Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 16:56
Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

Dans un contexte politique chargé, le progrès des finances publiques, le chiffre de la dette ou celui de la croissance est de grande importance. Cependant, il faut savoir lire entre les lignes lorsque des chiffres sont apportés par des politiques qui défendent un bilan. La Cour des Comptes n’avait accepté qu’avec réticence le budget 2017 ; elle a rendu le 31 mai 2017 un rapport de gestion assez éloquent sur la politique budgétaire du dernier quinquennat.

 

«  Derrière des résultats apparemment satisfaisants, la dynamique réelle des dépenses de l’État est restée forte en 2016 ». Cette phrase, issue du rapport, résume bien la réalité de la situation mais la Cour remet pourtant en cause les choix politiques et les dissimulations exercés par l’administration Hollande.

 

Quand Hollande dissimule les vrais résultats de sa gestion par des moyens contestables …

 

            En regard des chiffres des dépenses relativement aux crédits de la Loi de finance initiale (LFI) de 2016, l’administration a semble-t-il moins dépensé, conférant une impression d’économies saine. Mais dans ce calcul des dépenses, ne rentre pas en compte ce qui passe par la charge de la dette. La dette a augmenté de 45 milliards d’€ en 2016 et atteint donc 1621 milliards d’€. Par des moyens budgétaires détournés, le gouvernement a pu dissimuler ces dépenses excessives en les faisant reposer sur la dette.

 

La Cour explique ainsi que « c’est la sous-exécution massive des crédits de la charge de la dette (- 3 Md€) qui permet aux dépenses nettes du budget général (308,3 Md€, hors recapitalisation de l’AFD de rester en 2016 globalement dans les limites de la LFI (309,7 Md€) […] Les contournements de la charte de budgétisation permettent ainsi de fausser le calcul de l’évolution des dépenses de l’État à périmètre constant […] » Les contournements de la charte de budgétisation identifiés par la Cour ont été légèrement plus nombreux en 2016 qu’en 2015 (25 au lieu de 21), mais ils représentent un montant un peu moins élevé : 2,2 Md€ contre 3,0 Md€. Ils portent principalement sur les missions du budget général (1,9 Md€), mais aussi sur les PSR au profit des collectivités territoriales (0,3 Md€). 

 

Quels sont les vrais résultats ? Les vrais résultats de la gestion Hollande se résument par une augmentation de 2% de la dépense publique de 2015 à 2016 toujours selon le chiffre de la cour de comptes.

 

… alors que la situation était des plus favorables

Ces mauvais chiffres ont été le résultat d’une politique budgétaire qui disposait d’un contexte très favorable du fait de la conjoncture économique mondiale, encouragée par un prix du pétrole très bas et des taux d’intérêts négatifs. D’autant plus que notre dette arrive à son terme et qu’il va falloir la refinancer. La Cour des Comptes parle d’une « occasion manquée. »

 

Une situation qui ne s’annonce pas enviable pour son successeur

La Cour se montre particulièrement dubitative quant à l’avenir. « L’exercice 2016 se caractérise par l’émergence de facteurs d’accélération durable de la dépense, qui sont susceptibles de compromettre à court et à moyen terme le retour à l’équilibre des comptes. (…) Les incertitudes sur le budget de l’Etat sont renforcées »

 

             De plus la conjoncture économique est plus difficile que sous le quinquennat de François Hollande. La période est plutôt à l’inflation, les prix des matières premières sont à la hausse et les taux d’intérêts remontent peu à peu depuis la fin 2015.

 

Cour du baril de Brent (Octobre 2016)

p

            La Cour déplore l’écartement croissant des objectifs de la LOLF de 2001 que sont la transparence, la responsabilisation des décideurs et l’amélioration de la mesure des résultats de la gestion publique.

 

            En somme, le gouvernement a manqué ses objectifs malgré des conditions extrêmement favorables et camoufle cela, à des fins politiques, par des moyens détournés illégaux au vue de la loi relative aux lois de finance de 2001.

 

source : Ligue du Sud / Jacques Bompard

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Parti Socialiste Économie
commenter cet article
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 18:35
[Russia Today / Mediapart / Macron Leaks] Alain Tourret (député Parti Radical de Gauche / En Marche) utilise sa réserve parlementaire pour se payer des vacances et des places de cinema, jouer au golf, s'acheter un téléviseur...

Parmi les milliers de données fuitées de l'équipe d'Emmanuel Macron figure le nom d’Alain Tourret. Prétendument partisan de la "moralisation de la vie publique", ce proche du président à réglé des achats personnels avec son enveloppe de député.

 

Télévision achetée chez Darty pour 4 974 euros, voyage en Israël financé à hauteur de 600 euros, participation à des vacances au Sénégal pour 300 euros ou encore parties de golf allant de 69 à 81 euros : ce sont quelques exemples des dépenses effectuées par Alain Tourret, investi par La République en marche (REM) dans le Calvados pour les législatives.

 

Dans une liste publiée par Mediapart le 23 mai, on découvre en effet une partie des emplettes réalisées par le député sortant (ex-Parti radical de gauche) entre 2012 et 2017.

 

Le problème, c’est que ces achats, il les a réglés avec l'IRFM, indemnité parlementaire de 5 373 euros nets par mois à laquelle ont droit les députés de l’Assemblée nationale pour couvrir les frais liés à leur mandat.

 

Interrogé le 24 mai par Le Figaro, Jean-Paul Delevoye, président de la Commission nationale d'investiture de La République en marche, a fait savoir qu'il n’envisageait pas pour l’instant de retirer son investiture au candidat.

 

source : Russia Today

 

-----------------------------------------------------

 

Comme des millions de Français, il arrive au député Alain Tourret de passer chez Darty. Le 1er avril 2013, il a même laissé 4 974 euros à la caisse. Mais à l’inverse de millions de Français, Alain Tourret n’a pas déboursé, ce jour-là, un centime de sa poche. Car cet élu du Calvados a tout réglé avec son IRFM, cette fameuse indemnité de 5 300 euros net par mois que les parlementaires touchent en plus de leur « salaire » pour couvrir des frais exclusivement liés à leur mandat.

 

D’après nos informations, cet élu proche d’Emmanuel Macron, investi par La République en marche (REM) aux législatives de juin prochain, a abusé de cette enveloppe de fonds publics à plusieurs reprises ces dernières années, non seulement pour acheter sa télévision mais aussi des tickets de cinéma, des parties de golf, ou encore lors de vacances au Club Med au Sénégal.

 

À la suite de nos découvertes et de nos questions, le député du Calvados s’est retourné en catastrophe, le 15 ou 16 mai dernier, vers le déontologue de l’Assemblée nationale pour prendre conseil et lui soumettre certaines dépenses litigieuses. Admettant plusieurs « erreurs d’imputation », Alain Tourret nous a fait savoir le 19 mai qu’il venait de rembourser plus de 16 000 euros, sans doute pour essayer d'éteindre l'incendie. Entamée sous contrainte journalistique, cette démarche tardive pourrait toutefois ne pas suffire. Alors que Mediapart a pu éplucher seulement onze mois de dépenses sur cinq années de législature (2012-2017), un examen élargi de son compte IRFM par les autorités semble désormais indispensable.

 

Ces informations, nous ne les avons pas volées mais tirées des Macron Leaks. Ancien radical de gauche (PRG), rallié à Emmanuel Macron dès 2016, Alain Tourret fait en effet partie des cinq personnes, qui ont vu leurs boîtes mails déversées en vrac sur Internet à deux jours du second tour. C'est là que Mediapart a déniché onze mois de relevés bancaires relatifs à son compte IRFM, répartis sur les années 2013, 2014 et 2016.

 

Censées rester confidentielles, ces pièces viennent démontrer, une fois de plus, l’urgence d’instaurer un contrôle sur cette indemnité représentant 66 millions d’euros de fonds publics par an, et régulièrement détournée à des fins privées – rappelons que les députés se contentent d’attester « sur l’honneur » qu’ils respectent les règles d’utilisation et que l’Assemblée fait confiance à ses troupes pour reverser, en toute spontanéité, le « surplus » d’IRFM non consommé en fin de législature.

 

En l’occurrence, que trouve-t-on dans ses archives ? Laissons de côté les retraits d’espèces (jusqu’à 2 600 euros tout de même en mai 2013), les frais d’autoroute, notes de bar et charcuteries, les repas parfois réglés dans des restaurants gastronomiques, les emplettes au magasin Printemps, etc. : l’exercice du mandat parlementaire exige de s’habiller, se déplacer, inviter. Sur le relevé de juin 2014, on s’arrête tout de même sur 400 euros de dépenses chez Hermès, boutique de luxe parisienne… « Des cravates ! », tranche Alain Tourret.  Quant aux vins commandés sur Internet, « c’était pour recevoir dans le cadre de mon activité parlementaire ! », balaye ce dernier.

 

Il a également utilisé la réserve parlementaire pour le financement d'une télé de même que pour l’achat d’un fauteuil personnel. On bute également sur des places de cinéma à « l’UGC Mondeville », près de chez lui, à 19,20 euros la soirée. « Il s’agit de personnes que j’ai invitées comme parlementaire », se défend Alain Tourret. Des tête-à-tête ? « Je ne vais pas vous dire le film, je ne m’en rappelle pas ! », s’agace-t-il.

 

Des parties de golf sautent par ailleurs aux yeux : « 69 euros » par-ci, « 81 euros » par-là. « J’ai des golfs dans ma circonscription, je me bagarre pour eux, j’ai réussi à les sauver, réplique l’élu du Calvados, qui joue en été comme en hiver. À partir de là, qu’il y ait des liens qui se fassent entre le parlementaire et les responsables du golf… » Interrogé sur la prise en charge de ces activités, le déontologue de l’Assemblée n’en conteste pas le principe. Mais notons que le green préféré du député, le « Golf Omaha Beach », se trouve en fait dans la circonscription de sa voisine, l’écologiste Isabelle Attard. Surtout, son IRFM a servi plusieurs fois au « Golf des Abers » près de Brest, au « Golf de Buc » dans les Yvelines, ou bien en Provence pendant les vacances parlementaires. « Pour la Provence, c’est une erreur d’imputation », admet l’élu.

 

Sur les relevés consultés par Mediapart, il y a enfin des frais engagés à l’étranger. Juste après le réveillon de janvier 2013, quelque 300 euros ont été réglés au profit du Club Med du Sénégal et de l’hôtel « La Paillotte » en Casamance, situé « entre plages, forêts et mangroves ». Sans compter 140 euros de dépenses à l’aéroport d’Orly. « Je suis vice-président du groupe d’amitié France-Sénégal à l’Assemblée, avance Alain Tourret (également dans les instances des groupes Algérie, Canada, Italie, Japon, Madagascar, Maroc et Pologne). Je devais rencontrer des personnes, j’ai eu des tas d’entretiens. » Avec qui ? « Des responsables locaux de la communauté sénégalaise… » À « La Paillotte », c’étaient plutôt « des responsables politiques belges ».

 

En réalité, le député n’était pas du tout en mission pour l’Assemblée, mais en vacances avec son épouse. « J’ai concilié les deux, je ne vais pas vous dire le contraire », concède Alain Tourret, certifiant avoir payé les billets d’avion lui-même. Avec le recul, « je comprends que mes explications puissent interpeller », concède-t-il. « Il est certain qu’on peut estimer que c’était plus prudent [de payer avec des fonds personnels], plus opportun si vous voulez. »

[Russia Today / Mediapart / Macron Leaks] Alain Tourret (député Parti Radical de Gauche / En Marche) utilise sa réserve parlementaire pour se payer des vacances et des places de cinema, jouer au golf, s'acheter un téléviseur...

 

En 2016, apparaît enfin un séjour en Israël, qui a coûté plus de 600 euros à l’Assemblée nationale. Pour ce voyage, Alain Tourret avait enfilé sa casquette de président de l’Institut international des droits de l’homme et de la paix, une association qu’il a lui-même fondée. Mais pourquoi diable l’institut n’a-t-il pas pris en charge lui-même ce déplacement sans rapport avec l’Assemblée ?

 

source : Mediapart

 

Voir aussi : Philippe de Villiers à propos des hommes politiques corrompus

Lire aussi : "Comment on devient député et comment on le reste", par Henry Coston

Lire aussi : "L'Argent et la Politique; d'où vient le fric des campagnes électorales ?" , par Henry Coston

Lire aussi : [Rivarol] Elections Presidentielles 2017 : Glisser un bulletin dans l’urne permet aux politicards de continuer à nous tromper

Lire aussi : Jacques Bompard à propos de la corruption parlementaire et de la justice

Lire aussi : François Thual, Grand Maitre de la secte maçonnique de la Grande Loge Mondiale de Misraïm (GLMM) mis en examen dans le cadre d'une enquête judiciaire pour avoir remis de grosse somme d'argent liquide à des sénateurs UMP

Lire aussi : un film antimaçonnique : "Forces Occultes"

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Parti Socialiste Emmanuel Macron
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 15:03
Elections Présidentielles 2017 : le gouvernement crée une menace d'attentat sous faux drapeau (false flag); le prétendu "terroriste" Clément Baur est un militant socialiste

Le Parti Socialiste (PS) a t-il créé une menace d'attentat sous faux drapeau (false flag) contre les élections présidentielles 2017 pour utiliser la stratégie de la peur ? On peut se poser la question. En effet, RMC/BFMTV nous indique que le prétendu "terroriste" Clément Baur est un militant du Mouvement des Jeunes Socialistes.

 

source : RMC / BFMTV

 

Voir aussi : conférence de Philippe Ploncard d'Assac : "autopsie des crimes d'Etat sous "false flag"", le 20 Février 2016

Voir aussi : conférence de Philippe Ploncard d'Assac : "des terroristes bien utiles ou la stratégie de la terreur", le 5 Décembre 2015

Lire aussi : selon la secte judéo-maçonnique du B'nai B'rith, les attentats en France vont profiter à Israël

Lire aussi : "1984", par George Orwell

Lire aussi : Karen Kwiatkowski (lieutenant-colonel retraitée de l’armée de l’air américaine) : "Les Etats-Unis travaillent pour le compte des terroristes d’Al-Nosra en Syrie"

Voir : l'Etat Islamique (Daesh) a été créée par les Etats-Unis, Israël et les pétromonarchies

Lire aussi : Hillary Clinton veut «renverser Bachar el-Assad, pour aider Israël»

Lire aussi : Israël fournit des armes à Daesh

Lire aussi : Bernard-Henri Lévy : "le printemps arabe est bon pour Israël"

Voir aussi : 11 rabbins se réjouissent de l'islamisation de l'Europe afin de faire tomber la chrétienté

Lire : la banque Rothschild investi dans la viande hallal... et donc dans le financement de la construction de mosquées

Voir aussi : Jacques Attali : "les juifs financent l'islamisation"

Lire aussi : Islamisation : les juifs et les francs-maçons ont soutenus et financés la construction de la Grande Mosquée de Paris

Lire aussi : Véronique Besse (députée MPF) : "la France aide l’Etat Islamique"

Voir : Vladimir Poutine : "Daesh est financé par 40 pays, y compris par des pays-membres du G20"

Lire aussi : chrétiens d’Orient : Jean-Frédéric Poisson (député PCD) demande une Commission d’Enquête sur le financement français de l'Etat Islamique (DAESCH, EIIL)

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Islamisation Parti Socialiste
commenter cet article
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 18:43
Romain Farina, directeur de l'école de Villefontaine, pédophile multi-récidiviste, socialiste et franc-maçon, possédait 512.000 photos et 11.000 vidéos à caractère pédopornographique

Les enquêteurs n'ont jamais abandonné. Deux ans après le scandale pédophile qui avait bouleversé la commune de Villefontaine (Isère), ils ont annoncé, mardi, avoir retrouvé, sur l'ordinateur du pédophile, socialiste et franc-maçon , Romain Farina, directeur de l'école de Villefontaine, près de 512.000 photos et 11.000 vidéos à caractère pédopornographique sur lesquelles de nouvelles victimes ont été identifiées.

 

Avant son interpellation, le directeur d'école, qui s'est suicidé en prison, avait tenté de faire disparaître ces preuves.

 

Les gendarmes ont mis près d'un an pour décrypter les fichiers conservés sur un disque dur mais également sur des CD et des DVD. Lors de son interpellation, Romain Farina avait demandé à sa femme de faire disparaître ces preuves qui étaient cachées derrière un faux plafond de leur domicile.

 

Selon RTL, les enquêteurs tentent désormais de savoir si le directeur d'école était en contact avec d'autres pédophiles et s'il faisait parti d'un réseau.

 

C'est à la demande des parents de victimes que les investigations ont été poursuivies et ce malgré le suicide du prévenu en avril 2016, à la maison d'arrêt de Corbas (Rhône). «Ils doivent enquêter. On ne peut pas clôturer l'instruction. On est obligés, au-delà de la mort de Romain Farina, d'aller au bout. C'est obligatoire, cela doit être fait», a témoigné sur RTL, Sébastien Lopez, père d'une victime.

 

source : Le Figaro

 

Lire aussi : Ecole / Education Sexuelle / Masturbation / Pédophilie : OnSexPrime.fr, site internet placé sous la tutelle du Ministère de la Santé, incite "les petits garçons et les petites filles à se toucher le sexe"

Voir aussi : Ecole/ Pédophilie / Masturbation : nouvelle vidéo de l'UNESCO pour la promotion de l'éducation sexuelle dès l'école primaire

Lire aussi : la Ministre de la Culture, Audrey Azoulay, souhaite que les enfants mineurs puissent visionner des films pornographiques

Lire aussi : François Hollande rend hommage à l'avocat juif Thierry Lévy, favorable à la pédophilie et trouvant les Femen "respectables"

Lire aussi : "Friche Belle de Mai" : une exposition pédophile et zoophile soutenue par Manuel Valls, Fleur Pellerin et l'Union Européenne

Lire aussi : Pétition contre l'exposition pédophile du "Zizi Sexuel" que l'Education Nationale veut faire visiter aux enfants

Lire aussi : Education Sexuelle : Peillon ministre franc-maçon suivra t-il le rapport de l'UNESCO pour apprendre la masturbation aux enfants de 5 ans, en faire des pervers sexuels et légitimer la pédophilie ?

Lire aussi : film "Love" : le pédophile bissexuel socialiste juif franc-maçon Jack Lang veut que les enfants mineurs puissent voir du porno

Lire aussi : sur son site internet, le journal Libération fait la promotion de l'inceste, de la pédophilie et de la masturbation...

Lire aussi :  quand le journal socialiste Libération militait pour la légalisation de la pédophilie

Lire aussi :  #NonJeNeSuisPasCharlie Quand Charlie Hebdo défendait la pédophilie et l'inceste

Lire aussi :  école élémentaire de Villfonfaine (Isère) : Romain Farina, le directeur et enseignant, pédophile récidiviste et socialiste est aussi membre de la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF)

Lire aussi :  La CAF (caisse d'allocations familiales) fait la promotion de la masturbation

Lire aussi :  Théorie du genre : Nouveaux programmes scolaires : homosexualité, travestisme et pédophilie

Lire aussi : la secte maçonnique de l'ONU donne une accréditation au Kinsey Institute (lobby pédophile) qui veut apprendre la masturbation aux enfants à l'école

Lire aussi : Pétition contre l'émission pédophile "Education Sexuelle" sur la chaine télé ARTE

Voir aussi : le pédophile juif Roman Polanski protégé par le lobby juif (BHL, Kouchner, Lang,  Finkielkraut...)

Lire aussi : Pour le Huffington Post, dénoncer la pédophilie c'est du "fascisme"

Voir aussi : Florian Rouanet et Philippe Ploncard d'Assac à propos de l'industrie judéo-pornographique

Lire aussi : Pornographie : le peuple déicide et la Révolution sexuelle

Voir aussi : origine talmudique de la pédophilie juive et cas pratique

Lire aussi : 16 Août 1915, le juif Leo Frank, membre de la secte judeo-maçonnique du B'nai B'rith est condamné à mort pour pédophilie

Lire aussi : le juif Clément Freud (petit fils de Freud) était pédophile

Voir aussi : Quand le philosophe juif Peter Singer, pro-avortement et euthanasie fait la promotion de la zoophilie

Lire aussi : David Zimmerman, juif et président d'une association de soutien aux zoophiles

Lire aussi : Israël : 64% des juifs sont pour le "mariage" homosexuel

Lire aussi : Théorie du Genre : le lobby juif soutient les réformes menés par Obama en faveur des transsexuels

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Parti Socialiste Franc-Maçonnerie École Homosexualité
commenter cet article
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 16:51
Emmanuel Macron et Benoit Hamon

Emmanuel Macron et Benoit Hamon

 

source : Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP)

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Parti Socialiste Emmanuel Macron
commenter cet article
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 20:00
discours de François Hollande pour le 300ème anniversaire de la franc-maçonnerie et au diner du CRIF

discours de François Hollande devant la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF) pour le 300ème anniversaire de la Franc-Maçonnerie

Les juifs francs-maçons François Hollande et Manuel Valls portant la kippa

Les juifs francs-maçons François Hollande et Manuel Valls portant la kippa

le franc-maçon Bernard Cazeneuve portant la kippa

le franc-maçon Bernard Cazeneuve portant la kippa

discours de François Hollande au Diner du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France

 

invités du diner du CRIF :

Personnalités Politiques :

M. François HOLLANDE, président de la République

M. Jean-Michel BAYLET, ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales

M. Bernard CAZENEUVE, Premier ministre, excusé pour cause de déplacement en Chine

M. Harlem DÉSIR, secrétaire d’État aux Affaires européennes

Mme Myriam EL KHOMRI, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

M. Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la Défense

M. Jean-Marie LE GUEN, secrétaire d’État chargé du Développement et de la Francophonie

M. Bruno LE ROUX, ministre de l’Intérieur

Mme Juliette MÉADEL, secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes

M. Jean-Vincent PLACÉ, secrétaire d’État chargé de la Réforme de l’État et de la Simplification

M. Jean-Marc TODESCHINI, secrétaire d’État chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire

M. Jean-Jacques URVOAS, Garde des Sceaux, ministre de la Justice

M. Bernard ACCOYER, député de la 1re circonscription de la Haute-Savoie, ancien président de l’Assemblée nationale, secrétaire général de Les Républicains

M. Pierre AIDENBAUM, conseiller PS de Paris, maire du IIIe arrondissement de Paris

M. David ASSOULINE, conseiller PS de Paris, sénateur de Paris, membre du groupe d’amitié France-Israël au Sénat

M. Pierre-Christophe BAGUET, maire LR de Boulogne-Billancourt, conseiller départemental des Hauts-de-Seine

Mme Catherine BARATTI-ELBAZ, conseillère PS de Paris, maire du XIIe arrondissement de Paris

Mme Dominique BERTINOTTI, conseillère d’État, ancienne ministre, ancien maire PS du IVe arrondissement de Paris

M. Xavier BERTRAND, ancien ministre, président LR du conseil régional des Hautsde-France

M. Patrick BLOCHE, conseiller PS de Paris, député de la 7e circonscription de Paris, président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale

M. Malek BOUTIH, député PS de la 10e circonscription de l’Essonne

Mme Delphine BURKLI, conseillère LR de Paris, maire du IXe arrondissement de Paris, conseillère régionale d’Île-de-France

M. Jean-Christophe CAMBADELIS, Premier secrétaire du Parti socialiste, député de la 16e circonscription de Paris, membre de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale

M. Luc CARVOUNAS, maire PS d’ Alfortville, sénateur du Val-de-Marne, vice-président du groupe socialiste au Sénat

M. Éric CIOTTI, député de la 1re circonscription des Alpes-Maritimes, président LR du conseil départemental des Alpes-Maritimes

Mme Hélène CONWAY-MOURET, sénatrice PS des Français établis hors de France, ancienne ministre déléguée chargée des Français de l’étranger

M. François DE RUGY, député écologiste de la 1re circonscription de Loire-Atlantique, vice-président de l’Assemblée nationale chargé de la communication et de la presse

M. Patrick DEVEDJIAN, ancien ministre, député LR de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine

M. Christian ESTROSI, ancien ministre, président LR du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, ancien maire de Nice

M. Georges FENECH, conseiller municipal LR de Lyon, député de la 11e circonscription du Rhône, membre de la commission des lois de l’Assemblée nationale, membre du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale

M. Rémi FÉRAUD, conseiller PS de Paris, maire du Xe arrondissement de Paris

M. François FILLON, ancien Premier ministre, député LR de la 2e circonscription de Paris, candidat de la droite et du centre à l’élection présidentielle de 2017

M. Jean-Christophe FROMANTIN, maire LR de Neuilly-sur-Seine, député de la 6e circonscription des Hauts-de-Seine, vice-président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale

M. Jean-Marc GERMAIN, député de la 12e circonscription des Hauts-de-Seine

M. Claude GOASGUEN, ancien ministre, conseiller LR de Paris, maire du XVIe arrondissement de Paris, député de la 14e circonscription de Paris, vice-président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale

M. Philippe GOUJON, conseiller LR de Paris, maire du XVe arrondissement de Paris, député de la 12e circonscription de Paris

Mme Nicole GUEDJ, ancienne secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes, membre du Conseil d’État, présidente de la Fondation France-Israël

M. Jérôme GUEDJ, conseiller départemental PS de l’Essonne

M. Meyer HABIB, député UDI de la 8e circonscription des Français établis hors de France, membre de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale

M. Benoît HAMON, ancien ministre, conseiller régional d’Île-de-France, député de la 11e circonscription des Yvelines, candidat du PS à l’élection présidentielle de 2017

M. Laurent HÉNART, ancien secrétaire d’État, maire UDI de Nancy, président du Parti radical valoisien

Mme Anne HIDALGO, conseillère PS de Paris, maire de Paris

M. Robert HUE, sénateur Mouvement des progressistes du Val-d’Oise, vice-président de la commission des affaires étrangères au Sénat

Me Patrick KLUGMAN, avocat, conseiller PS de Paris, maire adjoint de Paris chargé des Relations internationales et de la Francophonie

Mme Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, ancienne ministre, conseillère LR de Paris, députée de la 4e circonscription de l’Essonne

Mme Brigitte KUSTER, conseillère LR de Paris, maire du XVIIe arrondissement de Paris, conseillère régionale d’Île-de-France

M. Jean-Christophe LAGARDE, maire de Drancy, député de la 5e circonscription de Seine-Saint-Denis, président de l’UDI

M. Jack LANG, ancien ministre, président de l’Institut du monde arabe (IMA)

M. Gérard LARCHER, ancien ministre, président LR du Sénat

M. Bruno LE MAIRE, ancien ministre, député de la 1re circonscription de l’Eure

M. Pierre LELLOUCHE, ancien secrétaire d’État, conseiller LR de Paris, député de la 1re circonscription de Paris, membre de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, membre du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale

M. Emmanuel MACRON, ancien ministre, ancien inspecteur des finances, candidat du mouvement En Marche ! à l’élection présidentielle de 2017

M. Hervé MARITON, ancien ministre, maire de Crest, député de la 3e circonscription de la Drôme, membre du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale

M. Hervé MARSEILLE, maire UDI de Meudon, sénateur des Hauts-de-Seine, membre du groupe d’amitié France-Israël au Sénat

Mme Nadine MORANO, ancienne ministre, député européen

M. Jean-Luc MOUDENC, maire LR de Toulouse, président de Toulouse Métropole

Mme Valérie PECRESSE, ancienne ministre, présidente LR du conseil régional d’Île-de-France

M. François PUPPONI, maire PS de Sarcelles, député de la 8e circonscription du Val-d’Oise, vice-président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale

M. Stéphane RAFFALLI, maire PS de Ris-Orangis, conseiller départemental de l’Essonne

M. Bruno RETAILLEAU, sénateur LR de la Vendée, président du conseil régional des Pays de la Loire

M. Rudy SALLES, maire adjoint LR de Nice, député de la 3e circonscription des Alpes-Maritimes, vice-président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale

M. Thierry SOLÈRE, conseiller régional LR d’Île-de-France, député de la 9e circonscription des Hauts-de-Seine

M. Jacques TOUBON, ancien ministre, Défenseur des droits

Mme Pauline VÉRON, conseillère PS de Paris, maire adjointe de Paris chargée des questions relatives à la démocratie locale, la participation citoyenne, la vie associative, la jeunesse et l’emploi

Mme Catherine VIEU-CHARIER, conseillère Front de gauche de Paris, maire adjointe de Paris chargée des questions relatives à la mémoire et au monde combattant

M. Laurent WAUQUIEZ, député LR de la 1re circonscription de la Haute-Loire, président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, 1er vice-président délégué de Les Républicains

Mme Éliane WAUQUIEZ-MOTTE, mère du précédent, maire LR du Chambon-surLignon

M. François ZOCCHETTO, maire UDI de Laval, sénateur de la Mayenne, président du groupe Union des démocrates et indépendants (UC) au Sénat

M. Thomas ANDRIEU, directeur de cabinet au ministère de la Justice

M. Serge BARBET, conseiller chargé de la citoyenneté, de l’éducation aux médias et à l’information et de la mémoire auprès de la ministre de l’Éducation nationale

M. Laurent BURIN DES ROZIERS, conseiller auprès du Premier ministre chargé des discours et de la prospective

M. Robert GELLI, directeur des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice

M. Étienne STOSKOPF, conseiller affaires intérieures (chef de pôle) au cabinet du Premier ministre

Mme Nathalie BÉCACHE, magistrat délégué aux missions judiciaires à la direction générale des douanes et droits indirects

M. Michel CADOT, préfet de police de Paris

Mme Catherine CHAMPRENAULT, procureur général près la Cour d’appel de Paris

M. Gilles CLAVREUL, préfet, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme

M. Pierre-André DURAND, préfet de la Seine-Saint-Denis

Mme Virginie DUVAL, présidente de l’Union Syndicale des Magistrats

M. Jean-Marc FALCONE, préfet, directeur général de la police nationale

M. Jean-Michel HAYAT, président du Tribunal de grande instance de Paris

M. Yannick IMBERT, préfet, secrétaire général pour les affaires régionales d’Île-deFrance

M. Jean-Yves LATOURNERIE, préfet du Val-d’Oise

M. Thierry LELEU, préfet du Val-deMarne

M. Jérôme LÉONNET, chef du Service central du renseignement territorial (SCRT) au ministère de l’Intérieur

M. François LÉOTARD, ancien ministre, inspecteur général des finances honoraire

M. François MOLINS, procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Paris

M. Gilles PÉCOUT, recteur de l’Académie de Paris, chancelier des universités

M. Jean-Marc SAUVÉ, vice-président du Conseil d’État

M. Bernard STIRN, président de la section du contentieux du Conseil d’État

 
Corps diplomatique :

 

M. Faris AL ADWAN, adjoint de l’ambassadeur de Jordanie

Son Exc. M. Elchin AMIRBAYOV, ambassadeur de la République d’Azerbaïdjan

M. Marc ATTALI, ministre plénipotentiaire d’Israël en France

Son Exc. M. Ehab BADAWY, ambassadeur d’Égypte

Son Exc. M. Chakib BENMOUSSA, ambassadeur du Royaume du Maroc

Son Exc. Mme Aliza BIN-NOUN, ambassadeur d’Israël

Son Exc. Mme Irina BOKOVA, directrice générale de l’UNESCO

M. Graeme CLARK, ministre plénipotentiaire du Canada

Son Exc. M. Ramon DE MIGUEL EGEA, ambassadeur d’Espagne

Son Exc. M. Pantias ELIADES, ambassadeur de la République de Chypre

M. Charles KING, conseiller des affaires stratégiques près l’ambassade du RoyaumeUni

M. Alex KOUCHER, directeur général du ministère israélien de l’Intégration et de l’Alya (Alya VeKlita)

Son Exc. M. Makram QUEISI, ambassadeur de Jordanie

Son Exc. M. Vincent MERTENS DE WILMARS, ambassadeur de Belgique

Son Exc. M. Nikolaus MEYER-LANDRUT, ambassadeur d’Allemagne

Son Exc. Mme Aichetou Mint M’HAIHAM, ambassadeur de Mauritanie

Son Exc. M. Luca NICULESCU, ambassadeur de Roumanie

Son Exc. M. Oleg SHAMSHUR, ambassadeur d’Ukraine

M. Artem STUDENNIKOV, ministre conseiller, chef de mission adjoint de l’ambassade de Russie

Son Exc. M. Viguen TCHITETCHIAN, ambassadeur de la République d’Arménie

Son Exc. Mme Maria THEOFILI, ambassadeur de Grèce

Son Exc. M. Dritan TOLA, ambassadeur d’Albanie

Mme Uzra ZEYA, chef de mission adjointe de l’ambassade des États-Unis

Mgr Jérôme BEAU, évêque auxiliaire de Paris

M. Yann BOISSIÈRE, rabbin du Mouvement juif libéral de France (MJLF)

M. Hassen CHALGHOUMI, imam de Drancy

M. Philippe CHARUEL, Grand Maître de la Grande Loge de France

M. François CLAVAIROLY, pasteur, président de la Fédération protestante de France

Père Louis-Marie COUDRAY, directeur du Service national pour les relations avec le judaïsme

Mme Jacqueline CUCHE, présidente de l’Amitié judéo-chrétienne de France

M.Moulay El Hassan ELALAOUI TALIBI, trésorier du Conseil français du culte musulman, aumônier national musulman des prisons

M. Alain GOLDMANN, ancien grand rabbin de Paris

M. Michel GUGENHEIM, grand rabbin de Paris

M. Christophe HABAS, Grand Maître du Grand Orient de France

M.Chems-Eddine HAFIZ, vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM)

M. Olivier KAUFMANN, rabbin, directeur du Séminaire israélite de France (SIF)

M. Anouar KBIBECH, président du Conseil français du culte musulman (CFCM)

M. Haïm KORSIA, grand rabbin de France

M.Yehuda MESHI-ZAHAV, rabbin

M. Mohammed MOUSSAOUI, président de l’Union des mosquées de France (UMF), président d’honneur du Conseil français du culte musulman (CFCM), membre de la Commission nationale consultative des droits de l’homme

Mgr Luigi VENTURA, nonce apostolique en France

M. Philippe ALLOUCHE, directeur général de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah

M. Alexandre ARCADY, cinéaste

M. Daniel AUGUSTE, vice-président du Comité de soutien aux chrétiens d’Irak – CSCI France, récipiendaire du Prix du CRIF 2017

M. Lionel CHOUKROUN, commissaire général de l’« année croisée France-Israël 2018 »

M. Roger CUKIERMAN, président d’honneur du CRIF

M. Guillaume DENOIX DE SAINT MARC, directeur général de l’Association française des victimes du terrorisme (AFVT)

M. Jacques FREDJ, directeur du Mémorial de la Shoah

M. Sacha GHOZLAN, président de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF)

Me Ariel GOLDMAN, avocat, président du Fonds social juif unifié (FSJU) et de l’Appel unifié juif de France (AUJF)

M. Alexis GOVCIYAN, premier maire adjoint UDI du IXe arrondissement de Paris, président de la plate-forme internationale Europe de la Mémoire, membre du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF)

Me Henri HAJDENBERG, avocat, ancien président du CRIF

Mme Latifa IBN ZIATEN, présidente de l’association Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et la paix

Me Alain JAKUBOWICZ, avocat, président de la LICRA

Me Serge et Mme Beate KLARSFELD, association Les fils et filles de déportés juifs de France (FFDJF)

M. Claude LANZMANN, réalisateur de films

M. Ronald S. LAUDER, président du Congrès juif mondial

M. Philippe LOUIS, président confédéral de la CFDT

Dr Joël MERGUI, dermatologue, président du Consistoire central israélite de France

M. Dominique MOÏSI, conseiller spécial de l’Institut français des relations internationales (IFRI)

M. Vitaly NEBAÏEV, président de l’Union des Yezidis en France, récipiendaire du Prix du CRIF 2017

M. Richard ORLINSKI, artiste plasticien

M. Mourad PAPAZIAN, coprésident du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF)

Mme Dorothée PINEAU, directrice générale adjointe du MEDEF

Dr Richard PRASQUIER, cardiologue, président d’honneur du CRIF

Mme Anne-Marie REVCOLEVSCHI, présidente du Projet Aladin

M. Dominique REYNIÉ, directeur général de la Fondation pour l’Innovation politique

Mme Simone RODAN-BENZAQUEN, directrice européenne de l’American Jewish Committee

M. Éric DE ROTHSCHILD, président du Mémorial de la Shoah

M. David DE ROTHSCHILD, président de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Mme Françoise RUDETZKI, membre du Conseil économique social et environnemental

M. Dominique SOPO, président de SOS Racisme

Dr Maram STERN, directeur général adjoint du Congrès Juif Mondial chargé de la diplomatie

M. Ara TORANIAN, coprésident du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF)

M. Bernard VIVIER, conseiller confédéral CFTC, directeur de l’Institut supérieur du travail

M.Olivier WANG-GENH, président exécutif de l’Union Bouddhiste de France (UBF)

 
Également aperçus au dîner du CRIF :

 

Mme Maïtena BIRABEN, présentatrice et productrice de télévision

M. Dany BOON, comédien

Mme Wendy BOUCHARD, journaliste

Mme Marika BRET, directrice des ressources humaines de Charlie Hebdo

Mme Frédérique ESPAGNAC, conseillère régionale PS de Nouvelle-Aquitaine, sénatrice des Pyrénées-Atlantiques

M. Éric GHÉBALI, cofondateur de SOS Racisme

Mme Laurence HAÏM, journaliste

M. Marek HALTER, écrivain

M. Ramzi KHIROUN, directeur des relations extérieures du groupe Lagardère

Me Arno KLARSFELD, avocat

Mme Karine LE MARCHAND, présentatrice et productrice de télévision

Mme Daniela LUMBROSO, présentatrice et productrice de télévision

Mme Brigitte TROGNEUX, épouse d’Emmanuel Macron

M. Gilbert MONTAGNÉ, chanteur

Mme Audrey PULVAR, journaliste

M. Jérémy REDLER, conseiller régional LR d’Île-de-France, maire adjoint du XVIe arrondissement de Paris chargé des commerces, de l’artisanat, des professions libérales, du tourisme

Me Sandrine RICHARD, avocate, candidate LR dans la 10e circonscription de Paris aux élections législatives de 2017

Me Vanessa SEBBAN, avocate

M. Laurent SOURISSEAU alias RISS, directeur de Charlie Hebdo

Mme Laura TENOUDJI, journaliste

 

 

source : Elysée.fr

source : Medias-Presse-Info

 

République et Franc-Maçonnerie :

Voir aussi : François Hollande avoue son appartenance à la franc-maçonnerie

Lire aussi : Les Franc-Maçons membres de la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF) dans le gouvernement Hollande / Ayrault

Voir aussi : un film antimaçonnique : "Forces Occultes"

Voir aussi : la Fraternelle Parlementaire : une secte maçonnique au coeur de l'Assemblée Nationale

Lire aussi : "La Franc-Maçonnerie et les moyens pour arrêter ses ravages", par Mgr Rosset

Lire aussi : "La Dictature de la Franc-Maçonnerie sur la France", par A.G Michel

Lire aussi : "La Maçonnerie", par Philippe Ploncard d'Assac

Voir aussi : conférence de Florian Rouanet : "la Franc-Maçonnerie est l'Anti-France"

 

République et Judaïsme :

Voir aussi : un rabbin va remettre le prix de "l'Homme d'Etat de l'année" à François Hollande

Voir aussi :  Le juif franc-maçon Jean-Luc Mélenchon avoue que la laïcité a été inventer par les juifs pour s'opposer au catholicisme

Voir aussi : le juif franc-maçon Vincent Peillon avoue que le seul but de la laïcité est d'éradiquer l'Eglise catholique

Lire aussi : Kippa à l'Assemblée Nationale : aucune déclaration des sectes maçonniques pour demander le "respect de la laïcité"

Voir aussi : le député socialo-maçonnique Olivier Falorni veut interdire Civitas mais accepte que des juifs mettent une kippa à l'Assemblée Nationale

Voir aussi : Manuel Valls : "on dit souvent que je suis proche de la communauté juive et que je porte la kippa... j'assume"

Lire aussi : Juppé, Mariton, Valls et Sarkozy, kippa sur la tête, à la synagogue pour fêter Yom Kippour

Voir aussi : Communautarisme juif : "porter une kippa; c'est cela la France", dixit Manuel Valls

Lire aussi : Hanouka : la Mairie de Paris judaïse publiquement Paris. Silence maçonnique

Lire aussi : "le CRIF, un lobby au cœur de la République", par Anne Kling

Lire aussi : "L'antisémitisme", l'arme des forces antichrétiennes

Lire aussi : Eric Zemmour a propos des juifs, de Vichy et du chantage à la Shoah

Voir : L'antisémitisme, maladie ou conséquence ?, par Philippe Ploncard d'Assac

Lire aussi : Charles Maurras : "l'antisémitisme n'existe que parce que les Français sont réduits à se demander s'ils restent les maîtres chez eux"

Lire aussi : Différence de traitement entre christianophobie et "antisémitisme"

Lire aussi : le gouvernement et les médias occultent la christianophobie pourtant beaucoup plus importante que "l'antisémitisme"

Lire aussi : La Révolution Française et le Rabbinat Français. Discours du président de la République et franc-maçon Sadi Carnot suivi du discours des rabbins en faveur de la Révolution dite Française

Lire aussi : "Napoléon et les juifs", par l'abbé Joseph Lémann

Lire aussi : "Robespierre est juif", par l'abbé Jean Boyer

Lire aussi : "les juifs pendant la Révolution française", par l'abbé Joseph Lemann

Lire aussi : abbé Joseph Lémann : "L'entrée des Israélites dans la société Française et les états chrétiens"

 

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Parti Socialiste Franc-Maçonnerie
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 18:11
François Hollande, invité le 27/02/2017 par la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF), pour fêter le 300ème anniversaire de la création de la franc-maçonnerie

Le 27 février 2017,  François Hollande se rendra Rue Cadet à Paris, siège de la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF), où se tiendra une cérémonie pour fêter les 300 ans de la naissance de la Franc-Maçonnerie moderne (dite "spéculative"), fondée en 1717 par deux hérétiques protestants :  John Theophilus Desaguliers, fondateur de la Grande Loge Unie d'Angleterre (considérée comme la "loge mère")  et fils d'un pasteur huguenot et James Anderson, pasteur écossais presbytérien et co-fondateur de la Grande Loge Unie d'Angleterre.

 

Titre de cette cérémonie: «300 ans de Franc-Maçonnerie, 300 ans d’Emancipation»

 

François Hollande devrait rester une heure Rue Cadet: 10 minutes dans le bureau du Grand Maître de la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF), Christophe Habas, pour un entretien particulier; 20 minutes de visite du Musée de la franc-maçonnerie; 30 minutes de prise de parole, le Grand Maître d’abord, le Président de la République ensuite.

 

Le 7 Novembre 2016, François Hollande avait déjà rencontré Christophe Habas, Grand Maitre de la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF), lors d'un entretien à l'Elysée.

 

source : La Lumière, le blog franc et maçon de l'Express

source : Elysée.fr

 

Voir aussi : François Hollande avoue son appartenance à la franc-maçonnerie

Lire aussi : Les Franc-Maçons membres de la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF) dans le gouvernement Hollande / Ayrault

Voir aussi : François Hollande auditionné par la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF)

Voir aussi : un film antimaçonnique : "Forces Occultes"

Voir aussi : la Fraternelle Parlementaire : une secte maçonnique au coeur de l'Assemblée Nationale

Lire aussi : "La Franc-Maçonnerie et les moyens pour arrêter ses ravages", par Mgr Rosset

Lire aussi : "La Dictature de la Franc-Maçonnerie sur la France", par A.G Michel

Lire aussi : "La Maçonnerie", par Philippe Ploncard d'Assac

Voir aussi : conférence de Florian Rouanet : "la Franc-Maçonnerie est l'Anti-France"

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Parti Socialiste Franc-Maçonnerie
commenter cet article
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 18:41
François Hollande rend hommage à l'avocat juif Thierry Lévy, favorable à la pédophilie et trouvant les Femen "respectables"

"Thierry LEVY était un défenseur infatigable de la cause des droits de l’Homme pour laquelle il a combattu non seulement en tant qu’avocat mais aussi à travers son engagement au sein de l’Observatoire international des prisons qu’il a présidé de 2000 à 2004. Disparaissent avec lui une capacité d’indignation et une voix que le monde judiciaire n’oubliera pas. Le Président de la République adresse à sa famille et à ses proches ses condoléances les plus sincères. " dixit François Hollande (source : Libération)

 

 

  • l'avocat juif Thierry Lévy favorable à la pédophilie :

  • l'avocat juif Thierry Lévy trouvant les Femen "respectables" :

 

Rappel : les Femen sont financé par le milliardaire juif George Soros et sont défendu en justice par l'avocat Patrick Klugman (Union des Etudiants Juifs de France - UEJF)

 

Lire aussi :

 

 

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Parti Socialiste Homosexualité
commenter cet article
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 20:10
Manuel Valls

Manuel Valls

 

Rappel : les Femen sont financé par le milliardaire juif George Soros et sont défendu en justice par l'avocat Patrick Klugman (Union des Etudiants Juifs de France - UEJF)

 

Voir aussi : Manuel Valls soutient la pièce de théatre christianophobe "Golgotha PicNic"

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Cathophobie Parti Socialiste
commenter cet article
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 19:44
accusé de détournement de fond, le complice du judéo-maçon Alain Bauer (GODF) a eu accès à l'enquête. L'affaire pourrait éclabousser Manuel Valls

Les enquêteurs ont fait une découverte surprenante en perquisitionnant chez le complice du judéo-maçon Alain Bauer (juif, ancien Grand Maitre du Grand Orient de France (GODF) et ami proche du judéo-maçon Manuel Valls) accusé dans une affaire de détournement de fonds : l'accusé aurait été en possession des dernières avancées de l'enquête, selon Mediapart.

 

Les enquêteurs du parquet financier, en charge de démêler une affaire de détournement de fonds présumée imputée au judéo-maçon Alain Bauer et au président des Aéroports de Paris Augustin de Romanet, auraient découvert en perquisitionnant le domicile et le lieu de travail de ce dernier que l'accusé aurait été en possession d'une note de synthèse l'informant des dernières avancées des instructions l'incriminant, révèle Mediapart. 

 

Une information qui sous-tend que des fuites auraient eu lieu au sein de la police ou des institutions judiciaires afin de permettre à l'accusé, et possiblement à son complice, de préparer leur défense. 



L'affaire pourrait-elle éclabousser le judéo-maçon Manuel Valls ? L'un des co-accusés, Alain Bauer, est effectivement un proche de l'ex-Premier ministre, aujourd'hui candidat à la primaire de la gauche. Alors que l'enquête était déjà en cours, en novembre 2016, Manuel Valls avait même décoré son ami, ancien grand-maître du Grand-Orient, du grade de commandeur de la Légion d'honneur. 


En novembre 2014, Mediapart avait affirmé qu'à son arrivée à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) auparavant présidée par Augustin de Romanet, le nouveau directeur général, Pierre-René Lemas, s'était étonné de certains contrats passés par ses prédécesseurs, notamment une commande de notes relatives à la sécurité en France et dans le monde, facturée 200 000 euros annuels à la Caisse des dépôts par la société du judéo-maçon Alain Bauer, AB Conseil.

 

Le site d'information s'étonnait aussi de l'achat par la CDC de «plusieurs milliers d'exemplaires» du Guide gastronomique Champérard, dont le directeur de la publication est le même judéo-maçon Alain Bauer.

 

source : Russia Today

 

Lire aussi : le judéo-maçon Alain Bauer (ancien Grand Maitre de la secte maçonnique du GODF) soupçonné de détournement de fonds publics

Voir aussi : un film antimaçonnique : "Forces Occultes"

 

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Parti Socialiste Franc-Maçonnerie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers