Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 16:48
GPA (gestation pour autrui) / Pédophilie : un pédophile multirécidiviste avait acheté deux filles nées d’une mère porteuse pour avoir des relations sexuelles avec elles

Un homme de 49 ans de l’Etat de Victoria en Australie vient d’être jugé pour avoir abusé sexuellement de ses deux filles nées d’une mère porteuse étrangère. Il avait ramené les jumelles en Australie. L’homme, déjà condamné à 22 ans de prison pour avoir été reconnu coupable dans 37 affaires de pédophilie. Il avait commencé à abuser d’elles et à partager des films de mise en scène avec d’autres pédophiles depuis leur premier mois.

 

source : le Salon Beige

 

Lire aussi : Pourquoi les homosexuels veulent ils adopter ou acheter des enfants ? Pour les embrigader, pour en faire des cobayes et pour la pédophilie...

Lire aussi : GPA (gestation pour autrui) : les pédophiles se frottent les mains

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Homosexualité
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 16:28
Philippe de Villiers et son fils Nicolas de Villiers

Philippe de Villiers et son fils Nicolas de Villiers

Suite à l'article du Point.fr de cette semaine, Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou nous adresse la réponse qu'il a envoyée :

 

"Le dossier d'expertises scientifiques qui a été mis à la disposition de toute la presse le 20 mars 2016 lors de la présentation officielle de l'anneau au Puy du Fou invalide scientifiquement les allégations de votre article. Le Puy du Fou tient à faire quelques observations :

 

1 – Le Point.fr va beaucoup plus loin dans son titre que ne le font les historiens qui, à l'instar de Philippe Contamine et Olivier Bouzy, dialoguent par correspondance avec le Puy du Fou.

 

2 – Il est faux d'affirmer, comme le prétend l'article du Point.fr, que le Puy du Fou a fait remonter l'anneau à « celui de… Cauchon », et non pas à celui pris par les Bourguignons dont la description correspond à l'anneau du Puy du Fou. Au contraire, la documentation fournie par le vendeur, et dont d'ailleurs les historiens n'ont pas eu connaissance, fait remonter l'anneau non pas à Cauchon mais au cardinal Beaufort.

 

3 – Il est faux de prétendre qu'il n'y aurait eu « aucune datation de faite ». En effet, l'anneau a fait l'objet d'une expertise scientifique particulièrement poussée dans le laboratoire Oxford X-ray Fluorescence Ltd – voir le dossier d'expertises. Le laboratoire confirme que l'anneau est bien du XVe siècle, ce que d'ailleurs Philippe Contamine a reconnu. L'histoire d'un faussaire à la fin du XXe siècle, inventé par l'article, est totalement fantaisiste.

 

4 – Il est faux de prétendre, comme le fait l'article, que l'anneau est en argent. Comme les photos du dossier d'expertises le montrent, l'anneau était bien plaqué or. La description de l'anneau faite dans les minutes du procès correspond donc très exactement à l'anneau acquis par le Puy du Fou.

 

5 – Il est faux de dire que « toute la légende autour de l'anneau a été tissée par le docteur James Hasson (et non Masson comme écrit dans l'article), qui en a été le propriétaire jusqu'en 1979 », citation attribuée à Olivier Bouzy. Tout au contraire, la « légende » ne doit absolument rien au docteur Hasson : elle précède de 40 ans l'achat de l'anneau en 1947. Le peintre Augustus John, qui avait reçu l'anneau en cadeau en juin 1908, a témoigné qu'on lui avait dit à l'époque que l'anneau avait appartenu à Jeanne d'Arc. C'est la raison pour laquelle l'anneau est décrit comme ayant appartenu à Jeanne d'Arc dans un catalogue privé publié en 1917. L'attribution à Jeanne d'Arc est explicite en 1917, dans le catalogue privé de F. Harmon Oates ; en 1929 dans le catalogue de vente de Sotheby's et en 1947 lorsque l'anneau est vendu à Hasson, toujours par Sotheby's. Il est vrai que Hasson a brouillé les pistes avec sa fantaisie, mais le témoignage de John nous permet de n'y prêter absolument aucune importance.

 

6 – L'article omet de mentionner que l'anneau a été mis en exposition à Rouen et à Paris en 1956 et que l'exposition était dirigée par Régine Pernoud. Cette grande médiéviste française du XXe siècle, spécialiste de Jeanne d'Arc, était visiblement convaincue de l'authenticité de l'anneau. Le jugement défavorable de Régine Pernoud en 1987, dont parle Olivier Bouzy dans sa lettre du 18 mars 2016, ne porte pas sur l'anneau du Puy du Fou, mais sur un autre anneau.

 

7 – L'article fait allusion à « un milliardaire américain entiché de la Pucelle » qui aurait été le concurrent du Puy du Fou à la vente aux enchères. Cela est également faux. Si le prix de vente a augmenté jusqu'à ce niveau, c'est parce que le Puy du Fou avait comme concurrent le bijoutier Berganza, sis à Hatton Garden à Londres – la rue des bijoutiers –, dont le directeur, Paul Daughters, qui faisait les enchères en personne, croyait visiblement à l'authenticité de l'anneau, mais qui est nullement « entiché » de quoi que ce soit. Il raisonnait au contraire en termes de valeur marchande de l'objet, valeur qui est d'ailleurs conforme au prix d'achat en 1947 (10 000 livres). D'où le journaliste sort-il ce milliardaire américain ?

 

8 – L'article dénature l'opinion de Philippe Contamine (courriel à Philippe de Villiers du 21 mars 2016, annexe 1) qui est satisfait que l'anneau date du XVe siècle, cela accréditant évidemment lourdement la thèse selon laquelle il s'agit bien de l'anneau de Jeanne d'Arc.

 

9 – Philippe Contamine dit que l'anneau aurait dû être expertisé par un musée avant l'achat. Mais il a été expertisé par l'historien Cyril Bunt, du Victoria and Albert Museum en 1958, lequel a confirmé son ancienneté. Enfin, il faut encore préciser que les historiens mentionnés par Le Point.fr n'ont à aucun moment souhaité voir l'anneau acheté par le Puy du Fou. Il leur est donc difficile de juger une pièce qu'ils n'ont jamais eue entre les mains. En outre, nous avons d'autres éléments que nous produirons le moment venu et qui confirment l'authenticité de l'anneau. Nos relations avec les autorités anglaises, au plus haut niveau, devenues excellentes depuis quelques semaines, facilitent de tels contacts et nos travaux d'archives. Quand on se veut scientifique, mieux vaut être précis et rechercher l'exactitude avant d'affirmer des choses qui n'auraient pas été vérifiées. Et quand on veut manier l'ironie, il est recommandé de connaître son dossier."

 

 

source : Le Salon Beige

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Philippe de Villiers Royalisme
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 16:58
Frédéric Nésenshon (conseiller national LR) va animé une conférence réunissant les sectes maçonnique du GODF, de la GLMM et la Scientologie

Frédéric NESENSHON, conseiller national Les Républicains (LR) et coordinateur du Chêne (mouvement gaulliste de Michèl Alliot-Marie) va animé le 26 Mai 2016, une conférence sur le thème "Culture & Spiritualité, au service de la tolérance".

 

Parmi les invités :

...

 

source : la Lumière, le blog franc et maçon de l'Express

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans UMP Franc-Maçonnerie
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 15:11
Farida Belghoul, porte-parole des Journées de Retrait de l’Ecole (JRE)

Farida Belghoul, porte-parole des Journées de Retrait de l’Ecole (JRE)

Le tribunal de Tours vient de rendre aujourd’hui son verdict concernant l’affaire de Joué-les-Tours.

 

Dalila Hassan mise en examen pour diffamation envers un fonctionnaire public est condamnée à 4000 euros d’amende.

 

Farida Belghoul mise en examen pour complicité de diffamation est condamnée à 5000 euros d’amende. La complicité coûte donc 1000 euros de plus…

 

A cela s’ajoute 12 000 euros de dommages et intérêts à verser solidairement à l’institutrice plaignante, c’est à dire que nous devons verser chacune 6000 euros de plus.

 

Ce qui fait, pour Dalila Hassan, 10 000 euros ; pour Farida Belghoul, 11 000 euros.

 

Il faudra aussi payer les frais de publication du verdict dans trois organes de presse (mainstream) au choix de la dame.

 

Le Tribunal a considéré que la théorie du genre ne concernait pas réellement les poursuites mais surtout que nous n’étions pas de bonne foi, sans qualifier le caractère public ou privé de la prétendue diffamation.

 

C’est un procès politique.

 

Un procès politique ne se gagne jamais dans le prétoire ! La victoire n’est possible qu’auprès de l’opinion publique.

 

En conséquence, je prends acte des représailles d’un pouvoir qui ne discute pas. Je suis décidée à interjeter appel. Je mettrai toutes mes forces dans la bataille pour que le peuple sache et pour que ce procès connaisse le retentissement qu’il mérite. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour prouver ma bonne foi.

 

Rendez-vous donc en appel au tribunal d’Orléans.

 

Farida Belghoul

 

source : JRE (Journée de Retrait de l'Ecole)

 

Voir aussi : Théorie du Genre / affaire Joué-lès-Tours : Farida Belghoul (JRE) VS le journal Libération

Lire aussi :Journées de Retrait de l’Ecole (JRE) : l'Education Nationale engage une procédure disciplinaire contre Farida Belghoul

Voir aussi : (Vidéo) Dalila Hassan (JRE) / Théorie du Genre : une institutrice de l'école maternelle La Blotterie à Joué lès Tours oblige des enfants à se mettre tout nu et à avoir des relations sexuelle

Lire aussi : Farida Belghoul dénonce les pressions sur les parents qui s'opposent à la théorie du genre

Voir aussi : conférence sur la théorie du genre (avec Alain Escada (Civitas), Farida Belghoul (JRE2014) et Béatrice Bourge (Printemps Français))

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Homosexualité
commenter cet article
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 19:31
Goldofaf, chanteur nationaliste et catholique

Goldofaf, chanteur nationaliste et catholique

Voici le communiqué du chanteur nationaliste et catholique Goldofaf :

 

Nous étions cinq amis (dont mon frère) à la terrasse d’un café dans le XVe arrondissement de Paris, quand à 23 h 30, une bande de cinq individus sont arrivés par derrière et très violemment ont gazé notre groupe. Nous nous sommes retrouvés dans un nuage de gaz lacrymo et ils ont frappé de toutes leur force trois d’entre nous. L’agression a duré trois secondes, nous n’avons rien pu faire pour éviter les coups. Ils sont ensuite partis en courrant, nous les avons suivi. Mon frère et moi même avons réussi à en choper un de l’autre côté du boulevard, il est tombé au sol neutralisé mais la bande de racailles est revenue pour le défendre armée de matraques, ils ont réussi à s’échapper.

 

Je suis ensuite revenu à la terrasse et c’est à ce moment que j’ai réalisé l’ampleur de ma blessure. D’après les témoins et les ambulanciers, j’aurai reçu un coup de marteau qui m’a ouvert le crâne sur 7cm. J’ai perdu beaucoup de sang.Je suis allé à l’hôpital pour la pose d’agraphes.

 

Un de mes amis à reçu trois coups de matraques dans le dos, à l’épaule et à la tête. Un autre à reçu des coups aux poignets .

 

Nous nous sommes fait agresser, la veille du pèlerinage de Chartres dans ce quartier connu pour être fréquenté par la droite nationale. Une bannière et un drapeau étaient rangés derrière nous, ce qui a probablement attiré l’oeil de la vermine antifa qui n’ont rien d’autre à faire de leur vie.

 

Trois jours après l’agression, je vais bien mais je suis encore un peu sonné. J’ai tout de même pu rejoindre le pèlerinage de Chartres et marché toute la journée du dimanche. J’ai retrouvé aussi mes trois enfants, mon épouse qui est enceinte bien contente de me retrouver vivant.

 

Il faut être sûr de la façon dont ils ont frappé : de sang froid, dans le dos, sans prévenir, avec un marteau était une tentative d’assassinat.

C’est la troisième fois que j’ai à faire aux antifas.

 

La 1ère fois était une agression ressemblante à celle ci. À l’issue du tournage du clip « le rêve parisien » au Local de Serge en me dirigeant vers le métro avec le caméraman alors que nous étions chargés d’ordinateurs et de matériel. Trois antifas nous avaient frappé lâchement par derrière avec des ceintures avant de s’enfuir en courant également.

 

Et la deuxième fois, ils étaient venus à dix pour chercher la bagarre alors que nous n’étions que trois (devant le bar « le carré parisien ») ce jour là, Clément Meric était présent, c’était quelques semaines avant son décès. Quand nous sommes sortis du bar pour nous expliquer, ils se sont enfuis. (Veridique).

 

Le groupe Antifa est vraiment un groupe sans conviction, sans honneur et sans courage. Si vous avez des informations sur l’identitée des membres actifs de ce groupe en région parisienne si vous avez des accès à leurs forums, n »hesitez pas à enquêter, je payerai cher pour connaître le nom des agresseurs qui ont voulu me tuer.


Merci encore pour votre soutien.

 

 

source : Medias Presse Info

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Musique Alternative de Droite
commenter cet article
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 19:14
affaire LSK (Leyne, Strauss-Kahn & Partners) : Dominique Strauss-Kahn accusé d'avoir monter un système d'escroquerie à la Madoff

Un documentaire diffusé sur France 3 éclaire les zones d'ombre du business de Dominique Strauss-Kahn. L'ancien patron du FMI est visé par des plaintes pour escroquerie après la faillite du fonds LSK.

 

Dominique Strauss-Kahn n'en a pas fini avec les ennuis judiciaires. Cette fois, pas de frasques sexuelles mais des soupçons de malversations financières. Cible de plusieurs plaintes pour escroquerie, DSK risquerait, si l'affaire débouchait sur un procès, jusqu'à dix ans de prison et 1 M€ d'amende.

 
Comment l'ancien patron du FMI en est-il arrivé là ? Diffusé ce soir sur France 3, un documentaire* aux allures de thriller éclaire les zones d'ombre du « DSK business ». Digne du « Loup de Wall Street », l'histoire commence à l'été 2012. Impliqué dans l'affaire du Carlton de Lille, Strauss-Kahn trouve refuge chez Thierry Leyne, un financier israélien aux fréquentations douteuses. « Un jour, j'ai vu Marco Mouly (NDLR : juif tunisien et principal suspect dans le procès de la « fraude du siècle » aux quotas de CO 2) sortir de son bureau », révèle l'économiste Marc Touati, ex-collaborateur de Leyne.
 
Sa carrière politique a déjà explosé en vol mais DSK croit tenir sa revanche grâce à Leyne. « Il voulait faire de l'argent », confie un ami. Avec ce financier à la réputation sulfureuse, ils créent d'abord une banque au Sud-Soudan, pays désigné comme une plaque tournante du blanchiment d'argent par... le FMI. Cinq mois plus tard, ils fondent au Luxembourg le fonds Leyne, Strauss-Kahn & Partners (LSK) destiné à drainer les capitaux des grandes fortunes de la planète. Le même DSK, pourfendeur des paradis fiscaux en juin 2013 au Sénat, prend la tête d'une cascade de sociétés offshores et immatricule même un second hedge fund (fonds spéculatif) à Guernesey.
 

Un ancien salarié décrit un système à la Madoff



Mais, lorsque DSK prend la présidence de LSK, son associé est déjà aux abois. Traqué par les créanciers, il jongle avec l'argent de ses clients. Un ancien salarié décrit un système à la Madoff. C'est l'engrenage fatal. Leyne se suicide le 23 octobre 2014 à Tel-Aviv (Israël). Trois jours plus tôt, DSK avait démissionné de LSK, dont la liquidation laisse une ardoise de 100 M€.

« Des Russes ont débarqué pour réclamer leur dû », raconte un salarié persuadé que LSK, mis en cause dans les Panama Papers, blanchissait de l'argent sale. Parmi les 156 clients lésés, on trouve de riches investisseurs de toutes nationalités mais aussi les Urbach, un couple de retraités marseillais qui a tout perdu.

 

« Mes clients ont tout perdu »
Ils font partie des victimes de LSK. Les Urbach, un couple d'ingénieurs à la retraite, rencontrent Thierry Leyne à Marseille. En août 2014, il leur propose d'investir dans LSK, dont le site Internet le montre au côté de Dominique Strauss-Kahn. « Pour eux, c'était un gage de confiance », dit leur avocat, Yohan Attal. Les sexagénaires hésitent. « Ce ne sont pas des boursicoteurs », précise Me Attal. Pour les appâter, Leyne appelle DSK et met le haut-parleur. Intimidés, les Urbach se laissent convaincre d'investir 1,14 M€, toutes leurs économies. « L'intervention de DSK a été déterminante, assure Me Attal. Sans lui, ils n'auraient jamais mis un centime. » Les Urbach souscrivent en août 2014, LSK est liquidé en novembre. Ruinés, ils ont porté plainte pour « escroquerie » et « abus de confiance » contre les administrateurs de LSK et le premier d'entre eux, DSK. « Par sa faute, insiste Me Attal, ils ont tout perdu. »

 

 

source : Le Parisien

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Économie DSK
commenter cet article
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 19:13
Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

 

source : Commission des affaires culturelles / Assemblée Nationale

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com
commenter cet article
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 19:04
Théorie du Genre : le lobby juif soutient les réformes menés par Obama en faveur des transsexuels

Les réformes imposées par le président des Etats-Unis Barack Obama en faveur des revendications transgenres, reçoivent le soutien de nombreuses organisations juives, visiblement très impliquées dans la propagande mondiale pour la théorie du genre.

 

Vendredi, un communiqué du Religious Action Center of Reform Judaism (RAC) a salué les instructions publiées le même jour par les ministères de la Justice et de l’Education exigeant que les écoles recevant des fonds fédéraux appliquent les nouvelles directives dites de « lutte contre les discriminations basées sur l’orientation de genre« . « Nous exhortons toutes les écoles publiques à se conformer rapidement et pleinement à cette directive afin que les transgenres et les individus au genre non conforme soient traités avec la dignité et le respect qu’ils méritent », indiquait le communiqué du RAC.

 

es instructions ministérielles décrètent, sous peine de sanctions financières, que les élèves doivent pourvoir disposer de toilettes, de douches et d’autres zones en fonction de leur identité de genre, et non en fonction de la réalité biologique et anatomique.

 

Plusieurs Etats et autorités locales ont annoncé leur refus d’appliquer ces instructions.

 

Mais la liste des organisations juives favorables à cette dictature de la théorie du genre grandit de jour en jour.

 

Le Conseil national des femmes juives a prétendu que ces instructions « fournissent une clarté nécessaire et des meilleures pratiques pour les écoles publiques de district et les établissements d’enseignement supérieur ».

 

Le Rabbin Jack Moline, qui dirige Interfaith Alliance, une coalition des principales organisations juives des Etats-Unis, s’est joint à cette propagande, déclarant par communiqué : « Peu importe si l’antipathie envers les transgenres américains est motivée par l’ignorance ou une compréhension particulière théologique du sexe – erronée, je pense -, ni l’une ni l’autre n’ont droit de cité dans nos écoles publiques ».

 

Bend the Arc Jewish Action a également diffusé un communiqué saluant les nouvelles directives en faveur des transgenres : « Maintenant, davantage d’enfants peuvent aller à l’école en sachant qu’ils seront traités avec dignité et respect, et beaucoup plus d’Américains auront accès aux soins de santé de haute qualité qu’ils méritent ».

 

L’Anti-Defamation League (ADL) fondée par le B’nai B’rith (organisation maçonnique juive) a félicité le procureur général des États-Unis Loretta Lynch pour avoir poursuivi la Caroline du Nord, qui le mois dernier a adopté une loi restreignant notamment l’utilisation des toilettes au sexe de naissance. « La plainte déposée par le département des droits civils du ministère de la Justice devant un tribunal fédéral en Caroline du Nord envoie un message important, établissant que la discrimination contre les personnes transgenres est à la fois illégale et inacceptable », a déclaré l’ADL dans un communiqué.

 

Les fédérations juives de Caroline du Nord à Greensboro, Durham-Chapel Hill et Raleigh ont publié une déclaration commune : « Nous sommes avec, nous soutenons, nous accueillons tous les membres de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT) ».

 

Le nouvel ordre sexuel mondial continue sa marche.

 

 

source : Medias Presse Info

 

Lire aussi : un travesti juif milliardaire finance des études sur la théorie du genre (gender) et la campagne présidentielle de Hillary Clinton

Lire aussi : S. Bear Bergman, transsexuel, président de l’Union Nationale des Etudiants Juifs LGBT (National Union of Jewish LGBT Students) et travaillant pour une filiale de la secte maçonnique du B’naï B’rith; avoue vouloir "endoctriner" les enfants

Lire aussi : 2 lesbiennes juives transforment leur fils adoptif en fille avec des hormones et lui enlève le pénis pour lui greffer un vagin

Lire aussi : A propos de Israël et de la GPA

Lire aussi : Israël : 64% des juifs sont pour le "mariage" homosexuel

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Homosexualité
commenter cet article
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 18:31
la "Loi Travail" est issue de directives de l'Union Européenne

Nous devons en grande partie la «Loi travail» à notre appartenance communautaire, explique Coralie Delaume (journaliste). Les "Grandes Orientations de Politique Économique de la Commission européenne" en sont à l'origine.

 

«Comprenons-bien que la loi El Khomri a l'euro pour père, et pour mère la stratégie de Lisbonne de mars 2000» dixit l'économiste Frédéric Farah.

 

Ce que la loi El Khomri doit aux traités européens

Il ne faut pas craindre de l'affirmer (d'autant moins qu'on ne risque guère d'être compris): la «Loi travail» nous vient des GOPE. Oui, des GOPE.

 

Les GOPE, ce sont les «Grandes Orientations de Politique Économique». Plus précisément, ce sont des documents préparés par la direction générale des affaires économiques de la Commission européenne. Conformément à l'article 121 du Traité sur le Fonctionnement de l'Union européenne (TFUE), ces documents sont ensuite transmis au conseil Ecofin (c'est à dire à la réunion des ministres européens de l'économie et des finances), puis au Conseil européen (les chef d'État et de gouvernement). Après validation, les GOPE deviennent des recommandations du Conseil aux pays de l'Union et font l'objet d'un suivi. Toujours selon l'article 121, «le Conseil, sur la base de rapports présentés par la Commission, surveille l'évolution économique dans chacun des États membres». Cette «surveillance multilatérale» est rendue possible grâce aux informations généreusement fournies par les États à la Commission. Bref, un joli petit traité de servitude volontaire que le Traité sur le Fonctionnement de l'UE.

 

Au départ toutefois, les GOPE n'étaient que des textes vagues et peu engageants. Pour les rendre plus contraignants et dans l'espoir de donner enfin son plein potentiel à l'idée délicieuse de «surveillance multilatérale», la Commission de Bruxelles s'est chargée d'en accroître la portée au sein d'un document important publié en 1998, à la veille de la mise en place de l'euro.

Ce document intitulé Croissance et emploi dans le cadre de stabilité de l'Union économique et monétaire s'intéresse au tout premier chef - comme son nom l'indique - à la question du marché du travail et à l'emploi. Il confère un rôle central aux GOPE et indique de manière claire ce qu'elles doivent contenir, en égrenant l'une derrière l'autre ces formules bien connues au doux parfum de schlague: «stabilité des prix», «assainissement des finances publiques», «modération des salaires nominaux», «renforcement des incitations à la discipline salariale». Bref, toute la panoplie.

 

Depuis qu'elles existent, les GOPE ont toujours contenu des injonctions à réformer le marché du travail. Si l'on examine celles pour 2012 par exemple - parfaitement au hasard: il s'agit juste de l'année de l'élection de François Hollande - on voit que le Conseil recommande à la France de «revoir la législation, notamment la procédure administrative de licenciement». Ou de «veiller à ce que l'évolution du salaire minimum favorise l'emploi, notamment des jeunes, et la compétitivité», ce qui signifie, traduit du Volapük de Bruxelles en Français des Deux-Sèvres ou de Haute-Garonne, qu'il ne faut pas augmenter le SMIC. On notera au passage et juste pour rire qu'il est demandé la même année de «supprimer les restrictions injustifiées sur les professions (vétérinaires, taxis, notaires...) et secteurs réglementés»: bienvenue à toi, ô «loi Macron».

 

Ce que la loi El Khomri doit à la «stratégie de Lisbonne»

Tout cela n'étant pas encore suffisamment abstrus, il a fallu qu'on en rajoute. En mars 2000, on a donc mis en place la «stratégie de Lisbonne», dont l'objet était de faire advenir en Europe [roulements de tambours]: «l'économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde, capable d'une croissance économique durable accompagnée d'une amélioration quantitative et qualitative de l'emploi et d'une plus grande cohésion sociale» [Fermez le ban].

 

La stratégie de Lisbonne - devenue depuis «stratégie Europe 2020» - se veut globale. Elle est surtout labyrinthique. Elle prétend faire superviser par les instances européennes tous les domaines de la vie de tous les pays. Et embrasser dans un même geste les questions liées aux marchés financiers, celles liées à l'éducation, les affaires de finances publiques, celles de protection sociale, de création de PME, d'emploi bien sûr, de veau-vache-cochon-couvée. On en passe, et pas des meilleures.

 

Plus on simule la scientificité, plus ça fait chic et plus on est crédible. Avec la stratégie de Lisbonne, on s'est donc doté d'outils nouveaux et hautement techniques. Pour suivre la question de l'emploi, on a ainsi adjoint aux GOPE les Lignes directrices pour l'emploi (LDE). Les deux ensemble, GOPE et LDE, sont regroupées dans les LDI (lignes directrices intégrées), dont le site de la Commission européenne nous dit ceci: «les lignes directrices intégrées déterminent le champ d'action des politiques des États membres et la direction à suivre dans la coordination de celles-ci. Elles servent de base aux recommandations par pays».

 

Aux recommandations par pays? Tiens donc. Et que recommande-t-on à la France, pour l'année 2016? L'intégralité du patafar est consultable ici. Pour résumer, il est d'abord déploré que «la décélération récente des salaires réels reste insuffisante», que «la France affiche toujours des coûts salariaux parmi les plus élevés de la zone euro, principalement en raison «du niveau élevé des cotisations sociales patronales», ou que «les augmentations du SMIC induisent une compression des salaires vers le haut».

 

A titre de solution, il ensuite proposé de «maintenir les réduction du coût du travail découlant du CICE», d'œuvrer à limiter davantage «les rigidités du marché du travail» (ce qui signifie qu'il faut faciliter le licenciement), de «faciliter, au niveau des entreprises, les dérogations aux dispositions juridiques générales, notamment en ce qui concerne l'organisation du temps de travail». Dans cette dernière formule, on reconnaît immédiatement l'inspiration des nombreuses dispositions prévues dans la loi El Khomri pour accroître le temps de travail des salariés, tout en rémunérant moins bien, dans certaines conditions, les heures supplémentaires. ( http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/13-mesures-cles-de-la-loi-travail_1791715.html ).

 

Ce que la loi El Khomri doit à l'euro

Enfin, il ne faut pas négliger ce que la «Loi travail» doit à l'appartenance à la zone euro, et cela pour plusieurs raisons.

 

La première est que l'euro est une monnaie surévaluée pour plusieurs économies de la zone, de la Grèce à la France et jusqu'à la Finlande, qui a parfois envisagé de s'en défaire. Cela nuit à la compétitivité de ces pays, fait perdre des parts de marché à leurs entreprises, et détruit des emplois. La loi El Khomri fait partie de ces solutions que l'on essaie de trouver pour regagner de la compétivité-coûts par l'écrasement des salaires faute de pouvoir déprécier la monnaie.

 

La seconde raison est que la zone euro vit sous la surveillance permanente des marchés financiers, dont on a décidé au départ - c'est l'un des innombrables vices de conception de l'euro - qu'ils seraient désormais les seuls banquiers des États-membres. Or les marchés de capitaux, on s'en doute, ont une tendance assez nette à œuvrer pour que la répartition de la valeur ajoutée créée dans la zone soit favorable au capital (c'est à dire à eux-même) et non au travail. Ça leur est d'autant plus facile en régime de «libre circulation des capitaux», que le capital y est éminemment mobile, cependant que le travail demeure très sédentaire. La compétition entre les deux ne se fait donc pas à armes égales. A tout moment, le capital peut menacer d'aller s'investir ailleurs si les conditions dans l'un ou l'autre des pays européens lui déplaisent. Le travail, lui, ne peut menacer que de pas grand chose. Enfin, il peut toujours manifester contre la loi El Khomri, comme c'est le cas actuellement. Sans grand succès d'ailleurs, ce qui témoigne assez bien du caractère inéquitable du rapport de force.

 

La troisième et dernière raison est que l'euro n'a pas seulement privé les État-membres de leur monnaie. Elle les a aussi privés de l'instrument budgétaire, puisque dans le cadre du «semestre européen», du two pack, du six pack - encore des instruments inspirés des techniques managériales et dont la prétention à scientificité confine au grotesque - les budgets nationaux sont sous haute surveillance de la Commission européenne. Alors, faute de pouvoir recourir à la politique monétaire, faute de pouvoir utiliser l'instrument budgétaire, on se sert du seul levier de politique économique qui demeure: l'ajustement à la baisse du «coût du travail».

 

La loi El Khormi est le résultat de tout cela, exactement comme le Jobs Act italien de 2015, et comme toutes les réformes du même acabit adoptées ces dernières années en Europe du Sud.

***

En tout état de cause, le gouvernement français a bien travaillé. Le commissaire Valdis Dombrovskis l'en a chaudement félicité lors d'une visite à Paris fin mars. Comme rapporté par le site spécialisé sur les questions européennes EurActiv, le vice-président de la Commission «à l'euro et au dialogue social» (sic) a salué la loi El Khomri comme une heureuse initiative «destinée à répondre aux rigidités du marché du travail, et qui devrait relancer l'emploi». Un bien bel hommage! Merci patron!

 

 

source : Le Figaro

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Europe des Technocrates Totalitaires de Bruxelles Économie
commenter cet article
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 17:31
le franc-maçon Eric Ciotti (LR) veut inscrire la laïcité dans la devise de la République

Eric Ciotti député les Républicains des Alpes-Maritimes, va déposer une proposition de loi constitutionnelle visant à ajouter le mot «laïcité» à la devise de la République.

 

«La laïcité est un principe fondateur de notre République, je souhaite qu'elle en devienne également la devise. C'est pourquoi, dans l'article 2 de ma proposition, j'ajoute le terme “laïcité” aux trois mots “liberté, égalité, fraternité”», annonce Eric Ciotti.

 

"Je qualifierais cette résolution de laïcité exigeante et combative"

 

Eric Ciotti a été récipiendaires en 2010 et 2012, à la cérémonie juive des Ménoras d'Or, organisée par la loge Moshe Dayan (dont Christian Estrosi est le Grand Maitre) de la secte maçonnique du B'nai B'rith (secte maçonnique exclusivement réservée aux juifs).

 

source : Le Figaro

 

Lire aussi : Les Républicains (LR) attaque l'école hors-contrat catholique en prenant prétexte du terrorisme islamique

Voir aussi : le franc-maçon Jean-Luc Mélenchon : "la laïcité a été inventer par les juifs et les protestants contre l’Église catholique"

Lire aussi : Kippa à l'Assemblée Nationale : aucune déclaration des sectes maçonniques pour demander le "respect de la laïcité"

Lire aussi : Noël vs Hanouka : différences de traitement entre fêtes chrétiennes et fêtes du peuple déicide (juif) par les pouvoirs publics

Lire aussi : La Révolution Française et le Rabbinat Français. Discours du président de la République et franc-maçon Sadi Carnot suivi du discours des rabbins en faveur de la Révolution dite Française

Lire aussi : les juifs pendant la Révolution française, par l'abbé Joseph Lemann

Lire aussi : Monseigneur Lefebvre : "les Juifs ont toujours persécuté les catholiques"

Lire aussi : Non, mr Cukierman (CRIF); les Chrétiens ne sont pas les amis des Juifs

Voir aussi : Monseigneur Lefebvre (FSSPX) contre la laïcité

Lire aussi : [Dominicains d'Avrillé] la complicité de la laïcité avec l'Islam

Lire aussi : [Dominicains d'Avrillé] Laïcité : la religion qui s’auto-réfute

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Cathophobie UMP
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers