Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 21:43

Jean-Paul Huchon contrôlé en excès de vitesse à 171km/h

 

jean-paul huchon

 

Jean-Paul Huchon (PS), Président de la Région Ile de France et prédident du Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) a été contrôlé en excès de vitesse dimanche vers 16h sur l'A13, à hauteur d'Evreux, en direction de Paris, à 171 km/h au lieu des 130 réglementaires. Les gendarmes ont procédé à une rétention du permis. Au moment des faits, Jean-Paul Huchon conduisait un véhicule de fonction du Conseil régional, une Saab deux litres, selon une source régionale. Dans le passé, le socialiste Jean-Paul Huchon a déjà eu un retrait de permis de conduire.

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Ile de France
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 13:02

Hausse de 2,7% des Tarifs des Transport : Jean-Paul Huchon fait encore les poches des Franciliens.

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSszUF4GlIk4Px6OGszb-PUoiSAFn74ciBfnFuT_lfMNb0ACjuKfQ

Jean-Paul Huchon, président PS du Conseil régional d'Ile-de-France et du STIF (Syndicat des Transports d'Ile de France)

 

Jean-Paul Huchon, président PS du Conseil régional d'Ile-de-France et du STIF (Syndicat des Transports d'Ile de France) va comme chaque année depuis qu'il règne déspotiquement sur la region IDF et sur le STIF s'en prendre au portefeuille des Franciliens qui utilisent le réseaux SNCF et RATP.

 

Mr Huchon avec ses camarades Rouges et ses amis extrème-écologistes va au 1er Juillet vous gratifiez cher Franciliens d'une hausse des abonnement mensuel de 2,7%.

 

Résultat, le Pass Naviguo zones 1-3 serait facturés 62€ au lieux de 60,40€, les zones 1-3 passeraient à 80,30€ (contre 78,20€) et les zones 1-4 à 98,10€ (contre 95,50€). Aucune augmentation ne serait "envisagée" pour les zones 1-5, qui resteraient à 109,90€. Quant au ticket T+ (bus, métro, tramway), si son prix à l'unité "devrait" être maintenu à 1,70€, le carnet de dix enregistrerait une hausse de 50 centimes pour atteindre 12,50€.

 

Ces tarifs seront soumis au vote du Stif le 1er Juin.

 

Valérie Pécresse : "triple peine pour les usagers"

 

http://www.nogent-citoyen.com/wp-content/uploads/2009/02/valerie-pecresse.jpg

 

Valérie Pécresse, présidente du groupe Majorité Présidentielle, a tenu à marquer son opposition. Elle dénonce notamment une « triple peine pour les usagers : des tarifs en hausse, une qualité de service en baisse et un Pass Navigo bientôt à 100 euros. Les usagers des zones 1-2, 1-3 et 1-4 auront vu leur Pass navigo mensuel augmenter d’au moins 7 % et jusqu’à près de 10 % pour les usagers parisiens, sans que ni l’offre ni la qualité de service ne suivent la même progression »


Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Ile de France
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 18:44

Le Conseil constitutionnel rejette la QPC de Huchon

 

http://vbeziau.chez.com/images/jphuchon.jpg

Jean-Paul Huchon est menacé d'inéligibilité pour avoir organisé deux campagnes de communication dans les six mois précédant le scrutin régional de 2010, pour un montant de 1,5 million

 

Pour le Conseil constitutionnel, la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) déposée par les avocats du président PS de la région Ile-de-France n'est pas recevable. Son dossier va être renvoyé au Conseil d'Etat qui doit rendre son arrêt dans, au maximum, un mois et demi.

Jean-Paul Huchon est menacé d'inéligibilité pour avoir organisé deux campagnes de communication dans les six mois précédant le scrutin régional de 2010, pour un montant de 1,5 million. Après la plainte déposée par un militant UMP, Paul Midy, le rapporteur public, magistrat chargé de dire le droit, avait recommandé au Conseil d'État d'annuler la réélection de Jean-Paul Huchon à la tête de l'Ile-de-France et demandé son inéligibilité pour un an de son mandat de conseiller régional. Mais son avocat, Me Frédéric Thiriez, avait déposé une QPC, mettant en cause la constitutionnalité de cette sanction. Il avait dénoncé «une logique du tout ou rien contraire au principe de personnalisation des peines», soulignant qu'une peine aussi «lourde» équivaudrait pour son client, «élu de premier plan», à «la mort politique».

Mais le Conseil constitutionnel rejette cette QPC, estimant qu'elle n'est pas recevable, a appris Le Figaro. Sa décision sera affichée vendredi dès 10 heures, sur le site internet des Sages.

Après ce rejet de la QPC, le dossier va être renvoyé au Conseil d'Etat qui doit rendre son arrêt dans, au maximum, un mois et demi. Avocat de Paul Midy, Me Jérôme Grand d'Esnon ne voit pas comment les choses pourraient tourner en faveur de Jean-Paul Huchon.

Jeudi matin, lors d'une séance du Conseil régional, le président socialiste s'est emporté contre Valérie Pécresse, chef de file de l'opposition régionale. La ministre de l'Enseignement supérieur a établi un lien entre la signature avec l'Etat et le gouvernement de l'accord sur le Grand Paris et le vote mercredi par le Parlement d'une loi portant entre autres sur le financement des campagnes électorales. Légèrement plus souple que la précédente loi, elle serait susceptible de favoriser le sort du président de la Région. «Ceux qui entretiennent l'idée que j'aurais pu retourner le gouvernement et la majorité de droite de l'Assemblée et du Sénat pour protéger ma vie personnelle n'ont décidément rien compris au film, c'est trop d'honneur ou trop d'imagination», a-t-il déclaré. 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Ile de France
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 01:49

Ile de France : selon J.P Huchon : "Le prix des transports n'est pas exagéré".

 

Jean Paul Huchon

le président PS du conseil régional d'Ile-de-France était invité au Talk Orange - Le Figaro


Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Ile de France
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 02:32

Le renvoi du dossier Huchon devant les Sages recommandé

http://www.lefigaro.fr/medias/2011/01/24/6a6a3114-27d2-11e0-bfff-a06417009677.jpg

Jean-Paul Huchon (PS), Président de la Région Ile de France

 

Le rapporteur public du Conseil d'Etat a recommandé ce lundi le renvoi au Conseil constitutionnel de la question prioritaire de constitutionnalité présentée par les avocats du président de la région Ile-de-France. La décision définitive devrait être prise dans les prochains jours.

Le vent tourne pour Jean-Paul Huchon. Le rapporteur public du Conseil d'Etat, qui avait recommandé le 3 décembre une inéligibilité d'un an et une invalidation de son élection à la tête de la région Ile-de-France, a requis ce lundi le renvoi du dossier devant le Conseil constitutionnel. Pour assurer sa défense et gagner du temps, le socialiste, accusé par un militant UMP de ne pas avoir inclus le coût d'une campagne d'affichage en faveur des transports régionaux dans ses comptes de campagne, avait introduit une question prioritaire de constitutionnalité (QPC). Objectif : démontrer que l'automaticité ainsi que la lourdeur des sanctions visant le chef de l'exécutif régional sont «inconstitutionnelles».

Le rapporteur public, Edouard Geffray, a reconnu, en citant en exemple de précédents contentieux lors des législatives de 2007, que «l'inéligibilité peut revêtir un caractère disproportionné». A l'issue de l'audience devant les juges réunis en sous-sections, sa recommandation a été mise en délibéré. Le Conseil d'Etat devrait annoncer sa décision dans quelques jours. S'il était confirmé, le renvoi de la QPC devant le Conseil constitutionnel donnerait à Jean-Paul Huchon un délai supplémentaire d'environ trois mois, le temps que les Sages de la rue Montpensier se prononcent sur la question. Il obligerait en outre, selon la défense, le gouvernement à modifier la loi relative au financement des campagnes électorales et notamment les sanctions prévues, celle d'inéligibilité étant jugée «disproportionnée».

 

Le camp Huchon satisfait

Reste à savoir si le Conseil d'Etat va suivre les recommandations du rapporteur dans cette affaire éminemment politique. Un «mémoire en défense» du ministère de l'Intérieur publié jeudi dernier dans la presse invite les juges à ne pas renvoyer le dossier devant le Conseil constitutionnel. Pour les services de la place Beauvau, la sanction préconisée n'est ni disproportionnée, ni anticonstitutionnelle. Avocat de Paul Midy, le plaignant et militant UMP, Me Philippe Blanchetier affirme qu'il verrait «assez mal que (soient) déclarés contraires à la Constitution les trois articles visés» dans la QPC. «Ce serait l'effondrement de tout le système d'encadrement des campagnes électorales alors qu'on est en pleines cantonales et qu'on est à la veille d'une élection présidentielle», a-t-il estimé.

De son côté, l'avocat Jean-Paul Huchon se veut optimiste. «C'est une satisfaction même si c'est une première étape, puisque le rapporteur public qui est un magistrat indépendant suit entièrement notre argumentation qui considère que le code électoral qui prévoit des sanctions automatiques d'inéligibilité est contraire à la Constitution», a déclaré Me Frédéric Thiriez. Si la QPC lui est transmise, «il faudra que nous allions plaider devant le Conseil constitutionnel, ce que je ferai avec beaucoup de confiance», a-t-il ajouté. Le gouvernement aurait de son côté l'occasion d'exposer sa position dans un nouveau «mémoire en défense».

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Ile de France
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 01:45

http://www.lepoint.fr/content/system/media/1/200811/26546_une-huchon-jean.jpgLe rapporteur public a demandé l'inéligibilité du président de la région Ile-de-France. 

Que va devenir Jean-Paul Huchon ? Vendredi, le rapporteur public, magistrat chargé de dire le droit, a recommandé au Conseil d'État d'annuler sa réélection à la tête de la région Ile-de-France et demandé son inéligibilité pour un an au seul mandat de conseiller régional.

 

Si son avis est suivi, le conseil régional devra procéder à l'élection d'un nouveau président. Le rapporteur public, Édouard Geffray, a estimé qu'une campagne d'affichage de la région en septembre 2009, destinée à promouvoir sa politique de transport, «ne peut être regardée comme neutre dans le contexte de l'élection». Tout comme une autre campagne relative à la formation et à l'emploi. Selon lui, ce sont autant d'outils de propagande destinés à susciter l'adhésion du public à l'action de la région. Du fait de leur ampleur, 1,5 million d'euros, le rapporteur a aussi demandé le rejet des comptes de campagne de Huchon.

 

Il a présenté son avis en assemblée générale du Conseil d'État et non en simple section, ce qui dit l'importance donnée à l'affaire susceptible de faire jurisprudence. La plus haute juridiction administrative, qui était saisie d'une plainte d'un jeune responsable UMP, Paul Midy, devrait faire connaître rapidement le fruit de sa délibération.

 

 

Pour Julien Dray, la situation est «ubuesque ». Vice-président du conseil régional et député PS de l'Essonne, il rappelle que la liste Huchon l'a emporté devant Valérie Pécresse avec 56,69 % des voix et que la commission nationale des comptes de campagne a validé les comptes cet été. Première vice-présidente, chargée de la justice au PS, Marie-Pierre de La Gontrie est «stupéfaite » de l'avis du rapporteur. Tous deux s'interrogent sur les motivations «politiques» de cette affaire.

 

50516_19168629512_3526_n.jpgFrédéric Valletoux - Maire UMP de Fontainebleau et porte-parole de Valérie Pécresse pendant la campagne

 

Maire UMP de Fontainebleau et porte-parole de Valérie Pécresse pendant la campagne, Frédéric Valletoux rappelle que son équipe «a démarré la campagne sur ce sujet, en dénonçant le mélange des genres ». «On attend de voir, a-t-il expliqué vendredi, sans préjuger du résultat, tout en sachant que l'avis du rapporteur est souvent suivi.» Si c'est le cas, «ce sera un séisme».

 

Coté exécutif régional, on refuse d'envisager cette hypothèse. Certains avancent que les militants PS devront, avant toute élection, se prononcer sur le nom d'un éventuel autre président. D'autres menacent d'une démission en bloc de l'exécutif.

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Ile de France
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers