Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 12:33
le cardinal Thomas-Marie-Joseph Gousset

le cardinal Thomas-Marie-Joseph Gousset

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Magistrature
commenter cet article
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 18:14
 Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

On la croyait partie ? Erreur !

 

L’ombre de Christiane Taubira plane toujours sur la Justice française… Et la "loi sur la Justice du XXIe siècle" qui vient d’être votée à l’Assemblée nationale en est une nouvelle preuve…

 

 

On peut résumer en deux mots l’action de Christiane Taubira au ministère de la Justice : attaques contre la famille et l’enfance et laxisme judiciaire… Malheureusement, les projets de loi qui viennent d’être voté vont exactement dans le même sens.

 

Attaques contre la famille et l’enfance, avec le divorce sans juge, avec le risque évident qu’une partie soit avantagée au détriment de l’autre et, pire, que l’intérêt supérieur de l’enfant ne soit pas pris en compte…

 

Laxisme judiciaire également avec des projets de loi à minima et fourre-tout, alors que celui-ci devait permettre à la Justice d’affronter les défis du XXIe siècle, avec, par exemple, la suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs ou encore l’absence de passage chez le juge pour certains « petits » délinquants…

 

Mais, on le sait, il n’y a pas de « petite » délinquance, et surtout pas pour les victimes, presque oubliées dans les discussions de ces derniers jours.

 

En prenant ses fonctions, notre Garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, avait souligné combien la Justice était « clochardisée ». Si, je ne peux que saluer l’enveloppe supplémentaire de 107 millions d’euros destinée à mieux faire fonctionner nos tribunaux, je crains que ce projet de loi a minima ne soit qu’un énième replâtrage inefficace… Oui, le rendez-vous est manqué.

 

source : VéroniqueBesse.fr

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Magistrature
commenter cet article
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 18:08
Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

 

source : Commission des Lois / Assemblée Nationale

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Magistrature
commenter cet article
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 19:24
Jacques Bompard à propos de la démission de la ministre Christiane Taubira

Elle avait mobilisé contre elle les syndicats de police, les services de sécurité, les gendarmes, les magistrats non idéologues, les greffiers. Elle avait exaspéré les familles de victime en érigeant le laxisme comme principe organisateur de la politique pénale, quoiqu’on ne puisse même pas lui reconnaître une inflexion dans la permissivité de notre arsenal juridique puisque l’UMP avait déjà suivi cette voie. Elle avait provoqué les défenseurs de la famille en facilitant la GPA et en détruisant la famille traditionnelle. Avant sa démission, le bilan de Christiane Taubira était très lourd.
Comment aurait-il pu en être autrement alors que son histoire personnelle est marquée par la lutte indépendantiste en Guyane ? Comment peut-on décemment devenir Garde des Sceaux en ayant attenté à l’unité de la France ? Ce que bien des analystes voulurent interpréter comme la sagesse politicienne de François Hollande n’était bien qu’une trahison de plus envers les Français. La Gauche décidément est un poison pour notre pays.
Je donnerai dans quelques jours une recension des réponses aberrantes que me fît Christiane Taubira, notamment à l’occasion de mes questions écrites. Chacun pourra y reconnaître le règne de l’idéologie contre celui du réel, la haine de l’ordre social, et la grande désinvolture qui régnait Place Vendôme.
Les Français feront le procès de cette ministre piteuse. Et ce n’est que justice.

 

 

source : Assemblée Nationale

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Magistrature Homosexualité
commenter cet article
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 18:44
on devrait obliger les magistrats à déclarer leur appartenance à la franc-maçonnerie

Le Fenland Citizen révèle que le chef de file du Conseil du comté de Cambridgeshire (Angleterre), Steve Count (parti conservateur), déclare qu’il va déposer une motion pour demander l’obligation pour les conseillers de déclarer leur appartenance à la franc-maçonnerie, élargissant cette obligation de déclaration à l’appartenance de leurs conjoints.

 

L’article rappelle qu’en Angleterre, en 1998, les nouveaux magistrats et les fonctionnaires de police étaient tenus de déclarer leur appartenance à la franc-maçonnerie avant leur prise de fonction.

 

Un jugement de 2007 de la Cour Européenne des Droits de l’Homme contre l’Italie avait contraint le gouvernement britannique à revenir sur cette obligation en 2009. En effet, une loi adoptée en 2006 par une région italienne imposait à chaque candidat à un poste public de déclarer son appartenance à la maçonnerie, ce que le jugement de la Cour Européenne de 2007 avait jugé discriminatoire. Et c’est heureux.

 

On se souvient qu’en France, en 2010, le procureur Eric de Montgolfier avait fait une proposition similaire que relate le Nouvel Obs :

 

Un code de déontologie des juges est publié ce jeudi aux éditions Dalloz. Ce texte, élaboré par le Conseil supérieur de la magistrature, doit servir de « guide » aux magistrats. Il pose, de manière implicite, la question de l’appartenance maçonnique, très répandue dans les milieux judiciaires.

 

Le texte précise :

 

« Le magistrat s’abstient de se soumettre à des obligations ou contraintes de nature à restreindre sa liberté de réflexion et d’action et de porter atteinte à son indépendance. »

Eric de Montgolfier, procureur de la République à Nice depuis dix ans, combat depuis longtemps le secret de l’appartenance maçonnique. Pour les juges comme pour l’ensemble des fonctionnaires.

 

Nouvel Obs : Que pensez-vous aujourd’hui des magistrats franc-maçons ?

procureur Eric de Montgolfier : Mon point de vue s’est renforcé. Mais je mets sur le même plan l’appartenance à une Eglise, à une secte ou à une loge maçonnique. Ce qui me pose problème chez un maçon, c’est quand il ne se dévoile pas, car cela ouvre la possibilité à des opérations occultes. Cela vaut pour un magistrat comme pour un tas de gens.

 

Vous seriez donc favorable à la création d’un registre des franc-maçons ?

Nous avons aujourd’hui des annuaires, électroniques et sur papier. Rien n’empêcherait que l’appartenance maçonnique y figure... On met bien la Légion d’honneur et le mérite.

 

A Nice, vous savez qui est franc-maçon dans votre tribunal ?

Je le sais parfois, quand ils veulent bien me le dire. Le problème pour nous, magistrats, c’est que toutes nos décisions sont fragiles par la suspicion même qu’elles peuvent soulever, en raison de nos appartenances personnelles.

 

Révéler sa propre appartenance maçonnique, ce n’est pas une atteinte à la liberté. Je ne comprends pas pourquoi on persiste à dissimuler ce genre de chose.

 

Vous parlez de « dérives » ; certaines vous ont-elles particulièrement marqué ?

Ici à Nice, je suis bien placé pour savoir qu’il y a des dérives. Regardez l’affaire Mouillot où un magistrat a fini devant le Conseil supérieur de la magistrature. Il faut relire la décision du CSM dans l’affaire Renard.

 

Mais pour ce genre de dérives, il faut aussi des maçons chez les avocats, non ?

Il y a sûrement plus de maçons chez les avocats que les magistrats, mais eux ne prennent pas de décisions ! Cela concerne tous ceux qui exercent des fonctions d’autorité dans l’Etat et qui prennent des décisions. Ceux-là devraient se dévoiler.

 

 

Bernard Méry, avocat, a aussi publié deux livres à ce sujet :

  • Justice, Franc-maçonnerie, corruption, Éditions Spot, 1998, ISBN 2-912930-20-0
  • Les nouveaux parrains, La Liberté d'expression, 1999, ISBN 2-912930-05-7

 

Le journal Rivarol l'avait d'ailleur interviewé à ce sujet :

 

Selon maître Bernard Méry, la justice française est gangrénée par la franc-maçonnerie

 

Peut-on être à la fois juge et franc-maçon ? Ce débat a été relancé début 1998 en Grande-Bretagne par Jack Straw, alors ministre de la Justice du gouvernement Blair, puis en France par Jean-Marie Le Pen dès le 17 février 98 alors que personne n'avait osé poser cette question sacrilège depuis près d'un siècle. Le dernier a l'avoir fait, un avocat du barreau de Paris, fut radié en 1911. Ses héritiers voudraient obtenir sa réhabilitation mais l'Ordre des avocats bloque à ce jour la restitution du dossier. C'est dire si le sujet est tabou dans notre pays depuis que la IIIe République maçonnique et anticléricale a installé ses hommes et ses réseaux aux principaux postes d'influence et de commandement.

 

Bernard Méry, avocat dynamique et courageux, auteur de deux livres truffés de révélations saisissantes, Justice, franc-maçonnerie, corruption (août 1998, Spot éditions) et Les Nouveaux parrains (août 1999, La Liberté d'expression; l'un et l'autre disponibles dans toutes les librairies), est actuellement persécuté pour avoir mis en cause directement l'appartenance de certains magistrats à des Loges. C'est ainsi qu'il est aujourd'hui purement et simplement menacé de radiation par le Conseil de l'Ordre des avocats, qui l'auditionnera le 17 septembre.

 

RIVAROL : Comment expliquezvous l'actuelle discrétion du procureur Eric de Montgolfier, après ses tonitruantes déclarations sur la maçonnerie à Nice ? D'aucuns affirment que loin d'être le chevalier blanc antimaçon, ce juge très médiatique jouerait en fait le jeu du Grand Orient, lequel a tout intérêt à "charger" la Grande Loge nationale de France pour tenter de faire accroire que les affaires de corruption ne touchent que la GLNF. Qu'en pensez-vous ?

 

Bernard MÉRY : Je ne crois pas à cette thèse. Il faut savoir que celui qui parle de la franc-maçonnerie en termes négatifs est quelqu'un qu'il faut discréditer par tous les moyens. On fera ainsi allusion à de supposés antécédents maçonniques de Montgolfier, mais c'est là une confusion volontairement entretenue. Nous ne disons pas, Montgolfier et moi, qu'être franc-maçon est quelque chose d'ignoble ou d'insupportable ; nous affirmons simplement qu'il ne faut pas mélanger les genres et que la notion de serment de fraternité entre les maçons s'oppose à la notion de service public, laquelle est incompatible avec un système de préférence pour un petit groupe.

 

Or, à partir du moment où l'on met le doigt sur cette incompatibilité des serments, on fait sauter tout un réseau de fraternité. Lequel est alors prêt à tout pour vous déprécier. Ainsi l'une des méthodes favorites des maçons, et singulièrement du Grand Orient, pour disqualifier un adversaire, c'est de dire qu'il est antisémite. Comment procède-t-on pour ce faire ? C'est très simple : on fait appel à Vichy et aux lois antisémites et antimaçonnes, les unes et les autres promulguées à trois semaines d'intervalle en juillet 1940. La maçonnerie se protège derrière ces lois antisémites, ce qui lui permet d'être intouchable. Et si jamais un téméraire ose la critiquer, c'est l'infamante accusation d'antisémitisme qui est aussitôt lancée sans vergogne. Ce qui est très facile pour plusieurs raisons. D'abord les sigles et les formes matériels du culte franc-maçon rappellent par beaucoup d'analogies des sigles hébraïques (par exemple le triangle avec l'oeil central symbolise Dieu, Moïse et les tables de la Loi). D'autre part, il y a des obédiences telle le B'nai B'rith qui sont spécialement réservées aux israélites. Par ailleurs, il est vrai que le pourcentage de juifs francs-maçons (surtout membres du Grand Orient) est très élevé. Enfin, les maçons évoquent sans cesse le fameux Protocols des sages de Sion pour stigmatiser les prétendues arrière-pensées de ceux qui osent s'attaquer à eux.

L'objectif est toujours le même : il s'agit par l'amalgame et par la diffamation de détruire, de casser, de museler ceux qui critiquent la maçonnerie ; notez bien qu'il ne s'agit pas même d'être antimaçon, mais d'émettre simplement un jugement dépréciatif.

 

Rivarol : Comment expliquez-vous une telle hargne à votre égard ?

Le moyen de défense imparable du franc-maçon est le suivant : aussi longtemps que vous n'apporterez pas la preuve que je le suis, vous me diffamez en disant que je le suis. Ce qui est un jeu extrêmement facile, puisque la maçonnerie est la seule association en France où il soit impossible en raison du secret d'apporter la preuve formelle que quelqu'un en est membre. On suppute qu'un tel est franc-maçon et celui qui est supputé l'être pourra vous attaquer en diffamation et vous réclamer de lourds dommages et intérêts au motif que la preuve formelle n'aura pas été apportée. C'est sur ce principe-là qu'on essaie de m'éliminer, moi qui suis le premier en France à avoir soulevé le lièvre.

Le problème principal auquel on se heurte aujourd'hui, c'est précisément l'alliance des juges et des avocats au travers de réseaux fraternels. Ce qui est une violation caractérisée de leurs serments ; en effet, le juge fait serment de servir la République, donc tous les citoyens et l'avocat fait serment d'indépendance au regard du juge mais aussi de l'appartenance. Or, à Paris surtout, on ne dira jamais assez la puissance de réseaux qui relient les auxiliaires de justice, les avocats et les magistrats, si bien que les affaires sont traitées à l'intérieur du réseau et non pas devant les tribunaux, chacun s'engageant à défendre l'autre.

 

Les exemples sont légion dans l'actualité récente : lorsqu'une chambre d'instruction déclare un non-lieu dans le dossier des victimes du sang contaminé, il n'est pas inintéressant de se demander si l'accusé,
Schweitzer, ancien directeur de cabinet de Fabius et actuel PDG de Renault, n'aurait pas bénéficié d'une certaine complaisance pour son appartenance supposée à un réseau fraternel. Même chose pour l'affaire DSK où vous conviendrez comme moi qu'il est quand même étrange d'assister à la soudaine relaxe de l'ancien ministre des Finances alors que les charges contre lui semblaient accablantes.

Dès qu'une décision importante est prise, surtout si elle est à consonance étatique, il faut faire preuve de la plus grande suspicion, car on n'est jamais assuré qu'il y ait véritablement indépendance. Or, comme j'ai mis en cause nommément un certain nombre de magistrats, ce sacrilège ne m'est pas pardonné. Et l'on veut m'abattre d'autant plus rapidement que je suis sur le point de gagner une importante affaire mettant en cause tout un réseau fraternel dans la région de Pau.

 

Rivarol : Des politiques ont mis en cause récemment les tribunaux de commerce, juridictions au sein desquelles régneraient en maître corruption, gabegie et incompétence. Quel est votre point de vue ?

Je crains qu'il n'y ait là beaucoup d'hypocrisie. Car on attaque seulement les tribunaux de commerce composés de juges non professionnels en oubliant de dire que toutes les cours d'appel sont, elles, composées de magistrats professionnels et que, s'il y a effectivement corruption, elle concerne tout autant les cours d'appel que les tribunaux de commerce. En fait, l'objectif de toute cette campagne est de professionnaliser ces derniers pour pouvoir mieux les contrôler.

J'ai d'ailleurs rencontré les socialistes François Colcombet et Arnaud Montebourg, très en pointe dans l'offensive contre les tribunaux de commerce. L¹un et l'autre étant francs-maçons, j'ai immédiatement compris que leur combat n'était pas le mien : ils ne veulent surtout pas que l'on critique les frères ; leur combat contre la corruption est donc de la poudre aux yeux. Ni plus ni moins.

 

Rivarol : Il semble que depuis sa réélection plébiscitaire il ne soit plus possible de critiquer Chirac comme en témoignent les poursuites disciplinaires contre un avocat de Thionville. Que pensez-vous de cette incroyable affaire ?

La vérité, c'est qu'il est aujourd'hui devenu quasiment impossible d'exercer normalement sa profession d'avocat, tant la liberté d'expression et d'action se réduit comme peau de chagrin. Par carriérisme, par volonté de se faire bien voir de leurs supérieurs, des magistrats sont prêts à toutes les infamies. Pour avoir défendu un automobiliste qui, lors d'un contrôle routier, avait manifesté son agacement envers la maréchaussée (" vous feriez mieux de mettre Chirac en prison "), Me Delrez avait fait valoir que le le 1er mai des centaines de milliers de citoyens avaient défilé en traitant le président sortant d "'escroc" et qu'il fallait donc relaxer son client. Le président du tribunal de grande instance de Thionville ne l'a pas entendu de cette oreille, puisqu'il a immédiatement transmis une plainte contre cet avocat au procureur général, lequel s'est empressé de saisir l'Ordre des avocats pour une éventuelle radiation. Fort heureusement, le bâtonnier de l'Ordre a finalement décidé, par lettre du 21 juin au procureur, de ne prendre aucune sanction disciplinaire contre Me Deirez. Mais voyez dans quelle ambiance il nous faut travailler et quelles chaussetrapes il faut sans cesse éviter. Lajustice est vraiment sinistrée en France. Et ce n'est pas la réforme Perben qui chanaera quoi nue ce soit pour l'essentiel, le
nouveau gouvernement prétendument de droite comptant dans ses rangs comme parmi ses soutiens de nombreux francs-maçons qui sauront sauvegarder leurs intérêts, avouables ou non.

 

 

Jean Bidegain qui avait dénoncer l'Affaire des Fiches Maçonniques en 1904; a aussi écrit un livre intitulé Magistrature et Justice Maçonnique.

 

 

 

source : Hiram.be

source : le Nouvel Obs

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Magistrature
commenter cet article
8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 15:51
Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

M. Jacques Bompard attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du Premier ministre, chargé de la réforme de l'État et de la simplification, sur la corruption présente en France dans le Parlement et la justice. Le rapport Greco (Groupe d'États contre la corruption), même s'il salue les réformes faites suite à l'affaire Cahuzac, dénonce une corruption parlementaire et judiciaire en France. En ce qui concerne la corruption parlementaire, plusieurs axes de réformes sont proposés. Citons, la nécessité de déclarer et contrôler une déclaration de patrimoine pour chaque parlementaire, d'exercer une surveillance de la réserve parlementaire qui peut être détournée au profit des circonscriptions, voire des parlementaires eux-mêmes, de réprimer les abus des parlementaires français (qui sont à l'échelle européenne) trop nombreux. Enfin, concernant la corruption du parquet, on peut condamner la suprématie du ministère de la justice qui empêche l'indépendance du parquet vis-à-vis de la justice, les nominations des procureurs qui peuvent apparaître comme arbitraires, le manque de moyens de la Justice amène un jugement simplifié, voire laxiste particulièrement dans les affaires politico-financières. Enfin, le secret défense semble être utilisé trop souvent et contribue à une accusation de corruption. Il lui demande ce qu'elle compte réaliser pour limiter la corruption française.

 

 

 

source : Assemblée Nationale

 

Lire aussi : François Thual, Grand Maitre de la secte maçonnique de la Grande Loge Mondiale de Misraïm (GLMM) mis en examen dans le cadre d'une enquête judiciaire pour avoir remis de grosse somme d'argent liquide à des sénateurs UMP

Lire aussi : on devrait obliger les magistrats à déclarer leur appartenance à la franc-maçonnerie

Lire aussi : Comment on devient député et comment on le reste, par Henry Coston

 

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Magistrature
commenter cet article
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 18:30
Christiane Taubira va nommer directrice adjointe de l'ENM (Ecole Nationale de la Magistrature) sa camarade Emmanuelle Perreux, ex-présidente du Syndicat de la Magistrature

Christiane Taubira s’apprête à nommer l’ex-présidente du très à gauche Syndicat de la Magistrature, Emmanuelle Perreux, au poste de directrice adjointe de l’École nationale de la magistrature (ENM), chargée, notamment, du recrutement et de la formation des magistrats.

 

 

source : Valeurs Actuelles

 

Lire aussi : "Mur des Cons" : Taubira protège le Syndicat de la Magistrature

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Magistrature
commenter cet article
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 20:29
"Mur des Cons" : Taubira protège le Syndicat de la Magistrature

Le parquet (ministère public, qui est sous la hiérarchie du pouvoir politique par le biais de Christiane Taubira, la garde des Sceaux, ministre de la Justice) a fait appel de la décision d'une juge d'instruction qui souhaitait le renvoi en procès de la présidente du Syndicat de la Magistrature (classé a gauche), Françoise Martres, mise en cause dans l'affaire du "Mur des cons".

 

Une preuve de plus que la Justice n'est pas indépendante après que :

 

 

Lire aussi : Magistrature & Communisme : Culture soixante-huitarde de l'excuse permanente et partialité

Lire aussi : Magistrature et Communisme : qu'est ce que la Justice ?

Lire aussi : Yannick Moreau (député UMP, ex MPF) à propos de Christiane Taubira qui va être entendu pour prise illégale d’intérêt

Lire aussi : Jacques Bompard à propos du contrôle des magistrats du parquet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Magistrature
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 14:53

Juges Rouges : la présidente du Syndicat de la Magistrature mise en examen

 

magistrature-communisme

 

Visée par douze plaintes de personnalités épinglées sur le “mur des cons”; la juge rouge Françoise Martres, présidente du Syndicat de la Magistrature a été mise en examen le 17 février dernier.

 

La juge d'instruction, Sylvia Zimmermann à selon Valeurs Actuelles décidé le 11 férvrier dernier, la mise en examen de Françoise Martres, la présidente du Syndicat de la Magistrature dans l'affaire du «mur des cons». Cette dernière est poursuivie pour injure publique et destruction de preuves.

 

 

source : Le Figaro

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Magistrature
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 13:17

Jacques Bompard à propos du contrôle des magistrats du parquet

 

 

jacques-bompard

Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)


M. Jacques Bompard attire l'attention de Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur le contrôle des magistrats du parquet. Le Président de la République, garant de l'autorité judiciaire, avait demandé le soir de son élection à être jugé sur deux engagements majeurs « la justice et la jeunesse ». La tentative de remplacer un procureur général est pourtant apparue comme un manquement à ce noble objectif et comme une atteinte au principe constitutionnel de l'indépendance des magistrats. Il l'invite à marquer résolument son attachement à l'indépendance du parquet et lui demande quand les statuts des magistrats du parquet s'aligneront enfin sur ceux des magistrats du siège pour assurer l'indépendance de la justice.

 

 

source : Assemblée Nationale

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Magistrature
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers

Faire un don Paypal au "blog de Valentin Beziau"