'ai envoyé une demande au bureau du procureur général pour savoir combien de francs-maçons il y a en Russie et comment ils interfèrent dans les processus politiques internes. Les loges maçonniques ne cachent pas leurs plans pour influencer l'agenda domestique dans beaucoup de pays. Beaucoup de choses qui semblaient incompréhensibles et difficiles serait plus simple à expliquer sachant que quelqu'un est derrière les loges maçonniques russes. Il n'y a pas de fumée sans feu.

 

En Russie, la position des franc-maçons à Moscou et à Saint-Pétersbourg semble particulièrement forte. Ils disent que dans d'autres villes ils y en a aussi.

 

Nous devons vérifier soigneusement afin de clarifier leur rôle. Nous savons comment ils se cachent avec soin. Ils veulent faire des choses qui ne sont pas bonnes pour notre pays. Par exemple le fait qu'un candidat à la présidence comme Andrey Bogdanov soit franc-maçon. Ils ne sont pas sots et inoffensifs.
 

Les membres de cette structure doivent être écarté du pouvoir d'Etat.

 

Appartenir à une loge maçonnique devrait être une marque noire pour une personne qui a décidé d'atteindre certains postes de gestion dans la politique, l'économie, la culture et d'autres sphères.

 

De nombreux nouveaux riches russes, obtenant de l'argent facile, grâce à la cocaïne, sont devenus sensibles à toutes sortes de mysticisme. Certains d'entre eux se sont tourné vers la franc-maçonnerie, suggérant qu'ils y trouveraient chose d'utile et d'intéressant.
 

Lorsque nous avons traiter le problème des Témoins de Jéhovah (créé par l'hérétique protestant adventiste et franc-maçon rosicrucien Charle Taze Russell) avec leur réseau étendu, beaucoup ont ri et ne croyaient pas que c'était une grave menace. Dieu merci, nous avons réussi, à interdire cette organisation, et leurs activités ont cessé. La même chose doit être faite avec la Dianétique et la secte de Ron Hubbard ( ancien franc-maçon de l'O.T.O - Ordo Templi Orientis et créateur de la Scientologie). Ces organisations, qu'elles aient ou non un enregistrement officiel ne profitent pas à la société, ne fonctionnent que pour leur propre bénéfice. Ces structures sont soigneusement camouflées et je crois qu'elles sont infiltré dans l'administration publique. Tout cela doit être vérifié.
 

Il y a une vraie menace car les franc-maçons ne sont pas mignon. Ce n'est pas seulement une structure. C'est une société transnationale qui a un but. Nous devons les surveillé et retirer les griffes qu'ils ont planté dans les moindres recoins"

 

source : Realnoe Vremya

source : Russia Today

 

Voir aussi : discours de François Hollande pour le 300ème anniversaire de la franc-maçonnerie et au diner du CRIF

Voir aussi : François Hollande avoue son appartenance à la franc-maçonnerie

Lire aussi : Les Franc-Maçons membres de la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF) dans le gouvernement Hollande / Ayrault

Voir aussi : un film antimaçonnique : "Forces Occultes"

Voir aussi : la Fraternelle Parlementaire : une secte maçonnique au coeur de l'Assemblée Nationale

Lire aussi : "La Franc-Maçonnerie et les moyens pour arrêter ses ravages", par Mgr Rosset

Lire aussi : "La Dictature de la Franc-Maçonnerie sur la France", par A.G Michel

Lire aussi : "La Maçonnerie", par Philippe Ploncard d'Assac

Voir aussi : conférence de Florian Rouanet : "la Franc-Maçonnerie est l'Anti-France"

Voir aussi : la secte judéo-maçonnique du B'nai B'rith à propos de l'Eglise catholique

Voir aussi : conférence "l'Eglise et la Synagogue"; par Arnaud de Lassus

Lire aussi : "les juifs pendant la Révolution française", par l'abbé Joseph Lemann

Lire aussi : La Révolution Française et le Rabbinat Français. Discours du président de la République et franc-maçon Sadi Carnot suivi du discours des rabbins en faveur de la Révolution dite Française

Lire aussi : "Napoléon et les juifs", par l'abbé Joseph Lémann

Lire aussi : "Robespierre est juif", par l'abbé Jean Boyer

Lire aussi : abbé Joseph Lémann : "L'entrée des Israélites dans la société Française et les états chrétiens"

Voir aussi : le franc-maçon Jean-Luc Mélenchon : "la laïcité a été inventer par les juifs et les protestants contre l'Eglise catholique"

Lire aussi : "l'antijudaïsme de Saint Thomas d'Aquin", par l'abbé Hippolyte Gayraud

Lire aussi : Saint Thomas d'Aquin : les juifs infidèles et corrupteurs doivent être interdit d'exercer la moindre influence ou autorité sur les chrétiens

Voir aussi : "les juifs, le communisme et la révolution bolchévique de 1917", par Hervé Ryssen

Lire aussi : Russie : "les Juifs cherchent encore à détruire nos églises", dixit Petr Tolstoy (vice-président de la Douma)

Lire aussi : "Deux Siècles Ensemble" (tome 1 et 2), par Alexandre Soljenitsyne

Lire aussi : quand Alexandre Soljenitsyne publiait une analyse des Protocoles des Sages de Sion

Voir aussi : Vladimir Poutine : "80 à 85% des membres du gouvernement de l'Union Soviétique étaient Juifs"

Voir aussi : Poutine vs Lenine

Lire aussi : Comme le rappelle Alexandre Soljenitsyne, dans son livre « Deux Siècles Ensemble », les chambres à gaz ambulantes furent inventé par le juif communiste stalinien Isaï Davidovitch Berg (NKVD)

Voir aussi : Hervé Ryssen à propos du judéo-bolchévisme

Lire aussi : "Révolutionnaires Juifs", par Anne Kling

Lire aussi : Monseigneur Lefebvre : "les juifs ont toujours persécuté les catholiques"

Lire aussi : "L'antisémitisme", l'arme des forces antichrétiennes

 Lire aussi : "le Juif Talmudiste, résumé succinct des croyances et pratiques dangereuses de la juiverie présenté à la considération de tous les chrétiens", par l'abbé Auguste Rohling

Lire aussi : "le Talmud Démasqué", par le père Justin Bonaventure Pranaitis

Lire aussi : "le juif selon le Talmud", par l'abbé Auguste Rohling

Lire aussi : "La Question Juive", par Mgr Delassus

Lire aussi : Martin Peltier à propos de son livre "l'AntiChristianisme juif"

Voir aussi : conférence de l'abbé Rioult : "comprendre et expliquer les conséquences de la mentalité juive"

Voir aussi : Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Voir aussi : la secte judéo-maçonnique du B'nai B'rith à propos de l'Eglise catholique

Voir aussi : conférence "l'Eglise et la Synagogue"; par Arnaud de Lassus

Lire aussi : Israël : les chrétiens en ont marre de se faire cracher dessus par les juifs

Lire aussi : Israël : le père Johnny Abu Khalil, curé de Taybeh n'ose plus porter sa croix à cause de la haine des juifs contre les chrétiens

Lire aussi : Israël : le rabbin Yitzhak Yosef veut expulser les chrétiens puis les déporter en Arabie Saoudite

Lire aussi : Israël : pour le rabbin Gopstein : "Noël n'a pas sa place en Terre Sainte"

Lire aussi : Israël : les juifs taguent "mort aux chrétiens" sur l'abbaye de la Dormition

Lire aussi : Israël : des juifs vandalisent le cimetière chrétien de Beit Jamal

Lire aussi :


 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Franc-Maçonnerie Russie - Vladimir Poutine
commenter cet article
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 18:24
Marie-Claude Bompard (ex-MPF), maire de Bollène (Vaucluse) et son mari Jacques Bompard (ex-MPF et actuel député-maire d'Orange)

Marie-Claude Bompard (ex-MPF), maire de Bollène (Vaucluse) et son mari Jacques Bompard (ex-MPF et actuel député-maire d'Orange)

Maire de la ville de Bollène, dans le Vaucluse, Marie-Claude Bompard avait refusé en 2013 de "marier" deux lesbiennes arguant un "problème de conscience". Dans un jugement mis en délibéré ce jeudi, le tribunal de Carpentras a décidé de relaxer l'élue.

 

"Un mariage, c’est l’union d’un homme et d’une femme de façon à créer un état civil qui lui-même crée une filiation. C’est le problème qui s’est posé à moi (...) Il n'y a pas de discrimination. Je ne suis pas coupable d'avoir des opinions."

 

La justice a donné raison à l'avocat de Marie-Claude Bompard, Me Guillaume Blanc, qui avait estimé irrecevable que se constitue partie civile l'association homosexuelle Mousse, créée en 2000 par "des justiciers LGBT ayant changé de statut en 2015, soit deux ans après les faits reprochés à sa cliente". La cour a condamné l'association à verser 3.000 euros à Marie-Claude Bompard pour une procédure jugée "abusive"

 

 

source : LCI

 

 

Lire aussi : "Mariage" Homosexuel : Carl Lang (Parti de la France) condamne fermement l'homosexuel Florian Philippot (FN) puis félicite Jacques et Marie-Claude Bompard

Lire aussi : pour l'homosexuel et laïcard Florian Philippot (FN); Marie-Claude Bompard doit se soumettre au "mariage" homosexuel et à la République maçonnique

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Homosexualité
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 20:18
Mgr Sanborn à propos de ceux qui prétendent s'opposer à la volonté de la FSSPX de rallier les modernistes tout en reconnaissant comme légitime la hiérarchie conciliaire

 

source : EtudesAntiModernistes.fr

 

Voir aussi : l'abbé Abrahamowicz à propos de Mgr Fellay (FSSPX) et de Bergoglio

Voir aussi : l'abbé Francesco Maria Paladino à propos des incohérences doctrinales de la FSSPX

Voir aussi : conférence de l'abbé Lafitte : "Pour l'amour de la Papauté"

Voir aussi : l'abbé Lafitte à propos des erreurs de Mgr Lefebvre (FSSPX)

Lire aussi : "Mystère d'Iniquité", par Mgr Daniel Lytle Dolan

Voir aussi : l'abbé Cekada à propos du livre "True or False Pope" (Vrai ou Faux Pape) réfutant le sédévacantisme

Lire aussi : "Mgr Lefebvre et le Sédévacantisme", par Louis-Hubert Rémy

Lire aussi : l'abbé Lafitte à propos des relations avec la secte conciliaire

Voir aussi : conférence de l'abbé Lafitte sur le Ralliement à la secte conciliaire

Voir aussi : A propos de la messe "una cum" en communion avec le chef de la secte conciliaire

Voir aussi : Infaillibilité Pontificale et Indéfectibilité de l'Eglise : réponse de Mgr Sanborn aux erreurs de Mgr Williamson

Lire aussi : Mgr de Ségur : "Le Pape est infaillible" et "le dogme de l'infaillibilité"

Voir aussi : conférence de l'abbé Lafitte à propos de l'infaillibilité pontificale

Lire aussi : Mgr Sanborn à propos de Vatican 2, du Pape et de la FSSPX

Lire aussi : le Père Joseph Marie à propos des erreurs de la FSSPX

Voir aussi : Mgr Sanborn à propos de l'infaillibilité du Magistère Ordinaire Universel

Voir aussi : La religion conciliaire et la réponse catholique, par Mgr Sanborn

Voir aussi : conférence de Mgr Sanborn : "Principes de Réaction au Modernisme"

Voir aussi : Mgr Sanborn explique pourquoi nous ne pouvons accepter la moindre compromission avec la secte conciliaire

Voir aussi : Sédévacantisme : conférence de Mgr Sanborn, le 31 Juillet 2016

Voir aussi : l'abbé Cekada à propos de Mgr Lefebvre (FSSPX) et du sédévacantisme

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Modernisme dans l'Église conciliaire
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 19:56
S.A.R Henri V, Comte de Chambord

S.A.R Henri V, Comte de Chambord

Préface : Depuis 1791 et la loi Le Chapelier qui abolissait les corporations et le droit d’association, les ouvriers exploités par la bourgeoisie révolutionnaire, étaient plongés dans la misère la plus épouvantable. En dehors des œuvres caritatives chrétiennes, personne ne se souciait du sort de ces malheureux. Le souci permanent de Henri V pour les plus pauvres, souci traduit notamment dans cette lettre sur les ouvriers, suscitera la vocation de plusieurs catholiques sociaux (comme La Tour du Pin et Albert de Mun) lesquels furent à l’origine de ce que l’on appellera plus tard la doctrine sociale de l’Église.

 

Lettre de S.A.R Henri V, Comte de Chambord aux ouvriers (20/04/1865) :

 

"L’opinion publique a le pressentiment d’une crise prochaine. Les ouvriers le partagent, et l’expression de leurs vœux après l’exposition de Londres suffit pour nous en convaincre.
Il m’a donc semblé que le moment était venu de leur montrer que nous nous occupons de leurs intérêts, que nous connaissons leurs besoins, et que nous avons à cœur d’améliorer, autant qu’il est en nous, leur situation.
En conséquence, j’ai pensé qu’il était utile d’appeler l’attention et la sollicitude de nos amis sur cette grave question.

 

Essayons ici, après avoir signalé le mal, d’en indiquer le remède.

 

La royauté a toujours été la patronne des classes ouvrières. Les établissements de saint Louis, les règlements des métiers, le système des corporations, en sont des preuves manifestes. C’est sous cette égide que l’industrie française a grandi, et qu’elle est parvenue à un degré de prospérité et de juste renommée qui, en 1789, ne l’a laissée inférieure à aucune autre.

 

Qu’avec le temps, et à la longue, les institutions aient dégénéré ; que des abus s’y soient introduits, c’est ce que personne ne conteste.
Louis XVI, un de nos rois qui ont le plus aimé le peuple, avait porté ses vues sur les améliorations nécessaires ; mais les économistes qu’il consulta servirent mal ses paternelles intentions, et tous leurs plans échouèrent.

 

L’Assemblée constituante ne se contenta pas, ainsi que l’avaient demandé les cahiers, de donner plus de liberté à l’industrie, au commerce et au travail ; elle renversa toutes les barrières, et au lieu de dégager les associations des entraves qui les gênaient, elle prohiba jusqu’au droit de réunion et à la faculté de concert et d’en-tente. Les jurandes et les maîtrises disparurent. La liberté du travail fut proclamée, mais la liberté d’association fut détruite du même coup.

 

De là cet individualisme dont l’ouvrier est encore aujourd’hui la victime. Condamné à être seul, la loi le frappe s’il veut s’entendre avec ses compagnons, s’il veut former pour se défendre, pour se protéger, pour se faire représenter, une de ces unions qui sont de droit naturel, que commande la force des choses, et que la société devrait encourager en les réglant.

 

Aussi cet isolement contre nature n’a pu durer. Malgré les lois, des associations, des compagnonnages, des corporations, se sont ou rétablies ou maintenues. On les a poursuivies, on n’a pu les anéantir. On n’a réussi qu’à les forcer de se réfugier dans l’ombre du mystère, et l’individualisme proscrit a produit les sociétés secrètes, double péril dont soixante ans d’expérience ont révélé toute l’étendue.

 

L’individu, demeuré sans bouclier pour ses intérêts, a été de plus livré en proie à une concurrence sans limites, contre laquelle il n’a eu d’autre ressource que la coalition et les grèves. Jusqu’à l’année dernière, ces coalitions étaient passibles de peines sévères, qui tombaient la plupart du temps sur les ouvriers les plus capables et les plus honnêtes, que la confiance de leurs camarades avait choisis comme chefs ou comme mandataires.

 

C’était un tort ; on crut le faire cesser en autorisant légalement la coalition, qui, de délit qu’elle était la veille, est devenue le lendemain un droit : faute d’autant plus grave qu’on a négligé d’ajouter à ce droit ce qui aurait servi à en éclairer la pratique. En même temps se constituait par le développement de la prospérité publique une espèce de privilège industriel qui, tenant dans ses mains l’existence des ouvriers, se trouvait investi d’une sorte de domination qui pouvait devenir oppressive, et amener par contrecoup des crises funestes.

 

Il est juste de reconnaître qu’il n’en a pas abusé autant qu’il l’aurait pu. Mais, malgré la généreuse bienveillance d’un grand nombre de chefs d’industrie et le zèle dévoué de beaucoup de nobles cœurs ; malgré la création des sociétés de secours mutuels, des caisses de secours, des caisses d’épargne, des caisses de retraite, des œuvres pour le logement, pour le service des malades, pour l’établissement des écoles dans les manufactures, pour la moralisation des divertissements, pour la réforme du compagnonnage, pour les soins aux infirmes, aux orphelins, aux vieillards ; malgré tous les efforts de cette charité chrétienne qui est particulièrement l’honneur de notre France, la protection n’est pas encore suffisamment exercée partout, et les intérêts moraux et matériels des classes ouvrières sont encore grandement en souffrance.

 

Voilà le mal tel qu’une rapide et incomplète esquisse peut en donner l’idée. Il est évidemment une menace pour l’ordre public. Aussi convient-il avant tout de l’examiner avec la plus sérieuse
attention.

 

Quant aux remèdes, voici ceux que les principes et l’expérience paraissent indiquer.
A l’individualisme opposer l’association ; à la concurrence effrénée le contrepoids de la défense commune ; au privilège industriel la constitution volontaire et réglée des corporations libres.

 

Il faut rendre aux ouvriers le droit de se concerter, en conciliant ce droit avec les impérieuses nécessités de la paix publique, de la concorde entre les citoyens et du respect des droits de tous. Le seul moyen d’y parvenir est la liberté d’association sagement réglée, et renfermée dans de justes bornes. Or, il est à remarquer que c’est là précisément la demande instante par laquelle se terminent les vœux de tous les délégués à l’exposition de Londres.

 

Ce ne sera du reste que la régularisation légale d’une situation qui, à propos de cette exposition, s’est révélée tout à coup, à la grande surprise de l’administration alarmée. Car on a bien été obligé de reconnaître alors que, par le fait, malgré la législation et contre elle, ces associations existaient déjà ; qu’elles s’étaient reformées sous l’abri du secret et en dehors de toute garantie. Les rapports des délégués ont été publiés, et ils concluent tous à la constitution libre des associations et des syndicats. La couleur dont ces rapports sont parfois empreints est une raison de plus pour qu’on s’en occupe, qu’on s’en inquiète, et qu’on cherche à dégager de ce qu’ils ont de faux et de pernicieux ce qu’ils peuvent avoir de juste et de vrai.

 

En un mot, ce qui est démontré, c’est la nécessité d’associations volontaires et libres des ouvriers pour la défense de leurs intérêts communs. Dès lors, il est naturel que, dans ces associations, il se forme sous un nom quelconque des syndicats, des délégations, des représentations, qui puissent entrer en relation avec les patrons ou syndicats de patrons pour régler à l’amiable les différends relatifs aux conditions du travail, et notamment au salaire. Ici, la communauté d’intérêts entre les patrons et les ouvriers sera une cause de concorde, et non d’antagonisme.

 

La paix et l’ordre sortiront de ces délibérations, où, selon la raison et l’expérience, figureront les mandataires les plus capables et les plus conciliants des deux côtés. Une équitable satisfaction sera ainsi assurée aux ouvriers ; les abus de la concurrence seront évites autant que possible, et la domination du privilège industriel resserrée en d’étroites limites.

 

L’autorité publique n’aura rien à craindre, car, en sauvegardant les droits d’autrui, loin d’abandonner les siens, elle en maintiendra au contraire l’exercice avec la haute influence comme avec les moyens de force et de précautions qui loi appartiennent.

 

Toute réunion devra être accessible aux agents du pouvoir. Aucune ne se tiendra sans une déclaration préalable, et sans que l’autorité, si elle le juge à propos, ait la faculté d’être présente. Les règlements devront lui être communiqués, et elle aura soin que jamais le but et l’objet des réunions ne puissent être ni méconnus, ni dépassés. Laissant une entière liberté aux débats et aux transactions, elle n’interviendra qu’amiablement, et à la demande des deux parties, pour faciliter leur accord.

 

Elle sera toujours en mesure de réprimer sévèrement les troubles, les manœuvres et les désordres. Des commissions mixtes, des syndicats de patrons et d’ouvriers, pourront se rassembler sous son égide pour entretenir les bons rapports, et prévenir ou vider les différends.

 

Enfin l’intervention généreuse des particuliers devra être admise pour venir en aide aux ouvriers, et pour exercera leur égard en toute indépendance, et avec la pleine liberté du bien, les ministères de protection et de charité chrétienne mentionnés plus haut.

 

En résumé, droit d’association sous la surveillance de l’État, et avec le concours de cette multitude d’œuvres admirables, fruits précieux des vertus évangéliques, tels sont les principes qui semblent devoir servir efficacement à délier le nœud si compliqué de la question ouvrière.

 

Qui ne voit d’ailleurs que la constitution volontaire et réglée de corporations libres deviendrait un des éléments les plus puissants de l’ordre et de l’harmonie sociale, et que ces corporations pour-raient entrer dans l’organisation de la commune et dans les bases de l’électorat et du suffrage ? Considération qui touche un des points les plus graves, de la politique de l’avenir.

 

En présence surtout des difficultés actuelles, ne semble-t-il pas que, fidèles à toutes les traditions de son glorieux passé, la royauté vraiment chrétienne et vraiment française doive faire aujourd’hui pour l’émancipation et la prospérité morale et matérielle des classes ouvrières ce qu’elle a fait en d’autres temps pour l’affranchissement des communes ? N’est-ce pas à elle qu’il appartient d’appeler le peuple du travail à jouir de la liberté et de la paix, sous la garantie nécessaire de l’autorité, sous la tutelle spontanée du dévouement et sous les auspices de la charité chrétienne ?"

 

source : Vive le Roy

 

Voir aussi : Arnaud de Lassus à propos de la doctrine sociale de l'Eglise catholique

Lire aussi : "Conception catholique de l´économie" et "Concepts fondamentaux de l´économie", par l'abbé Julio Meinvielle

Lire aussi : Charte du Travail, par le Maréchal Pétain

Voir aussi : 1/03/1941 : discours du Maréchal Pétain contre la lutte des classes

Lire aussi : Salazar et l'organisation corporative

Voir aussi : [Action Française - Cercle Henri Lagrange] conférence sur "le Corporatisme : genèse et perspectives"

Lire aussi : [URBVM] étude sur le Corporatisme et sur sa pertinence au XXI Siècle

Voir aussi : Alain Escada (Civitas) : "Remplaçons les syndicats par les corporations"

Lire aussi : 15/11/1946 : allocution du pape Pie XII au Congrès de la Confédération Italienne des Agriculteurs Exploitants

Lire aussi : Agriculture : Maréchal Pétain : "le paysan doit être hautement honoré"

Lire aussi : "L'Église et L'Agriculture", par le père Denis Fahey

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Économie
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 19:44
le jeune Louis XX de Bourbon et son père S.A.R Alphonse de Bourbon

le jeune Louis XX de Bourbon et son père S.A.R Alphonse de Bourbon

 

source : INA

 

Lire aussi : [Rivarol] Elections Presidentielles 2017 : Glisser un bulletin dans l’urne permet aux politicards de continuer à nous tromper

Lire aussi : "Le Devoir Politique des Catholiques", par l'abbé Emmanuel Barbier

Lire aussi : [AFS - Arnaud de Lassus] Suffrage Universel et Souveraineté Populaire que faut-il en penser ?

Lire aussi : (1/3) [Le R&N] Philippe Pichot-Bravard à propos des élections présidentielles : "le suffrage universelle est un poison toxique"

Lire aussi : (2/3) [Le R&N] Philippe Pichot-Bravard à propos des élections présidentielles : "le suffrage universelle est un poison toxique"

Lire aussi : (3/3) [Le Rouge & le Noir] Philippe Pichot-Bravard à propos des élections présidentielles : "le suffrage universelle est un poison toxique"

Lire aussi : [Dominicains d'Avrillé] L’illusion de la lutte électorale, par Mgr Delassus

Lire aussi : "la souveraineté du peuple est une hérésie", par l'abbé Charles Maignen

Voir aussi : "le vote catholique", par l'abbé Lafitte

Lire aussi : "Question nationale sur l'autorité et sur les droits du peuple dans le gouvernement", par l'abbé Barruel

Voir aussi : Christophe Buffin de Chosal : "la Démocratie est une imposture"

Lire aussi : "Vérités Sociales et Erreurs Démocratiques", par Mgr Delassus

Lire aussi : Charles Maurras à propos de la Démocratie

Voir aussi : Le procès de la Démocratie, par Florian Rouanet

Lire aussi : "la Loi électorale et les deux Chambres", par Antoine Blanc de Saint-Bonnet

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Royalisme
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 19:13
Philippe Ploncard d'Assac, essayiste contre-révolutionnaire

Philippe Ploncard d'Assac, essayiste contre-révolutionnaire

Philippe Ploncard d'Assac : essayiste nationaliste et catholique traditionaliste. Fils de Jacques Ploncard d'Assac (écrivain, journaliste, ancien membre de l'Action Française et du PPF).
Il a passé une partie de sa jeunesse au Portugal lorsque son père était auprès du président portugais António de Oliveira Salazar. Ancien membre du FN (Front National). Il a animé une tribune sur Radio Courtoisie avec Serge de Beketch. Il a écrit plusieur livre sur le nationalisme et un livre contre la franc-maçonnerie ...

 

 

source : Cercles Nationaliste Français

 

 

Voir aussi : Alphonse de Bourbon (père de Louis XX) : "je ne suis évidemment pas pour la République, donc je ne vais pas voter pour le président de la République"

Lire aussi : [Rivarol] Elections Presidentielles 2017 : Glisser un bulletin dans l’urne permet aux politicards de continuer à nous tromper

Lire aussi : "Le Devoir Politique des Catholiques", par l'abbé Emmanuel Barbier

Lire aussi : [AFS - Arnaud de Lassus] Suffrage Universel et Souveraineté Populaire que faut-il en penser ?

Lire aussi : (1/3) [Le R&N] Philippe Pichot-Bravard à propos des élections présidentielles : "le suffrage universelle est un poison toxique"

Lire aussi : (2/3) [Le R&N] Philippe Pichot-Bravard à propos des élections présidentielles : "le suffrage universelle est un poison toxique"

Lire aussi : (3/3) [Le Rouge & le Noir] Philippe Pichot-Bravard à propos des élections présidentielles : "le suffrage universelle est un poison toxique"

Lire aussi : [Dominicains d'Avrillé] L’illusion de la lutte électorale, par Mgr Delassus

Lire aussi : "la souveraineté du peuple est une hérésie", par l'abbé Charles Maignen

Voir aussi : "le vote catholique", par l'abbé Lafitte

Lire aussi : "Question nationale sur l'autorité et sur les droits du peuple dans le gouvernement", par l'abbé Barruel

Voir aussi : Christophe Buffin de Chosal : "la Démocratie est une imposture"

Lire aussi : "Vérités Sociales et Erreurs Démocratiques", par Mgr Delassus

Lire aussi : Charles Maurras à propos de la Démocratie

Voir aussi : Le procès de la Démocratie, par Florian Rouanet

Lire aussi : "la Loi électorale et les deux Chambres", par Antoine Blanc de Saint-Bonnet

Voir aussi : conférence de Philippe Ploncard d'Assac : "La démocratie contre le peuple"

Voir aussi : conférence de Philippe Ploncard d'Assac : "la démocratie pourrit tout, détruit tout, les conséquences", le 6 Octobre 2016

Voir aussi : Vers un retour à la monarchie ?, par Philippe Ploncard d'Assac
 
Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Royalisme
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 20:11
[Russia Today & Sputnik News] "l'attaque de l'aviation israélienne contre la Syrie s'inscrit dans les efforts permanents de l'ennemi sioniste pour soutenir les terroristes de Daesh"

Dans la nuit du 16 au 17 mars, l'aviation israélienne a opéré plusieurs frappes sur des positions syriennes. Damas a alors ordonné à sa défense anti-aérienne de riposter.

 

Le haut-commandement de l'armée syrienne a assuré dans un communiqué avoir abattu l'un des appareils ennemi, avant d'en toucher un autre alors que les avions rentraient de leur mission. Une mission que Damas a qualifiée «d'acte d'agression». Au moins une cible militaire aurait été visée par les avions israéliens à proximité de la cité antique de Palmyre, récemment reconquise par l'armée arabe syrienne sur l'Etat islamique. 

 

Par ailleurs, le communiqué diffusé par l'agence gouvernementale syrienne Sana assure que la frappe menée par l'Etat sioniste aidait Daesh.

 

«Cette attaque éhontée s'inscrit dans les efforts permanents de l'ennemi sioniste pour soutenir les gangs terroristes de Daesh», a dénoncé l'armée. Damas y réagira «par tous les moyens disponibles», a-t-elle ajouté.

 

« L'aviation israélienne a violé l'espace aérien syrien à 02h40 (00h40 GMT) dans la région d'Al-Baridzh et s'est dirigée à l'est, près de Palmyre, afin de porter atteinte à des installations militaires syriennes. J'annonce avec certitude que les missiles de l'ennemi n'ont causé aucun dommage à notre territoire, ils n'ont pas atteint leurs cibles », a déclaré à Sputnik News le chef d'état-major général des forces armées syriennes Mohammad Abbas.

 

« Je pense que la force aérienne israélienne est en état de choc en raison de la célérité, de l'efficacité et de la précision dont a fait preuve l'armée syrienne pour protéger son espace aérien. Nos forces de défense aérienne peuvent suivre l'approche de l'ennemi, même dans le ciel jordanien, et peuvent atteindre une cible à tout moment au-dessus de la Syrie », a-t-il ajouté.

 

source : Russia Today

source : Sputnik News

 

Lire aussi : le Liban se dit déterminer à "faire face aux ambitions et aux plans destructeurs de l'ennemi israélien"

Lire aussi : [SputnikNews] Syrie : un avion israélien attaque l'armée syrienne

Lire aussi : Liban : le général Aoun met en garde Israël

Lire aussi : [Russia Today & Il Giornale] Syrie : attaque conjointe de la Turquie et Israël pour renverser Assad

Lire aussi : [SputnikNews] la Syrie appelle à prendre toutes les mesures nécessaires pour punir Israël et à l'obliger à stopper son agression et son soutien aux terroristes

Lire aussi : [SputnikNews] A quoi joue Israël en Syrie ?

Lire aussi : Hillary Clinton veut «renverser Bachar el-Assad, pour aider Israël»

Lire aussi : selon la secte judéo-maçonnique du B'nai B'rith, les attentats en France vont profiter à Israël

Lire aussi : Israël fournit des armes à Daesh

Lire aussi : Bernard-Henri Lévy : "le printemps arabe est bon pour Israël"

Voir aussi : 11 rabbins se réjouissent de l'islamisation de l'Europe afin de faire tomber la chrétienté

Lire : la banque Rothschild investi dans la viande hallal... et donc dans le financement de la construction de mosquées

Voir aussi : Jacques Attali : "les juifs financent l'islamisation"

Lire aussi : Islamisation : les juifs et les francs-maçons ont soutenus et financés la construction de la Grande Mosquée de Paris

Lire aussi : Véronique Besse (députée MPF) : "la France aide l’Etat Islamique"

Voir : Vladimir Poutine : "Daesh est financé par 40 pays, y compris par des pays-membres du G20"

Lire aussi : chrétiens d’Orient : Jean-Frédéric Poisson (député PCD) demande une Commission d’Enquête sur le financement français de l'Etat Islamique (DAESCH, EIIL)

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Islamisation Syrie
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 19:44
le tsar Nicolas II et sa famille

le tsar Nicolas II et sa famille

Dans une interview accordée au journal espagnol El Universal, datée du 15 mars et coïncidant avec le centième anniversaire de l’abdication du tsar Nicolas II, la Grande-duchesse Maria Vladimirovna Romanov a confirmé que le président Vladimir Poutine lui avait confié avoir un avis positif sur la question d’une éventuelle restauration de la monarchie en tant qu'institution politique.

 

L’après-Poutine est-il entrain de se dessiner en faveur des Romanov ?

 

Depuis plusieurs mois, des rumeurs persistantes concernant une restauration de la monarchie, après la fin de la présidence de Vladimir Poutine, alimente fréquemment les journaux russes. Hors, l’idée de ré-installer un Tsar en Russie n’est pas nouvelle dans le pays. Lors de la chute de l’Union soviétique en 1991, de nombreux mouvements monarchistes s'étaient rapidement constitués afin de militer pour la restauration de la monarchie. Suite à l’invitation du maire de Saint-Petersbourg, le retour du Grand-duc Vladimir Kirillovitch Romanov (1917-1992, père de l’actuel Grande-duchesse) avait largement été médiatisé par la presse nationale comme internationale. Plus de 50 000 personnes s’étaient déplacées pour accueillir alors l’héritier au trône de Russie, place du Palais. Durant la présidence de Boris Eltsine (1991-1999), des tractations en ce sens avaient été même entamées dès 1996 afin de préparer le prince héritier Georges Romanov, alors âgé de 15 ans, à monter sur le trône.  Selon les accords prévus, il devait intégrer la Nakhimov Naya Academy, école réputée de la Marine nationale et être formé aux arcanes de la politique de son pays. La Russie redécouvrait alors sa dynastie martyrisée lors de la révolution d’Octobre, stupéfaite d’apprendre qu’il existait encore des descendants des Tsars. Le gouvernement russe poursuivit une politique de réhabilitation de la dynastie à grand renfort de cérémonies officielles et autres inaugurations de statues de Nicolas II dans tout le pays. Mais c’est aussi, lors des funérailles officielles dans la forteresse Saint-Pierre et Paul des restes découverts de la famille impériale en juillet 1998, que les divisions des Romanov sont apparues aux yeux des russes, avides d’informations en tout genre sur leur dynastie impériale.

 

Si des voix s’élèvent, notamment en Crimée, pour un retour officiel des Romanov et qu’un statut leur soit accordé avec privilèges et rôle protocolaire de représentation, le mouvement monarchiste reste également tout aussi divisé que la famille impériale. La querelle dynastique n’a toujours pas été réglée. Une partie des membres de la famille impériale, réunie au sein de l’Association de la Famille Romanov créée en 1979, conteste les droits au trône de la Grande-duchesse Maria. Le Kremlin accorde ses faveurs aussi bien à l’un qu’à l’autre des 2 prétendants officiels au trône de Russie au gré de ses envies. Ainsi, reçu à diverses reprises par le gouvernement russe, le prince Dimitri III, représentant l’autre branche dynastique,  a été décoré par le Premier ministre Dmitri Anatolievitch Medvedev de l’ordre prestigieux d’Alexandre Nevsky, peu avant sa mort à l’âge de 90 ans en 2016.  Bien peu toutefois pour une reconnaissance de ses droits au trône. Maria Romanov, quant à elle, devant se contenter de quelques tapis rouges et autres gardes d’honneurs dans les petites républiques qui composent la Fédération de Russie ou séparatistes comme celle de Transnistrie.

 

Il y’a 3 jours de cela, le président de la Crimée Sergei Aksenov  a réclamé lors d’une interview sur une chaîne de télévision locale que la question du retour de la monarchie se devait d’être immédiatement étudiée et soumise à référendum. Pris de court, c’est un porte-parole du Kremlin embarrassé, Dmitry Peskov, qui a dû démentir que toute idée de la restauration de la monarchie faisait partie de l’agenda immédiat du Président Vladimir Poutine et que cette demande n’était qu’une «réflexion personnelle du dirigeant de Crimée». L’opposition russe a, elle-même, violemment critiquée cette intervention de Sergei Aksenov lui rappelant, qu’il n’était pas question de revenir en arrière et que la Russie était désormais une république démocratique. Séparée de l’Ukraine depuis 2014, de nombreux monarchistes se sont engagés aux côtés des séparatistes de Crimée, affichant sans complexe leur ralliement à ceux-ci sur les réseaux sociaux comme Facebook ou son alter égo russe Vkontakte. Un gouvernement qui n’a pas hésité à appeler les Romanov à venir s’installer au Palais de Livadia, résidence d’été des anciens Tsars.

 

Jusqu’à présent, très peu de mouvements monarchistes ont été autorisés à se présenter à des élections, obligés de rallier le parti du président Poutine, « Russie Unie » (Iédinaïa Rossiïa). En 1999, le mouvement « Foi et Patrie », qui aujourd’hui est à la tête d’une campagne contre le film « Mathilda » **,  avait tenté en vain de se faire enregistrer sur des listes électorales. Le parti monarchique de la Fédération de Russie n’a pas obtenu plus de succès avec à peine 1% des voix lors des dernières élections locales de 2013. Il existe pourtant de nombreux mouvements et associations monarchistes qui bénéficient d’un fort certain soutien populaire, se traduisant par d’importantes manifestations quotidiennes en faveur de la restauration de la monarchie.

 

En juin 2015, le député du parti présidentiel, Vladimir Petrov, avait pourtant semé le doute sur les réelles intentions du Président Poutine, annonçant publiquement que le Kremlin se préparait à accorder des droits officiels à la famille impériale de Russie, alimentant toutes les spéculations sur un possible rapide retour de la monarchie en Russie.

 

Un récent sondage, daté de février dernier, affirme d’ailleurs que plus de 20% des russes considèrent la chute du régime impérial comme un affaiblissement de la grandeur nationale et 19% que la révolution bolchévique a fragilisé le pays sur la scène internationale. Lors de son interview, tout en défendant le bilan de Nicolas II,  la Grande-duchesse Maria ne cachait pourtant pas son admiration pour le président russe, doté «d’un grand sens de l’histoire ». La question d’un retour de la monarchie comme rempart à l’hégémonie américaine alors que Vladimir Poutine vient d’entamer une nouvelle lune de miel avec le Président républicain Donald Trump peut-elle encore se poser aujourd’hui ? Le chef de l’état russe pourrait en effet y voir dans cette option, un moyen fort d’unifier son pays aux multiples républiques, manipulables tant par le géant américain que par l’Union Européenne, promptes toutes deux à encourager leurs indépendances afin d’en affaiblir la Russie. Avec la résurgence d’un néo-monarchisme sur fond d’exaltation de la foi orthodoxe, le président Vladimir Poutine se révèle un fin politique qui joue avec la fibre nationaliste des monarchistes et qui a remis son pays au centre de l’échiquier international, notamment lors du conflit en Syrie, remportant leur pleine adhésion à son régime.

 

Il est présomptueux et difficile de connaître les véritables intentions du président russe concernant l’éventualité d’une restauration de la monarchie et dont le pouvoir conserve actuellement toutes les apparences de l’autocratie tsariste.

 

Pour la Grande-duchesse Maria Vladimirova, si la Russie doit retrouver son régime légitime, cela ne peut venir de la propre initiative du Kremlin mais de la volonté des russes eux-mêmes. Si elle estime que les conditions ne sont toujours pas réunies pour qu'un tel événement se produise à ce jour, Maria Vladimorovna se contente de voir l'avenir de la monarchie comme un modèle historique enraciné dans les valeurs spirituelles, morales et culturelles de la civilisation russe, se voulant la gardienne de cet héritage impérial. Un avenir incertain puisque selon les différents sondages réalisés depuis la chute du communisme sur la question, seulement entre 10 et 30% des russes souhaiteraient réellement la restauration de la monarchie.

 

De son vivant et sans illusions aucunes, le grand-duc Vladimir III Romanov avait déclaré à propos de la possibilité pour ses compatriotes de voir de nouveau un Tsar à la tête de la Sainte-Russie : « il nous reste l’espérance qui est la seconde des vertus…après la foi ! ».

 

 

source : Vexilla Galliae

 

Voir aussi : "les juifs, le communisme et la révolution bolchévique de 1917", par Hervé Ryssen

Voir aussi : 60000 russes prient et marchent en hommage à la famille Romanov assassinée par les judéo-bolchéviques

Lire aussi : retour de la famille Romanov en Russie ?

Lire aussi : Boris Nemtsov était le petit fils de Yakov Sverdlov qui donna l'ordre d'assassiner le tsar Nicolas II

Lire aussi : Deux Siècles Ensemble (tome 1 et 2), par Alexandre Soljenitsyne

Lire aussi : quand Alexandre Soljenitsyne publiait une analyse des Protocoles des Sages de Sion

Voir aussi : Vladimir Poutine : "80 à 85% des membres du gouvernement de l'Union Soviétique étaient Juifs"

Voir aussi : Vladimir Poutine a propos du judéo-bolchévisme

Lire aussi : Comme le rappelle Alexandre Soljenitsyne, dans son livre « Deux Siècles Ensemble », les chambres à gaz ambulantes furent inventé par le juif communiste stalinien Isaï Davidovitch Berg (NKVD)

Lire aussi : Alexandre Soljenitsyne : "L’URSS, c’était l’anti-Russie !" et la République c'est l'Anti-France

Regarder : "Les révolutionnaires juifs", par Anne Kling

Regarder : Hervé Ryssen à propos du judéo-bolchévisme

Lire aussi : Russie : le député Vitali Milonov accuse les juifs d'avoir fait cuire les chrétiens dans des chaudrons à l'époque de l'URSS

Lire aussi : Russie : "les Juifs cherchent encore à détruire nos églises", dixit Petr Tolstoy (vice-président de la Douma)

Lire aussi : les juifs pendant la Révolution française, par l'abbé Joseph Lemann

Lire aussi : La Révolution Française et le Rabbinat Français. Discours du président de la République et franc-maçon Sadi Carnot suivi du discours des rabbins en faveur de la Révolution dite Française

Lire aussi : [Gazeta.ru] Interview de Constantin Malofeev, partenaire de Philippe de Villiers pour le Puy du Fou en Russie

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Royalisme Russie - Vladimir Poutine
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 18:46
la Grande-duchesse Maria Vladimirovna Romanov et Vladimir Poutine

la Grande-duchesse Maria Vladimirovna Romanov et Vladimir Poutine

La Grande-duchesse Maria Vladimirovna Romanov a accordée une interview au journal espagnol El Universal, datée du 15 mars 2017 et coïncidant avec le centième anniversaire de l’abdication du tsar Nicolas II.  Elle y évoque la question d’une éventuelle restauration de la monarchie en Russie.

 

cliquez pour traduire l'article en français (Google Traduction)

ou

lire l'article original en espagnol

 

 

source : El Universal

 

Voir aussi : "les juifs, le communisme et la révolution bolchévique de 1917", par Hervé Ryssen

Voir aussi : 60000 russes prient et marchent en hommage à la famille Romanov assassinée par les judéo-bolchéviques

Lire aussi : retour de la famille Romanov en Russie ?

Lire aussi : Boris Nemtsov était le petit fils de Yakov Sverdlov qui donna l'ordre d'assassiner le tsar Nicolas II

Lire aussi : Deux Siècles Ensemble (tome 1 et 2), par Alexandre Soljenitsyne

Lire aussi : quand Alexandre Soljenitsyne publiait une analyse des Protocoles des Sages de Sion

Voir aussi : Vladimir Poutine : "80 à 85% des membres du gouvernement de l'Union Soviétique étaient Juifs"

Voir aussi : Vladimir Poutine a propos du judéo-bolchévisme

Lire aussi : Comme le rappelle Alexandre Soljenitsyne, dans son livre « Deux Siècles Ensemble », les chambres à gaz ambulantes furent inventé par le juif communiste stalinien Isaï Davidovitch Berg (NKVD)

Lire aussi : Alexandre Soljenitsyne : "L’URSS, c’était l’anti-Russie !" et la République c'est l'Anti-France

Regarder : "Les révolutionnaires juifs", par Anne Kling

Regarder : Hervé Ryssen à propos du judéo-bolchévisme

Lire aussi : Russie : le député Vitali Milonov accuse les juifs d'avoir fait cuire les chrétiens dans des chaudrons à l'époque de l'URSS

Lire aussi : Russie : "les Juifs cherchent encore à détruire nos églises", dixit Petr Tolstoy (vice-président de la Douma)

Lire aussi : les juifs pendant la Révolution française, par l'abbé Joseph Lemann

Lire aussi : La Révolution Française et le Rabbinat Français. Discours du président de la République et franc-maçon Sadi Carnot suivi du discours des rabbins en faveur de la Révolution dite Française

Lire aussi : [Gazeta.ru] Interview de Constantin Malofeev, partenaire de Philippe de Villiers pour le Puy du Fou en Russie

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Royalisme Russie - Vladimir Poutine
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers