Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 18:46
réunion de la Commission Européenne avec les sectes maçonnique

Le premier vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans a reçu ce 19 juin 2017, comme il l’avait déjà fait le 30 juin 2016, les obédiences maçonniques. Cette huitième réunion annuelle avait pour thème «L’avenir de l’Europe : une Union effective et fondée sur des valeurs».

 

Frans Timmermans a déclaré à ce propos : «L’Europe se trouve à la croisée des chemins et notre devoir premier, selon moi, est d’écouter les organisations qui représentent nos citoyens, quelles que soient leur religion ou leurs convictions. La Commission saisit cette occasion unique pour se pencher sur la direction future de l’Union européenne. Nos valeurs européennes communes doivent rester le fondement de nos choix à venir et nous menons des consultations tous azimuts sur la manière d’ancrer concrètement nos politiques futures dans nos valeurs communes. Le dialogue avec les religions, les églises et les organisations non confessionnelles est une partie importante de ce processus.»

 

Les participants invités par la Commission Européenne étaient cette année :


– Mme Marie-Thérèse BESSON, présidente de l’institut maçonnique européen, Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France (GLFF)
– Mme Martine CERF, secrétaire générale d’Égalité Laïcité Europe (EGALE)
– Mme Claudette CLAVEL, Grand Maître adjoint de l’Ordre maçonnique mixte international «le Droit Humain»
– M. Andrezj DOMINICZAK, président de l’Association humaniste polonaise
– M. Giulio ERCOLESSI, président de la Fédération humaniste européenne
– M. Philippe FOUSSIER, Premier Grand Maître Adjoint du Grand Orient de France (GODF)
– M. Manuel LÓPEZ ALVÁREZ, président de la fédération espagnole de l’Ordre maçonnique mixte international «le Droit Humain»
– Mme Lone Ree MILKAER, présidente de la Société humaniste danoise
– M. Keith PORTEOUS WOOD, directeur exécutif de la National Secular Society
– M. Jean-Michel REYNAUD, président de la Contribution des obédiences maçonniques adogmatiques et libérales à la construction européenne (COMALACE)
– M. Claude WACHTELAER, président de l’Association européenne de la pensée libre (AEPL)
– M. Oscar de WANDEL, Grand Maître de la Grande Loge de Belgique
– M. Frieder Otto WOLF, président du Humanistischer Verband Deutschlands (HVD)

 

 

source : Hiram.be

 

Lire aussi : la Commission Européenne réunit les sectes maçonniques pour parler immigration

Lire aussi : la Commission Européenne reçoit les sectes maçonniques afin de "combattre l'antisémitisme, la haine et l’intolérance envers les Musulmans" , mettre au point des outils contre "les discours haineux sur Internet" et élaborer un "contre-discours"

 

Repost 0
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 14:03
pour la Commission Européenne, se défendre contre le milliardaire juif George Soros c'est être "antisémite"

Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans juge empreint d’ « antisémitisme » les propos du Premier ministre hongrois Viktor Orban visant le milliardaire juif George Soros.

 

Interpellé par l'hebdomadaire allemand Die Zeit  qui juge «clairement antisémites»  les déclaration de Viktor Orban contre le milliardaire juif George Soros; Frans Timmermans vice président de la Commission Européenne confie dans l’interview : « j’ai compris cela exactement de la même façon que vous et cela m’a indigné. »

 

« Le fait que l’antisémitisme existe encore en Europe est terrible ! », ajoute-t-il.

 

source : Times of Israel

 

Lire aussi : Brexit : les rabbins appellent à prendre des mesures contre toute sorties supplémentaires de l'UE

Voir aussi : Omerta médiatique: le Parlement Juif Européen

Voir aussi : Jérome Livernette à propos du Parlement Juif Européen

Lire aussi : rapport sur "le lobby israélien et l'Union Européenne", par David Cronin, Sarah Marusek et David Miller

Lire aussi : l'ONG juive Hebrew Immigrant Aid Society (HIAS) aide les migrants à envahir les USA et l'Europe

Voir aussi : IsraAid, organisme israélien, fondé par la secte judéo-maçonnique du B'nai B'rith, aide les migrants à envahir l'Europe

Lire aussi : Hongrie : le lobby juif cosmopolite se mobilise en faveur de l'immigration

Lire aussi : le milliardaire juif américain Georges Soros veut que l'UE accueille 500000 immigrés supplémentaires / ans en faisant payé 30 Milliards d'euros / ans aux contribuables européens

Lire aussi : Qui sont les cosmopolites ?

 

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Europe des Technocrates Totalitaires de Bruxelles
commenter cet article
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 18:45
le président du Parlement européen, Martin Schulz entouré du grand rabbin Moshe David Liberman, du rabbin Yaakov David Schmahl d'Anvers, du Grand Rabbin Jacobs Binyomin des Pays-Bas, du rabbin Menachem Margolin directeur général de l'Association juif européen (EJA), du rabbin Avi Tawil Directeur du Centre communautaire juif européen et du rabbin Levi Matusof directeur des Affaires publiques juives européennes

le président du Parlement européen, Martin Schulz entouré du grand rabbin Moshe David Liberman, du rabbin Yaakov David Schmahl d'Anvers, du Grand Rabbin Jacobs Binyomin des Pays-Bas, du rabbin Menachem Margolin directeur général de l'Association juif européen (EJA), du rabbin Avi Tawil Directeur du Centre communautaire juif européen et du rabbin Levi Matusof directeur des Affaires publiques juives européennes

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Europe des Technocrates Totalitaires de Bruxelles
commenter cet article
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 15:01
Copie manuscrite sur velin du VIIIe siècle de la loi salique

Copie manuscrite sur velin du VIIIe siècle de la loi salique

Les « lois fondamentales du royaume », écartant les femmes de la succession héréditaire, n'étant pas conformes aux droit européen; le 14 mai dernier, la maison royale de Bourbon-Siciles représentée par son chef, Charles, duc de Castro, a décidé l’abrogation de la loi salique.

L’événement, en pleine campagne du Brexit au Royaume-Uni, est passé un peu inaperçu en Europe en dehors des multiples cercles royalistes

 

Les cours, modernes et organisées, de Suède, d’Espagne et de Belgique se sont “mises en conformité”. A Stockholm, les descendants du maréchal français Bernadotte (Béarnais adopté par le roi Charles XIII et devenu fondateur de dynastie) ont pratiqué la “loi salique” écartant les femmes jusqu’à une époque très récente avant de la rayer de leur législation. Ce qui fait que le prince héritier Carl- Philip a été “rétrogadé” et n’occupe plus que la deuxième place dans la succession derrière sa soeur aînée Victoria. En Espagne, la loi salique reste une question très douloureuse car elle a provoqué de véritables guerres civiles au XIXe siècle au sein de la branche des Bourbons, descendants d’Henri IV et de Louis XIV. La lignée masculine, issue de Charles de Bourbon, s’est opposée à la ligne régnante, issue d’Isabelle, reine d’Espagne, et de son mari le roi consort François d’Assise de Bourbon. Les carlistes
n’acceptaient pas la succession féminine. Le problème espagnol est particulier car on pratique à Madrid non pas la “loi salique” mais la règle dite “agnatique” : les femmes ne sont pas écartées de la succession mais, même lorsqu’ils sont plus jeunes, leurs frères ont priorité sur elles.

 

Est-ce que la Cour européenne de Justice du Luxembourg se satisferait de cette demi-mesure en cas d’éventuel litige un de ces jours ? Beaucoup de juristes espagnols ne le pensent pas et pressent le gouvernement de mettre en chantier une réforme constitutionnelle à ce sujet. Le gouvernement de Mariano Rajoy considère de son côté qu’il a d’autres chats à fouetter.

 

Mais les choses n’en sont pas moins compliquées et la décision des Bourbons-Siciles du 14 mai dernier ( jour anniversaire de la mort d’Henri IV, premier des Bourbons), réveille sur les blogs monarchistes quantité de polémiques liées à la loi salique. Les Bourbon- Siciles ne “prétendent” qu’au Royaume des Deux-Siciles, c’est à dire la région sud de l’Italie dont les principales villes sont Naples et Palerme. Mais le prétendant actuel est cousin par de multiples branches
de nos deux prétendants actuels au trône de France, le duc d’Anjou, chef de la maison dite “légitimiste” et Henri d’Orléans, comte de Paris. En dépit de tout ce qui les sépare, les deux familles candidates au titre de roi de France semblent d’accord pour ne pas être pressées de faire disparaître de nos “lois fondamentales du royaume” la loi salique.

 

 

source : Le Courrier du Parlement

 

 

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Europe des Technocrates Totalitaires de Bruxelles Royalisme
commenter cet article
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 14:46
Monseigneur Williamson

Monseigneur Williamson

Une fois de plus le Brexit nous le rappelle – Construire sans Dieu, c’est construire en vain.
 

 
Plusieurs lecteurs de ces Commentaires doivent supposer qu’en tant qu’Anglais qui n’aime pas du tout le Nouvel Ordre Mondial (NOM), j’ai dû me réjouir du vote récent du peuple britannique selon lequel, quoique par une marge assez mince, celui-ci a décidé de quitter l’Union européenne communiste. Hélas, je dois admettre que tout ce que j’apprends depuis des dizaines d’années sur ce Nouvel Ordre Mondial me fait douter fortement que cette sortie apparente de la Grande-Bretagne finisse par produire un vrai renouveau de ce qu’il y avait jadis de mieux en Grande Bretagne. De même de l’autre côté de l’Atlantique : il est possible que j’aime Trump et déteste Hilary, mais certainement les deux n’auront été mis en scène ensemble que pour constituer un spectacle de Guignol.
 
Prenez par exemple, à propos du Brexit, l’article du 24 juin d’un grand diseur de vérités, l’économiste et journaliste américain Paul Craig Roberts (voyez www.paulcraigroberts.org). L’article s’intitule « En dépit du Vote, les Probabilités sont Contre une Vraie Sortie de la Grande Bretagne ». Il écrit : « Les Britanniques ne devraient pas être si naïfs pour penser que le vote est définitif. Le combat ne fait que commencer. » Il met en garde les Britanniques, en disant qu’ils doivent s’attendre à ce que leur gouvernement revienne vers eux pour leur dire que l’UE leur offre une meilleure affaire, donc il faut y rester ; que la Fed, l’ECB, le BOJ et les fonds spéculatifs new-yorkais vont marteler la livre sterling comme preuve que le vote du Brexit fait couler l’économie anglaise (ce martellement a d’ailleurs déjà commencé) ; que le vote du Brexit sera présenté comme un affaiblissement de l’Europe face à « l’agression russe » (agression fabriquée d’ailleurs par le NOM) ; que les chefs de file du Brexit seront mis sous pression jusqu’à ce qu’ils parviennent à un accord avec l’UE, etc. Et Roberts de dire que les lecteurs peuvent s’imaginer par eux-mêmes beaucoup plus de probabilités semblables, leur rappelant comment l’Irlande a voté contre l’Europe il y a des années de cela jusqu’à ce qu’elle ait été contrainte à voter pour.
 
Or, dans le site de HenryMakow.org se trouve (ou se trouvait) un autre article qui, à mon avis, pénètre davantage derrière le spectacle de Guignol, car Makow a l’avantage d’être ce que les globalistes appellent sans doute un « antisémite », ou plutôt un de ceux « qui détestent les juifs » puisque Makow est lui-même juif. Vraiment, ceux-là seuls qui ont une certaine idée de ce qu’est le Messie ou le Christ, sont à même de prendre la mesure de l’Antéchrist.
 
La thèse de l’article c’est que « les partisans du Brexit se sont lamentés que l’Establishment s’y opposât, mais en vérité, c’est le contraire qui est vrai. » Pour prouver cette thèse, l’article cite les noms de plusieurs politiciens britanniques, à la fois Tory et Labour, tous des globalistes plus ou moins fervents et qui ont fait campagne pourtant pour le Brexit (il devrait être assez facile de vérifier ces noms si on veut). De même, dans les medias britanniques, l’article cite plusieurs noms de journaux et de journalistes, normalement vendus au globalisme, qui ont fait campagne pour le Brexit. Mais alors, à quoi le Brexit a-t-il servi ? L’article attribue à Poutine de s’être approché bien plus près de la vérité en suggérant que c’était pour faire pression sur l’Europe pour qu’elle accorde de meilleurs termes à la Grande Bretagne. L’article va plus loin : le Brexit fut conçu pour forcer l’Europe à « se rendre complètement aux bellicistes sionistes anglo-américains et aux corporatistes qui privatisent tout », et l’article de conclure que le Brexit « ne fut certainement aucun triomphe sur le globalisme ». Et Makow lui-même ajoute : « Évidemment, les pouvoirs en place ont décidé que la Grande Bretagne hors de l’Europe plutôt qu’en son sein pouvait être un instrument plus effectif de la tyrannie mondiale des francs-maçons par leurs banques centrales. »
 
Peut-être de telles spéculations (mais pas leur profondeur) manquent-elles de certitude, mais ce qui est certain, c’est que sans Dieu ni l’Europe ni la Grande Bretagne ne valent grande chose. Construire sans Lui, c’est construire en vain, nous dit le Psalmiste. Pourtant, dans tout ce débat sur le Brexit qui a jamais fait mention de son Nom ? Si le Brexit doit réaliser quelque chose de vraiment positif, il aura besoin d’un chef qui ait de la vision. Or, sans Dieu, d’où viendra-t-il ?
 
Kyrie eleison.
 
source : Mgr Williamson - Initiative St Marcel
 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Europe des Technocrates Totalitaires de Bruxelles
commenter cet article
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 13:23
 Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

RT France : Lors du sommet de l’OTAN à Varsovie les Etats-Unis ont annoncé le déploiement de 1 000 soldats en Pologne. Des milliers de soldats de l’OTAN participent aux entraînements en Europe de l’Est et dans les pays baltes. Selon Barack Obama, «l’agression russe contre l’Ukraine» menace l’Europe, c’est pourquoi il appelle à «renforcer la défense» de ses alliés en Europe centrale et orientale. Comment évaluez-vous cette prise de position ?

Philippe de Villiers : Je pense que la position européenne calquée sur les ordres reçus de l’Amérique, donc calquée sur la position américaine repose sur un contresens. L’Europe écrit depuis la fin de la guerre son avenir sur le continent américain. C’est l’Europe de l’après-guerre qu’on poursuit avant la chute du mur de Berlin alors que l’Europe doit être l’Europe «de l’Atlantique à l’Oural» en comprenant la Russie au sens que l’entendait le général de Gaulle quand il utilisait cette expression.

 

Aujourd’hui il faut faire une Europe confédérale, c’est-à-dire celle qui s’appuie sur les souverainetés nationales à l’Est comme à l’Ouest, qui s’élargisse à la Russie qui peut servir d’interface pour les hommes de la puissance de demain. Il est absurde de considérer aujourd’hui Poutine et la Russie comme des ennemis. La Russie est notre amie, la Russie ne demande qu’à être notre amie. Elle est non seulement une alliée sur le plan historique, mais il y a des liens plus profonds – par exemple, Dostoïevski parlait français, écrivait en français. Et moi qui connais bien la Russie, je peux dire que c’est une absurdité de ne pas vouloir réunir les deux chrétientés de l’Europe – celle de l’Est et celle de l’Ouest.

 

C’est un crime de vouloir installer plus d’agressivité, plus de haine dans les nations qui étaient jadis sous le joug soviétique. Il faut leur expliquer que la Russie n’est pas leur ennemi, que la Russie n’est pas l’ennemi de l’Europe et que l’Europe ne doit pas continuer à se faire manipuler par Monsieur Obama et l’Amérique qui elle est agressive, qui dépense deux fois plus pour son budget militaire que l’ensemble des nations du monde.

 

RT France : Lors du même sommet à Varsovie, il a été déclaré un renforcement de partenariat entre l’UE et l’OTAN. Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'OTAN, a déclaré que les deux organisations ont «une position commune sur la Russie : l’UE a imposé des sanctions économiques, l’OTAN a procédé au renforcement de la défense collective après la fin de la guerre froide, le plus important depuis la guerre froide». Cette coopération entre l’Union européenne et l’OTAN, a quoi peut-elle mener ?

Philippe de Villiers : A la guerre. L’OTAN est en fait le bras militaire de l’Amérique. L’OTAN nous entraîne dans des aventures partout dans le monde qui ne sont pas les nôtres. Souvenez-vous du Kosovo, des «printemps arabes», de la Syrie, de l’Irak. Il faut bien comprendre que le nouveau monde dans lequel nous sommes entrés n'est pas le monde de l’après-guerre. L’OTAN a été créé pour contrer l’Union soviétique. L’URSS est morte, le mur de Berlin est tombé, cela fait des décennies. Et donc l’OTAN n’a plus de raison sociale.

 

Il faut bien comprendre par exemple que Madame Merkel obéit à Monsieur Obama, obéit à l’OTAN quand elle se prosterne devant le sultan Erdogan parce que la Turquie est membre à part entière de l’OTAN et que c’est l’Amérique qui veut faire rentrer la Turquie dans l’Union européenne. Quand vous confiez votre défense, c’est-à-dire l’essentiel de votre puissance régalienne, à une autre nation que la vôtre – en l’occurrence les Etats-Unis – alors vous n’êtes plus indépendant. Donc vous ne pouvez plus avoir une diplomatie propre. C’est tragique pour la France et c’est tragique pour l’Europe. C’est un signe avant-coureur de la décomposition de l’Europe qui va maintenant aller très vite depuis le Brexit parce que les Anglais ont compris qu’il y avait une contradiction entre la loi anglaise et le loi européenne et que l’Europe c’était l’immigration à tout va.

 

Aujourd’hui les Français sont de plus en plus nombreux à comprendre qu’on leur a menti. Monnet, Schuman et tous les autres grands prêtres de cette Europe supranationale ont menti. Ils ont dit que l’Europe ce sera la prospérité ; on voit que ce n’est pas le cas, la sécurité ; on voit que ce n’est pas le cas. Ils ajoutaient – et c’est le plus grand mensonge – que l’Europe ce serait l’indépendance, ce serait la puissance, c’est-à-dire l’émancipation des Etats-Unis. Il y aura les Etats-Unis de l’Europe qui s’émanciperont des Etats-Unis et c’est pour cela que les gens avaient voté «oui» à Maastricht en se disant qu’on sera une très grande puissance, on sera «une France démultipliée».

 

Aujourd’hui on n’a pas de France démultipliée, on a une Amérique démultipliée qui met la main ferme et lourde sur le continent européen pour empêcher à tout prix qu’il y ait entre la Russie, la France et d’autres pays européens un échange qui est dans l’ordre des choses et dans la nécessité de la paix et de l’harmonie. Je suis triste, je suis bouleversé, je suis effaré et écœuré de voir l’attitude des dirigeants européens qui sont des menteurs et des manipulateurs parce qu’ils sont eux-mêmes sujets aux mensonges américains et manipulés par l’Amérique.

 

RT France : Barack Obama a appelé l'OTAN à agir contre Daesh, la Russie et le Brexit. Selon vous, pourquoi le président américain met ces trois phénomènes dans le même panier ?

Philippe de Villiers : Obama dit n’importe quoi. Mais cela ne date pas d’aujourd’hui. Mettre dans le même panier le Brexit, Daesh et la Russie, c’est montrer qu’on comprend rien en histoire, qu’on est inculte. On ne peut pas commenter une position comme celle-là.

L’Amérique a une vision du monde qui est la même, c’est-à-dire un monde monocentré sur l’Amérique, alors que la Russie accepte le monde polycentré et travaille pour cela. Dans la conversation que j’ai eue avec Vladimir Poutine en août 2014, il m’a dit qu’il ne voulait pas un monde centré-américain, mais un monde qui soit organisé en pôles régionaux. C’est beaucoup plus sûr pour la paix.

Mais l’Amérique ne conçoit le monde qu’à sa botte. Tout ce qui lui résiste ou lui déplaît, c’est l’ennemi. Donc on fait un paquet cadeau. Avec la Russie, le Brexit et Daesh c’est une pochette surprise de la kermesse flamande. On met tout le monde dans le même panier. Mon père disait que les Américains sont sympathiques mais ils sont de grands enfants. Obama c’est un grand enfant.

 

RT France : L’OTAN et l’UE viennent de signer une déclaration commune afin de faire face «aux nouveaux défis», notamment aux «menaces hybrides» des cyberattaques. A votre avis, comment l’OTAN va-t-il contrer ces menaces cybernétiques qui pourraient menacer l’Europe ?

Philippe de Villiers : C’est assez amusant d’entendre le pyromane expliquer qu’il se propose de se faire pompier. En réalité sur cette question des cyberattaques, tous ceux qui ont un peu de renseignement savent que c’est l’Amérique qui est concernée en premier – c’est elle qui nous menace, c’est elle qui nous écoute, c’est elle qui installe des réseaux, c’est elle qui veut mettre la main sur toute cette communication nouvelle pour nous écouter, nous menacer et nous faire du chantage. On le sait très bien parce que Merkel, Hollande et tous les autres sont écoutés par l’Amérique. Donc s’il y a un risque de cyberattaque dans le monde alors il vient de l’Amérique. C’est drôle que les Etats-Unis demandent à l’OTAN de les aider à éteindre le feu parce que ce sont eux qui ont allumé le feu. L’Amérique me fait penser à ce pyromane qui met le feu à une maison et qui ensuite ne peux pas résister au plaisir de venir se mettre au premier rang en criant «au feu !»

 

RT France : Est-ce que cette phase de tension entre l’OTAN et la Russie est surmontable ?

Philippe de Villiers : Le jour où il y aura un chef d’Etat en Europe, peut-être en France ou ailleurs, qui comprendra qu’on ne peut pas construire notre avenir sans la Russie ou contre la Russie – alors tout changera. Mais pour ça, il faut qu’il y ait un pays – la France – qui quitte l’OTAN. Tant que la France sera dans l’OTAN, les choses ne bougeront pas. Moi, j’appelle la France à quitter cette structure, cette organisation militaire qui pèse sur notre diplomatie, et dont nous ne recueillons aucun fruit, sinon une croissante dépendance par rapport à l’Amérique, l’Oncle Sam. Nous ne sommes pas les neveux de l’Oncle Sam.

 

 

source : Russia Today

Repost 0
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 15:12
la Commission Européenne réunit les sectes maçonniques pour parler immigration

La Commission Européenne, en la personne de son premier Vice-Président Frans Timmerman, a reçue ce jeudi 30 juin dernier les représentants de 10 « organisations philosophiques et non confessionnelle de toute l’Europe » pour discuter de "migration, les valeurs d’intégration et européenne : mettre les valeurs en action". Une réunion qui a eu lieu dans le cadre du dialogue permanent les organisations philosophiques et non confessionnelles, tel que défini par l’article 17 du traité de Lisbonne.

 

Frans Timmerman déclarant notamment : « En raison de leur engagement dans leurs communautés respectives, les organisations non confessionnelles sont parmi ceux qui peuvent fournir des idées concrètes pour faire avancer cette discussion. » La réunion a fourni une plate-forme pour discuter de trois questions principales : "comment améliorer les politiques d’intégration ; la façon d’aborder la montée du populisme et de l’intolérance ; et, comment construire des sociétés plus solidaires."

 

Les représentants invitées étaient :

 

  • Yvan Biefnot, Président de l’Association européenne pour la Libre Pensée
  • Andrzej Dominiczak, Président, polonais Humanist Association
  • Pierre Galand, Président de la Fédération Humaniste Européenne
  • Mme Nieves Bayo GALLEGO, Grand Maître de la Gran Logia simbólica Española
  • Marc Menschaert, président, Alliance Maçonnique Européenne, Grand Maître, Grand Orient de Belgique
  • Mme Nada Peratović, Président, Centre pour Courage Civil (Croatie)
  • Mme Yvette RAMON, Grand Maître de l’Ordre international de Co-maçonnerie, « Le Droit Humain »
  • Mme Régina TOUTIN, vice-président, Institut Maçonnique Européen, Grande Loge Féminine de France
  • Oscar de WANDEL, Grand Maître Grande Loge de Belgique
  • Frieder Otto WOLF, président, Humanistischen Verbandes Deutschlands (HVD)

et

Yvette Ramon intervenant au nom de la Fédération Internationale du Droit Humain, et Régine Toutin de l’Institut Maçonnique Européen.

 

Un séminaire de dialogue organisé aussi par la Commission européenne avait eu lieu le 1er. juin sur le thème "Faire face aux crises européennes : réfugiés, intolérance, place de la jeunesse", dans lequel étaient invités des représentants du groupe COMALACE, de l’Alliance Maçonnique Européenne (AME), et de diverses obédiences françaises, dont le Droit Humain, le GODF (Grand Orient de France) et la GLMU (Grande Loge Mixte Universelle).

 

Rappelons enfin que dans le cadre de la présence de la franc-maçonnerie dans les instances internationales (où longtemps seules les Eglises étaient représentées), le CLIPSAS est maintenant membre du Conseil économique et social des Nations unies (ONU), ECOSOC.

 

 

source : Hiram.be

 

Lire aussi : Qui sont les cosmopolites ?

Lire aussi : 28 sectes maçonniques européennes appellent les gouvernements à accueillir les immigrés clandestins

Lire aussi : Immigration : pour la secte maçonnique de la Grande Loge Mixte Universelle (GLMU); "la France est loin de prendre sa part dans l’accueil des réfugiés"

Lire aussi : compte rendu de la réunion des sectes maçonnique européennes au Grand Orient de France (GODF), le 28/05/2014

Lire aussi : la Commission Européenne reçoit les sectes maçonniques afin de "combattre l'antisémitisme, la haine et l’intolérance envers les Musulmans" , mettre au point des outils contre "les discours haineux sur Internet" et élaborer un "contre-discours"

Repost 0
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 15:11
Brexit : les rabbins appellent à prendre des mesures contre toute sorties supplémentaires de l'UE

Un rabbin berlinois de premier plan a appelé les autres dirigeants de la communauté juive à faire tout ce qui en leur pouvoir pour empêcher d’autres pays de quitter l’Union européenne après le vote de la Grande-Bretagne.

 

ehudah Teichtal, un rabbin de la communauté juive de Berlin, a fait mardi cette declaration dans un communiqué suivant sa rencontre avec Thomas Oppermann, le chef du groupe parlementaire du parti social-démocrate allemand au Parlement allemand.

Le rabbin Teichtal a dit à Oppermann que dans ses conversations avec les rabbins et les dirigeants juifs européens, il « les encourage à prendre des mesures et prévenir toute séparation de l’UE », lit-on dans le communiqué, qui poursuit que le rabbin « demande aux dirigeants de toutes les communautés juives d’Europe à faire tout ce qu’ils peuvent et user de toute leur influence » pour empêcher des sorties supplémentaires »

 

« La mise en place de l’Union européenne et l’approche multi-culturelle, qu’elle symbolise, contribue au bien-être des communautés juives d’Europe », a déclaré le rabbin Teichtal, qui est un rabbin du mouvement Habad-Loubavitch. « Par conséquent, la possibilité de démanteler l’UE et de revenir aux Etats-nations devrait inquiéter tout les Juifs à travers l’Europe. »

 

La déclaration du rabbin Teichtal suit le vote du 23 juin au Royaume-Uni, où 51 % des électeurs ont voté pour sortir de l’UE – initiative que les médias britanniques ont surnommée Brexit et plusieurs rabbins européens ont lancé des appels similaires à celui du rabbin Teichtal.

 

Le Président de la Conférence des rabbins européens, Pinchas Goldschmidt, a déclaré la semaine dernière que, « Après le Brexit, nous vivons dans une nouvelle Europe. Les voix appelant au démantèlement de l’Union européenne se renforcent et notre continent pourrait connaitre d’autres bouleversements et changements ».

 

Le rabbin Mencahem Margolin, un autre rabbin Habad et directeur du Centre rabbinique de l’Europe et de l’Association juive européenne, a déclaré après le vote: «Nous avons perdu une voix importante ici, à Bruxelles et à travers le continent dans son ensemble. Le Brexit voit un certain nombre de menaces de ces partis qui se lèchent les babines à la perspective de leur montée en puissance. Il semble que le Brexit leur ait donné de l’espoir. Et cela est très inquiétant pour les Juifs dans toute l’Europe.»

 

 

source : The Times Of Israël

 

Lire aussi : Omerta médiatique: le Parlement Juif Européen

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Europe des Technocrates Totalitaires de Bruxelles
commenter cet article
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 15:10
 Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

Véronique Besse, députée MPF - Mouvement Pour la France, qualifie l’ouverture d’un nouveau chapitre de discussion pour faire adhérer la Turquie à l’Union européenne de « nocive » et de « méprisante ».

 

« Cette initiative montre une fois de plus que la commission de Bruxelles et les gouvernements qui nous dirigent, sont totalement à côté de la plaque » :

 

« Elle est nocive, parce qu’ouvrir les portes de l’UE à la Turquie, c’est faire un pas de plus vers l’absurde. C’est nier l’Europe, nier son identité et nier son futur. »

 

« Elle est méprisante parce qu’au lendemain du Brexit, poursuivre ces négociations avec la Turquie, c’est faire un véritable bras d’honneur aux peuples d’Europe et à la démocratie ! »

 

Pour Véronique Besse, « il est donc temps d’en finir avec l’arrogance et l’incohérence des technocrates et des idéologues européens, sourds à la colère des peuples ».

 

« L’émotion légitime qui suit l’attentat qui a frappé Istanbul mardi dernier ne doit pas prendre le pas sur la raison : la Turquie n’est pas en Europe et elle ne le sera jamais ! »

 

 

source : VéroniqueBesse.fr

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Europe des Technocrates Totalitaires de Bruxelles Islamisation
commenter cet article
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 15:11
 Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

A la tribune de l’Assemblée nationale, les discours se succèdent et se ressemblent : « si les Britanniques ont dit non à l’Union européenne, c’est qu’il faut donc davantage d’Europe ».

 

A croire que la leçon n’a pas suffi.

Le vrai problème de l’Europe, c’est Bruxelles, ses idéologues, son mondialisme et leurs complices.


Les peuples ne veulent pas être exposés aux 4 vents et être dilués dans un cosmopolitisme destructeur.

 

Ils veulent être libres. Ils veulent être respectés.


Ils ne veulent pas subir l’autoritarisme et les insuffisances de Bruxelles.


Ils veulent être maitres de leur destin !

 

En un mot, les peuples européens veulent que la souveraineté et l’identité de leurs nations soient reconnues et respectées par l’Europe.


Tant que le message n’aura pas été compris des gouvernants et des technocrates, tant que la voix des peuples sera systématiquement bafouée, insultée ou méprisée, les nations se rebelleront et quitteront le navire.

 

L’Europe qu’il nous faut pour préparer l’avenir, c’est une Europe des peuples, enracinée, innovante, fière de sa civilisation , audacieuse, et libérée de l’idéologie mondialiste !

 

 

source : VéroniqueBesse.fr

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Europe des Technocrates Totalitaires de Bruxelles MPF
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers