Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 15:42
Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Dans un article du 10 Octobre 2017 intitulé "Crèches de Noël dans les bâtiments de la République : la messe n’est pas encore dite en Vendée"; la secte maçonnique de la Fédération Nationale de la Libre Pensée (FNLP) s'attaque à Philippe de Villiers (MPF - Mouvement Pour la France) :

 

"la Fédération de la Libre Pensée de Vendée, pleinement soutenue par la Fédération Nationale de la Libre Pensée, saisira à nouveau le Conseil d’Etat qui cassera à coup sûr la décision de Nantes. Contrairement aux propos de certains journalistes qui semblent ne rien connaître au Droit, la partie n’est pas finie. Et Philippe de Villiers et Bruno Retailleau ne pourront pas dire de sitôt : Ite missa est."

 

source : FNLP

 

Lire aussi : Jacques Bompard veut déposer une loi de séparation entre la secte maçonnique de la Fédération Nationale de la Libre Pensée (FNLP) et l'Etat

Lire aussi : La Libre-Pensée, machine de guerre contre l’Eglise catholique

Voir aussi : le franc-maçon Jean-Marc Schiappa (FNLP) avoue que le seule ennemi de la franc-maçonnerie est l'Eglise catholique

Lire aussi : La secte maçonnique de la Libre Pensée appelle les juifs, les francs-maçons, les protestants, les communistes, les socialistes, les républicains, les musulmans... à s'opposer violemment à l'Eglise catholique

Lire aussi : Philippe de Villiers / Crèche de Noël : "ce laïcisme outrancier est mortifère. les francs-maçons veulent vider notre espace public de notre imaginaire"

Voir aussi : Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers

Voir aussi : Crèche de Noël / Vendée : Philippe de Villiers VS la secte maçonnique de la Libre Pensée

Lire aussi : "Les cloches sonneront-elles encore demain ?" : Philippe de Villiers dénonce la République, les Droits de l'Homme, la religion laïque, le Grand Orient de France (GODF) et le ralliement du pape Léon XIII

Voir aussi : Crèche de Noël : discours de Alain Escada (Civitas) devant le siège de la secte maçonnique de la Libre Pensée

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Cathophobie Franc-Maçonnerie Philippe de Villiers
commenter cet article
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 15:51
Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

"Petite histoire des guerre de Vendée" (3ème édition revue et augmentée) , un livre de Henri Servien, illustrations de René Follet et préface de Philippe de Villiers

 

  Cet album (tiré à plus de 25000 exemplaires depuis sa première édition en 1983) est un hommage aux combattants vendéens qui sont morts pour leur Foi et pour le Roi. Faites découvrir cet exemple aux jeunes générations (à partir de 14 ans) en achetant ce livre. Profitez du prix exceptionnel (19€ au lieu de 29€, offre valable jusqu'au 15 Octobre 2017) que nous proposons pour le diffuser et l’offrir autour de vous !

 

« Pendant deux siècles, la chape de plomb s’est abattue sur la Vendée. À l’Université, dans les livres d’école, l’insurrection vendéenne était ignorée, moquée ou salie. Quand le mot “ Vendée ” était prononcé dans les cercles où l’on pense, il ne suscitait que sarcasmes.

« Monsieur Henri Servien, pionnier des dissidents de la Vendée oblitérée, meurtrie, vous n’êtes plus seul. Le vent a tourné. Votre livre prémonitoire, magnifique de vérité et de pédagogie, a pignon sur rue.

« Cette « Petite histoire » d’hier fera la Grande histoire de demain. La Vendée sera bientôt reçue comme une province de l’esprit. »

(extraits de la préface de Philippe de Villiers)

 

Résumé :

Cette Petite histoire des guerres de Vendée se veut en quelque sorte un livre d'initiation à l'épopée de l'Ouest. Pour la première fois depuis plus de cinquante ans, est proposée une synthèse rigoureuse, abondamment illustrée de dessins originaux, destinée à la fois aux jeunes et aux curieux. Rédigée dans un style clair et vivant, agrémentée de cartes, de notices et de tableaux synoptiques, elle essaie de faire comprendre les mobiles et les enjeux de ceux que leurs adversaires appelaient les "soldats de Jésus". Cette geste de tout un peuple outragé dans ses libertés et sa foi, sort ici des clichés du XIXe siècle. L'auteur a fait de nombreuses recherches sur les costumes, les objets quotidiens, les armes, les drapeaux (des royaux comme des républicains), les déplacements des troupes, le rôle des femmes, les personnalités des chefs. Grâce à une mise en page originale, le dessin accompagne et renforce le récit. René Follet, un des plus célèbres illustrateurs contemporains, excelle par une technique magistrale, à rendre à la fois la tension tragique du conflit, mais aussi l'élan et la fougue de ces "martyrs en sabots". Comme Michel de Saint-Pierre, le préfacier, vous prendrez plaisir à lire "d'une goulée", cette Histoire. "D'emblée, écrit-il, je recommande ce guide magistral à tous ceux que passionne, à juste titre, la fulgurante et dramatique épopée". 

 

161 illustrations de René Follet. 13 cartes et plans. 12 pages hors texte en couleurs. Couverture cartonnée, illustrée. Contient également la préface de l'édition précédente de Michel de Saint Pierre. 

 

Table des Matières :


Un 13 Avril.
I. La Vendée en 1789.
II. La Constitution civile du clergé.
III. Le soulèvement de mars 1793.
1. L'explosion. 2. Les chefs. 3. Saint-Vincent-Sterlanges. 
IV. La Campagne de printemps : le succès. 1. Premier succès. 2. L'armée vendéenne. 3. La République riposte. 4. Le grand Conseil. 5. Vers Paris ? Vers Nantes. 
V. La Campagne d'été. 1. Le Grand Choc de Vihiers. 2. Les Mayençais. Torfou. 3. Saint-Fulgent. 4. Cholet. 
VI. La Virée de Galerne. 1. Le passage de la Loire. Vers Granville. 2. Le retour. 3. Savenay. 
VII. Le Martyre de la Vendée en 1794. 1. La Terreur. 2. Charette. 3. Les colonnes infernales. 4. La Boulaye. 
VIII. La Paix civile. 1. La Jaunaye. 2. La guerre reprend. 3. La chasse. 
IX. Vers une paix religieuse. Leçon de la Vendée. 
Notices. Les portraits du Musée de Cholet, hors texte - Combattants vendéens - Les Vendéennes - Les chouanneries - Les troupes républicaines - La Vendée, guerre de jeunes - La Vendée en 1815, 1832, 1870 - Les drapeaux vendéens et républicains, hors-texte - Bibliographie - Chronologie. 
Cartes. Carte générale de la Vendée - L'explosion de Mars 1793 - Les victoires du printemps - Prise de Saumur (juin 1793) - 2è et 3è invasions républicaines (avril-juin 1793) - Bataille de Nantes (Juin 1793) - Campagne d'été - Torfou-Cholet (sept.-oct. 1793) - Bataille de Torfou - Bataille de Cholet - Virée de Galerne - Grands massacres - Déplacements de Charette (déc. 1793-mars 1794) - Capture de Charette.

 

A propos de l'auteur :

Henri Servien, est un journaliste et auteur d'essais historiques. Henri Servien a fait ses études à l'université de Poitiers, où il a fait la connaissance de Jean Auguy, fondateur des éditions ChiréCatholique traditionaliste appartenant à la mouvance contre-révolutionnaire, il collabore à l'équipe des Éditions de Chiré, et participe à la revue Lecture et Tradition. Il rédigea un temps les éditoriaux de Lectures françaises, mensuel fondé par Henry Coston en 1957, et y tient désormais une rubrique historique et religieuse intitulée « Contre-encyclopédie ».

Philippe de Villiers préface "Petite histoire des guerres de Vendée", un livre de Henri Servien
Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Royalisme Philippe de Villiers
commenter cet article
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 18:27
Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Est-il légitime, pour un pape, de s’inviter dans un débat aussi sensible que celui des migrants ?

Sur le principe, oui. La doctrine sociale de l’Église établit et développe une « théologie de la cité ». L’Église a le droit, et même le devoir, d’éclairer les fidèles sur la bonne manière de gérer le bien commun et d’organiser la société. Cela dit… cette déclaration du pape François sur les migrants me semble favoriser, par son contenu et sa portée, un vrai suicide de l’Occident.

 

Le pape voudrait-il vraiment anéantir l’Occident ?!

On dirait qu’il veut punir l’Europe dont il ne parle jamais des racines chrétiennes. Il existe une « théologie des nations ». Elle repose sur le quatrième commandement : « Tu honoreras ton père et ta mère ». Ce commandement implique de rendre un culte à ses parents et à ses ascendants et donc à sa patrie. Cela implique un amour de prédilection à laquelle la nation appartient car elle constitue une famille de familles. A en croire saint Augustin, la politique est, en ce sens, la plus haute forme de la charité.

 

En quoi les propos du pape François sont-ils si révolutionnaires ?

Il abolit toute possibilité de régulation des flux migratoires. François inaugure une nouvelle théologie mondialiste mortifère pour l’Europe. Le premier élément saillant de son discours est le fait que les États seraient illégitimes face aux migrants. Je fais allusion à cette phrase incompréhensible qui accorde un primat à la « sécurité personnelle » sur la « sécurité nationale ». Jusqu’à présent, les États avaient une justification régalienne : c’était la sécurité nationale qui garantissait la sécurité personnelle. Le pape opère donc un renversement complet qui ressemble à une prime à l’anarchie. Ce discours installe l’Église dans une proximité douteuse avec les mondialistes du transhumanisme et de la marchandisation du monde, qui veulent eux aussi la suppression des souverainetés, des frontières et des États. Dans son catéchisme, l’Église a toujours défendu le droit du migrant de migrer en cas de nécessité, mais aussi le droit légitime des États à limiter les flux migratoires. C’est ce balancement et cet équilibre que le pape semble envoyer aux oubliettes.

 

Le pape est il vraiment l’allié du mondialisme libéral et libertaire ?

Il semble confondre l’universalisme catholique avec le mondialisme le plus débridé. Le pape François propose d’annuler toute différence entre les clandestins, les immigrants légaux et les citoyens… Résultat ? La citoyenneté apparait comme un concept périmé quand on prône un « droit d’installation préalable pour les migrants ». En effet, la caractéristique singulière du citoyen par rapport à l’étranger est la pérennité du séjour. Le multiculturalisme prôné par François deviendrait selon lui le seul modèle conforme à l’Évangile. Le migrant, avec un grand M, apparaît dans une vision quasi christique. Le patriotisme devient un péché. On ne pourrait être catholique et patriote. C’est la doxa des mondialistes.

 

Quel est le risque, pour l’Europe, de renforcer les droits des migrants au nom de la protection des personnes ?

Le risque de se dissoudre. L’Europe est en train de devenir une marqueterie communautaire, multiconflictuelle et multidéculturée. Dans son point 21, le pape évoque le transfert des identités culturelles, autrement dit le refus de l’assimilation. Concrètement, cela porte le risque de l’islamisation de l’Europe avec le voile, le halal, etc. Les chrétiens d’Orient nous ont avertis : « regardez ce qui nous arrive car demain il vous arrivera la même chose. »

 

Vous ne comprenez pas la sollicitude du pape François pour les migrants ?

Cette sollicitude me semble à sens unique. A aucun moment, le pape François ne parle de l’immense détresse matérielle, morale et spirituelle des citoyens des pays d’accueil, de leur insécurité et de leur confrontation si douloureuse au quotidien avec une autre société aux mœurs incompatibles.

 

Vous voulez parler de cet islam que vous évoquez dans « Les cloches sonneront-elles encore demain » (Albin Michel) ?

Oui. Ce discours « migrationiste » du pape François risque de mettre en colère beaucoup de Français, de générer beaucoup d’incompréhension chez les chrétiens et de réjouir certains imams radicaux. Il parait bien imprudent de désarmer les consciences et de sous-estimer ainsi la dimension guerrière d’une religion qui est conquérante par essence. Du point de vue de l’Histoire, le grand mouvement de l’islam a recommencé en direction de l’Europe. Nous sommes devant un phénomène inédit du djihad qui planifie une conquête pacifique de notre continent. L’islam fait le pari que l’Europe va se coucher : qu’il n’y aura de sursaut ni démographique, ni spirituel, ni civilisationnel.  

 

Mais pour revenir à la sollicitude du pape, elle est quand même inscrite dans l’Évangile ?!

À condition de ne laisser personne au bord du chemin. La sollicitude de François est hémiplégique. D’abord pour les pays d’accueil submergés et qui souffrent dans leur chair des attentats ; ensuite pour les pays d’Afrique où tant de gens dans la misère refusent malgré tout de quitter leur pays. Dans son livre « Dieu ou rien », le cardinal Sarah demande aux africains de développer l’Afrique et de ne pas se déraciner. Faute de quoi, ils seront malheureux.  Car un homme déraciné est un homme appauvri, coupé de sa sève et de sa mémoire. Il faut aider les peuples pauvres là où ils vivent plutôt que les pousser à l’errance et à la misère du déracinement. J’ai une expérience personnelle de ce que je vous dis. J’aime profondément l’Afrique. Depuis longtemps, le Puy du Fou aide des pays comme Madagascar. Il faut donc aider les pays d’origine – ce que le mondialisme refuse de faire car il encourage la transhumance de l’homme traité comme une marchandise. Un certain capitalisme cherche les bras les moins chers du monde, le pape François s’en est d’ailleurs fait l’écho. C’est pourquoi sa position est incompréhensible. Les siècles à venir jugeront sévèrement toutes les élites mondialistes qui ont déraciné des populations entières après les avoir appauvries. Que sera Rome demain dans une Europe chrétienne qui ne sera plus rien de ce qu’elle fut et de ce qui constitue sa richesse ? Une Europe livrée à la concurrence de deux mondialismes : le mondialisme islamique et le mondialisme hédoniste qui se nourrissent l’un l’autre. Aujourd’hui, la question de l’Europe est simple. Je supplie le pape de la regarder en face : c’est la question de la survie de la chrétienté. J'ai peur que ce pape soit celui du Camp des saints (NDLR : roman de Jean Raspail).

 

source : Famille Chrétienne

 

Lire aussi : [l'Homme Nouveau] "Les cloches sonneront-elles encore demain ?" : Philippe de Villiers dénonce le décret Nostra Aetate du concile Vatican 2

Lire aussi : "Les cloches sonneront-elles encore demain ?" : Philippe de Villiers dénonce l'oecuménisme post-conciliaire

Lire aussi : Bergoglio reçoit le Congrès Juif Mondial pour vanter les idéologies maçonniques du cosmopolitisme, de la religion mondiale et de la fraternité universelle

Lire aussi : la secte maçonnique du Grand Orient d'Italie (G.O.I) avoue que Bergoglio partage le même message que la franc-maçonnerie

Voir aussi : le père Joseph-Marie à propos de Bergoglio

Voir aussi : Johan Livernette : Bergoglio, les preuves d’une imposture

Voir aussi : Bergoglio reçoit la secte judéo-maçonnique du B'nai B'rith

Voir aussi : Quand les judéos-maçons du B'nai Brith et les francs-maçons du Grand Orient d'Italie (GOI) se félicitaient de l'élection du "pape" François

 

Repost 0
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 16:17
Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Économie Philippe de Villiers
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 19:18
Philippe de Villiers, créateur et patron du parc du Puy du Fou

Philippe de Villiers, créateur et patron du parc du Puy du Fou

Philippe de Villiers interviewé par le Figaro pour les 40 ans du Puy du Fou :

 

Philippe de Villiers : « L’histoire, un roman d’amour »

ENTRETIEN  Le fondateur du spectacle du Puy du Fou revient sur son parcours et le besoin des peuples de retrouver leurs racines.

 

 
LE PUY DU FOU CÉLÈBRE CE SOIR, EN GRANDE POMPE, SON 40E ANNIVERSAIRE. RETOUR SUR UNE FORMIDABLE ÉPOPÉE AVEC CELUI QUI, À 27 ANS, IMAGINA CONTRE VENTS ET MARÉES CETTE SAGA VENDÉENNE.

LE FIGARO. - Il y a quarante ans, vous vous lancez dans l’aventure du Puy du Fou. Vous êtes étudiant à l’ENA. Ce n’est pas vraiment ce à quoi vous étiez préparé…

Philippe DE VILLIERS. - Absolument pas. Je voulais faire à la fois un acte de reconnaissance et de réparation. Après avoir grandi en Vendée, j’ai eu envie d’écrire un hymne à mon enfance ; et de réparer l’injustice commise par ce que Babeuf appelait le « populicide » vendéen. Je ne supportais pas de voir mes copains baisser la tête lorsqu’on prononçait le mot de Vendéen. C’était avant la chute du mur de Berlin, les travaux de Reynald Secher, François Furet et tant d’autres sur les exactions de la Terreur. Trois cent mille martyrs sans sépultures étaient livrés à l’oubli et aux ardeurs des corbeaux.

 

En quarante ans, le Puy du Fou est devenu le plus grand parc d’attractions français : 2,2 millions de visiteurs en 2016. Comment expliquez-vous ce résultat ?

L’essor du Puy du Fou est le fruit de cinq coups d’éclat successifs. Le premier est La Cinéscénie : 300 acteurs devant une ruine. Aujourd’hui, ils sont 2 000 sur une scène de 23 hectares. Dix ans plus tard, c’est l’ouverture du Grand Parc. L’ambition est de créer un livre d’histoire vivante, à ciel ouvert, qui fait appel à l’émotion plutôt qu’aux sensations. En 1998, pour rester fidèle à mon serment d’origine - pas de droits d’auteur, ni de subventions, aucun brevet qui ne soit « puyfolais » -, nous fondons l’Académie junior. Aujourd’hui, elle regroupe 30 écoles qui forment à tous les arts et au savoir-faire du spectacle. Dans 60 domaines, son ­enseignement est classé le meilleur du monde. En 2008, c’est la Cité nocturne, un ensemble hôtelier qui permet de choisir le siècle dans lequel on veut dormir. Enfin, dernière étape, devant l’afflux de demandes étrangères, nous créons le Puy du Fou international. Cette structure spécialisée dans la mise en valeur de l’âme des peuples accueille chaque semaine de nouvelles propositions. Nous avons déjà lancé des spectacles aux Pays-Bas et en Angleterre. En 2019, c’est une véritable Cinéscénie qui verra le jour à Tolède, en Espagne. Elle sera suivie par l’ouverture d’un parc. Nous développons également de grands projets avec la Chine.

 

Que vous apporte cette reconnaissance internationale ?

Un regain de considération. En 2012, lorsque nous avons été élus « meilleur parc du monde » aux États-Unis, la presse française s’est tout à coup intéressée à nous. En vingt-quatre heures, nous sommes passés d’un petit coin du bocage vendéen où l’on allumait des projecteurs au rang de star internationale. Depuis, trois autres prix mondiaux sont venus renforcer notre image.

 

En août dernier, vous avez reçu la visite du candidat d’En marche !, Emmanuel Macron. La consécration ?

Oui. C’est la première fois qu’un homme politique français, après avoir assisté à La Cinéscénie, s’est exclamé : « Quelle ferveur ! » Les autres se contentaient de dire qu’ils trouvaient ça très beau ou très grand. Quand ils sont venus ! Le deuxième « miracle » a eu lieu lorsque, après avoir admiré l’anneau de Jeanne d’Arc, Emmanuel Macron a déclaré : « Je ne suis pas socialiste ! »

 

Que pensez-vous de la manière dont on traite aujourd’hui l’histoire ?

Ce qui me frappe, c’est le chassé-croisé. Depuis la grande époque d’Alain Decaux, l’histoire s’est enfuie de l’école pour ressurgir là où on ne l’attendait pas. Il y a encore dix ans, nos communicants s’inquiétaient de notre volonté de mettre en avant le thème de l’histoire de France. Ils trouvaient ça ringard. Depuis des années, l’histoire a subi trois mas­sacres. Elle a d’abord été livrée aux sciences sociales. Aujourd’hui, l’université ne produit plus des historiens mais des médecins légistes. Ils sont un peu comme des conservateurs de musée qui voudraient faire mourir leurs objets une deuxième fois. Le deuxième assassinat, c’est la disparition de la chronologie. Le troisième, ce que j’appelle « l’histoire halal », c’est la repentance. On ne peut plus dire que la France est grande. C’est le seul pays au monde qui n’a pas le droit à son roman national. On en a fait un roman noir alors qu’il aurait fallu inventer un roman d’amour. Une nation, c’est un lien amoureux.

 

À quoi tient ce regain de l’histoire ?

À un besoin d’enracinement. Le déracinement déracine tout, sauf le besoin d’enracinement. Le mondialisme a affaibli les repères mais n’a pas supprimé ce besoin physique de retour aux sources. C’est ce que les Américains appellent les 3 R : rêves, racines, retrouvailles.

 

La clé de votre succès ?

La clé de notre succès, c’est que depuis quarante ans, l’idée originale du poème allégorique ne s’est pas abîmée. Le feu créatif ne s’est pas éteint. Nous avons évité l’usure, la routine. Nous avons su garder notre ferveur.

 

Philippe de Villiers interviewé par RTL pour les 40 ans du Puy du Fou :

 

Philippe de Villiers interviewé par France Bleu Loire Océan pour les 40 ans du Puy du Fou :

 

source : Le Puy du Fou

source : Le Figaro

source : RTL

source : France Bleu Loire Océan

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Philippe de Villiers
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 18:09
Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Dans un communiqué la secte maçonnique Riposte Laïque (qui soutient le FN) s'offusque que Philippe de Villiers (MPF - Mouvement Pour la France) n'est "pas pris clairement parti pour Marine Le Pen" aux élections présidentielles 2017.

 

Déja dans un ancien article intitulé "Pourquoi je ne suis pas sur la ligne d'un Villiers" , Christine Tasin (coprésidente de la secte maçonnique Riposte Laïque et soutien de Marine Le Pen) reprochait à Philippe de Villiers de vouloir "mettre en place une société structurée par la religion catholique et la famille" puis de "décrier systématiquement la Révolution Française et ses oeuvres" , de s'opposer à l'homosexualité et à l'avortement et de "mettre  ainsi sur le dos des homosexuels et du droit à l'avortement la responsabilité de la baisse de la démographie et donc de l'invasion islamique."

 

Le maire de Bezier, Robert Ménard voulait également que Philippe de Villiers s'engage au près de Marine Le Pen : "Puisque je suis à France Inter, Philippe, il serait temps que tu te remues et que t’appelles à voter pour Marine Le Pen. Tu ne peux pas éternellement expliquer que la France est en danger et aujourd’hui ne rien dire. Voilà c’est fait. Je ne sais pas s’il va m’écouter"

 

Heureusement Philippe de Villiers ne s'est pas engager au près de la laïciste, homosexualiste et avorteuse Marine Le Pen car comme il l'avait très justement dit sur LCI en octobre 2016 : "Les choses ne changeront pas avec Marine Le Pen".

 

source : Riposte Laïque

source : Europe 1

 

Lire aussi : Elections Présidentielles 2017 : le "Moindre Mal" n'existe pas. Marine Le Pen la laïciste, l'homosexualiste et l'avorteuse ne sauvera pas la France

Lire aussi : Elections Présidentielles 2017 / 2ème tour / Véronique Besse (députée MPF) : "je n’ai aucune consigne de vote à donner"

Lire aussi : [Le Parisien] Election Presidentielle 2017 : interview de Véronique Besse (députée MPF)

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Franc-Maçonnerie Front National MPF Philippe de Villiers
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 18:08
Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

 Philippe de Villiers a démenti auprès d'un journaliste de l'AFP tout accord passé avec Marine Le Pen : "C'est n'importe quoi. Je n'exclus rien mais ce n'est pas prévu".

 

source : RTL

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans MPF Philippe de Villiers
commenter cet article
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 20:08
Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Question au candidat à la présidentielle 1995, Philippe de Villiers, à propos de la corruption (source : Libération) :

 

"Vous semblez faire de la lutte contre la corruption le mot d'ordre de votre campagne, mais quelles mesures concrètes proposez-vous ?

Aucun redressement ne sera possible si les Français perdent confiance en leurs élus. Il faut donc leur donner d'abord de bons exemples venus d'en haut.

 

C'est pourquoi je m'engage à rétablir une justice forte et indépendante.

 

A) En instaurant l'indépendance des juges par rapport à l'exécutif (indépendance du garde des Sceaux vis-à-vis du gouvernement, octroi de moyens de fonctionnement autonomes pour le Conseil supérieur de la magistrature).

 

B) En renforçant l'indépendance des juges par rapport aux groupes de pression.

 

C) En créant des juridictions financières spécialisées dans la lutte contre l'argent sale.

 

Je m'engage à réformer le métier politique, en organisant la transparence (publication en début et en fin de mandat des déclarations de patrimoine des élus), en démocratisant les financements politiques, en rapprochant les élus des citoyens. Je suis partisan de l'interdiction à vie d'exercer un mandat public pour les élus condamnés pour corruption, et l'obligation pour tous ceux qui ont triché de rembourser l'argent détourné."

 

source : INA

source : Libération

 

Lire aussi : Jacques Bompard à propos de la corruption parlementaire et de la justice

Lire aussi : François Thual, Grand Maitre de la secte maçonnique de la Grande Loge Mondiale de Misraïm (GLMM) mis en examen dans le cadre d'une enquête judiciaire pour avoir remis de grosse somme d'argent liquide à des sénateurs UMP

Lire aussi : on devrait obliger les magistrats à déclarer leur appartenance à la franc-maçonnerie

Lire aussi : "Comment on devient député et comment on le reste", par Henry Coston

Lire aussi : "L'Argent et la Politique; d'où vient le fric des campagnes électorales ?" , par Henry Coston

Voir aussi : un film antimaçonnique : "Forces Occultes"

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Royalisme Philippe de Villiers
commenter cet article
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 20:26
Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans MPF Philippe de Villiers Culture de Mort
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 18:46
Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Culture de Mort MPF Philippe de Villiers
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers

Faire un don Paypal au "blog de Valentin Beziau"