Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 18:54
interdiction de pêcher le bar : les pêcheurs bretons en colère contre la décision de la Commission Européenne

La décision de la Commission européenne d'interdire les chalutiers pélagiques de pêcher le bar en Manche du 1er janvier au 30 avril ne passe pas auprès des pêcheurs. Une mesure inacceptable pour la profession qui pourrait mettre en péril la survie d'au moins 30 bateaux en Bretagne.

 

 

"Inacceptable pour la profession, dangereuse économiquement et inefficace en termes de gestion de la ressource", c'est en ces termes qu'Olivier Le Nezet, président des Comités des pêches de Bretagne et du Morbihan condamnait hier dans un communiqué la décision de la Commission européenne d'interdire la pêche au bar en Manche pendant quatre mois.

 

Dangereuse économiquement

 

Cette mesure qui s'applique officiellement depuis le 1er janvier, mais sera vraiment effective à partir du 21 janvier et jusqu'au 31 avril. Elle ne concerne que les seuls chalutiers pélagiques. En Bretagne, cela concerne 30 bateaux, 8 dans le seul département du Morbihan (tous basés à Lorient) qui s'apprêtaient à monter en Manche ce jeudi pour une nouvelle campagne de bar. Les armateurs de ces bateaux estiment que cette interdiction est synonyme d'une baisse de plus de 30 % de leur chiffre d'affaires.

Une décision brutale

 

L'interdiction pourrait donc bien mettre en péril l'avenir de toute une flottille dont les marins sont aujourd'hui d'autant plus remontés que leurs instances représentatives avaient proposé, depuis de nombreuses années, d'autres mesures d'encadrement de la pêche du bar. "Si elles avaient été adoptées, elles auraient évité une décision aussi brutale", déplore, inquiet, Olivier Le Nezet.

 

 

 

source : France 3 Bretagne

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Chasse et Pêche
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 17:05
Voltaire, membre de la secte maçonnique Les Neufs Soeurs de la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF)

Voltaire, membre de la secte maçonnique Les Neufs Soeurs de la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF)

Ce tablier fut offert à Voltaire par le franc-maçon Helvetius le 7 avril 1778, le soir de son initiation dans la secte maçonnique des 9 Soeurs à Paris. C'est le franc-maçon Jérôme Lefrançais de Lalande, directeur de l'Observatoire de Paris (l'un des principaux fondateurs de la secte maçonnique du Grand Orient de France) qui procèdera à l'initiation de Voltaire.

Ce tablier fut offert à Voltaire par le franc-maçon Helvetius le 7 avril 1778, le soir de son initiation dans la secte maçonnique des 9 Soeurs à Paris. C'est le franc-maçon Jérôme Lefrançais de Lalande, directeur de l'Observatoire de Paris (l'un des principaux fondateurs de la secte maçonnique du Grand Orient de France) qui procèdera à l'initiation de Voltaire.

Marion Sigaut - Voltaire, le personnage et l'homme, qui trompe qui ? Partie 1/2

Marion Sigaut - Voltaire, le personnage et l'homme, qui trompe qui ? Partie 2/2

Conférence de Marion Sigaut : Voltaire du mythe à la réalité Partie 1 / 6 juillet 2013

Conférence de Marion Sigaut : Voltaire du mythe à la réalité Partie 2 / 6 juillet 2013

source : Egalité et Réconciliation

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Cathophobie
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 17:42
Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

source : RTL

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Sécurité
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 17:17
échalotes

échalotes

Les producteurs d'échalotes traditionnelles françaises ont protesté mercredi contre la concurrence déloyale de certaines variétés de semis, commercialisées en tant qu'échalotes, s'avèrant être en réalité des oignons en provenance de Hollande

 

 

 

Les producteurs d'échalotes traditionnelles ont protesté mercredi contre la concurrence déloyale, selon eux, des produits de semis en bloquant avec 300 tracteurs et leurs remorques remplies d'échalotes le centre de Morlaix, avant de les déverser sur la RN12 reliant Brest à Rennes, a constaté l'AFP.

 

Selon eux, certaines variétés de semis, commercialisées en tant qu'échalotes, s'avèrent être en réalité des oignons. Avec plusieurs tracteurs, ils ont bloqué le centre ville à la mi-journée, tandis que des dizaines d'autres étaient stationnés le long d'une des routes y menant, sur plus de quatre kilomètres.

 

Une délégation de producteurs, emmenée par Jean-François Jacob, président de la Sica de Saint-Pol-de-Léon, premier groupement de producteurs de légumes français, et Hubert Le Nan, président de la section échalotes du Cerafel, organisation professionnelle regroupant des organisations de producteurs bretons, a été reçue à la sous-préfecture de Morlaix.

 

N'ayant cependant "pas reçu de réponse concrète du sous-préfet", les manifestants ont décidé dans l'après-midi, après avoir observé une minute de silence en mémoire des 17 victimes des attentats des derniers jours, de déverser leur production sur la RN12, entre Brest et Rennes, au niveau du pont autoroutier enjambant Morlaix, bloquant la circulation dans les deux sens.

 

Les échalotes traditionnelles sont issues d'un bulbe qui se plante et se multiplie, tandis que les autres variétés, issues de la recherche génétique, proviennent de semences. Ces dernières sont donc moins coûteuses et contraignantes à produire.

 

"Un hectare d'échalotes planté à la main c'est 450 heures de travail, contre une demie heure à peine pour celles semées mécaniquement", a expliqué à l'AFP Jacques, un producteur du Nord-Finistère.

 

"C'est déloyal", a-t-il jugé, regrettant que la grande distribution "valorise de la même manière les deux types de produits". "Le consommateur est lésé", a-t-il assuré, expliquant que les variétés de semis étaient en fait "des oignons allongés".

 

Estimée à 4.000 tonnes il y a cinq ans dans un marché national de 40.000 tonnes par an, le volume d'échalotes de semis représenterait aujourd'hui jusqu'à 10.000 tonnes dans un marché national de 45.000 à 50.000 tonnes, selon les manifestants. Conséquence selon eux: "un marché de l'échalote ultra saturé avec des produits à dénomination frauduleuse et des cours au plus bas".

 

Disant avoir alerté depuis plusieurs mois les instances nationales et européennes, ils réclament "le retrait immédiat des variétés contestées et commercialisées en tant qu'échalotes et demandent "une prise en main forte" de la part des pouvoirs publics "pour défendre les intérêts de la filière de l'échalote de tradition à Bruxelles".

 

La France est le premier producteur européen d'échalotes. Le Finistère à lui seul représente 80% de la production européenne d'échalotes de tradition, indique la préfecture du Finistère dans un communiqué faisant état des difficultés de la filière.

 

 

 

source : Revenu Agricole

source : FranceTV Info

 

___________________________________________________________________

 

« Le kilo ? Il nous est acheté six centimes. C'est-à-dire que sur un sachet de 250 g acheté en grande distribution, moins de deux centimes reviennent au producteur ! » C'est-à-dire aussi, détaille tristement l'un d'eux, qu'un hectare, « avec un bon rendement de 30 tonnes », rapporte 1 800 €. Problème : ce même hectare d'échalotes, plantées une à une à la main, a coûté 7 500 €, entre la main-d'oeuvre, la préparation, le plastique ou les différents traitements...

 

« Ce qui fait 5 000 € de perte par hectare, termine le légumier du canton de Saint-Pol-de-Léon. Quand on arrive à vendre, sinon c'est 7 500 € ». Ces tonnes d'invendus accumulées par les producteurs nord-finistériens de la Sica, plutôt que les garder en hangar ou silos, ils ont décidé de les déverser, hier midi, à Morlaix. « Car le ministère de l'Agriculture ne nous écoute décidément pas », grogne le même.

 

Les 350 producteurs venus avec leurs tracteurs, accusent « la concurrence déloyale avec les produits de semis ». De fausses échalotes, des oignons allongés présentés « de manière mensongère comme « échalotes de semis » ». De culture plus facile, ils occupent petit à petit le marché. 10 000 tonnes aujourd'hui pour un marché national annuel de 45 000 à 50 000 tonnes.

 

« Le risque, c'est que l'échalote traditionnelle, qui ne peut qu'être plantée à la main, disparaisse », martèle à son tour Jean-François Jacob, le président de la Sica Saint-Pol-de-Léon. Depuis 2012 et l'arrivée massive des semis, producteurs et coopératives alertent en ce sens. Car l'échalote en Bretagne représente près de 3 000 emplois. « Elle représente 85 % du marché français et 64 % du marché européen », analyse le Léonard.

 

Partis de Kerlouan, de Cléder et de Saint-Pol-de-Léon, les producteurs ont convergé en tracteurs vers le centre de Morlaix. « Sans intention de casser, précise un autre légumier, dans une ville marquée par l'incendie de septembre. Mais pour nous faire entendre. » Rassemblés en fin de matinée, une centaine de producteurs ont paralysé le centre-ville plusieurs heures en y arrêtant tracteurs et remorques. Deux cents autres attendaient aux portes de la ville.

 

Une délégation menée par Hubert Le Nan, responsable national de la section échalotes, a été reçue en sous-préfecture de Morlaix, à 14 h, pour plus d'une heure d'échange avec le sous-préfet Philippe Beuzelin. À sa sortie, les manifestants, à la demande d'Hubert Le Nan, ont observé une minute de silence en mémoire des victimes des attentats de la semaine dernière.

 

Puis décision a été prise de libérer le centre-ville, « sans déverser une seule échalote dans Morlaix ! » Objectif alors, le « Pont de Morlaix » symbole des crises agricoles léonardes, et la RN12. Quelque 3 500 tonnes d'invendus (10 % de la production annuelle bretonne) y ont été répandues essentiellement sur le sens Rennes-Brest, rendant impossible toute circulation pendant plusieurs heures.

 

 

 

source : Ouest France

 

 

__________________________________________________________

 

La guerre de l’échalote est relancée. Une fois de plus, les Bretons sont à l’offensive. Avec un mot d’ordre : chasser l’intrus des rayons des supermarchés. Et inciter les consommateurs et les pouvoirs publics à soulever la tunique de l’échalote. Les curieux découvriront que se cache de plus en plus souvent sous des habits trompeurs un vulgaire oignon.

 

Vous pourrez toujours rétorquer, en tant qu’expert ès botanique, qu’oignon comme échalote appartiennent à la même famille, celle des Amaryllidaceae. Mais les amateurs de cuisine sont unanimes pour défendre sa spécificité. Qu’elle accompagne un onglet de bœuf, assaisonne une salade ou parfume une poêlée de champignons, cette plante condiment se distingue aisément.

 

Les paysans bretons, eux, ne s’en laissent pas conter. Même avec des mensurations allongées, un oignon reste un oignon. Et l’oignon déguisé en échalote est, pour eux, une histoire triste à pleurer. Ils ont fait partager leur courroux, mercredi 14 janvier, partant de Saint-Pol-de-Léon, de Cléder et de Kerlouan, dans le Finistère, pour former un cortège de 300 tracteurs et déverser 3 000 tonnes d’authentiques échalotes sur la RN12 près de Morlaix.

 

« Une concurrence déloyale »

 

L’instigatrice de cette opération coup de poing n’est autre que la puissante coopérative légumière bretonne Sica, qui avait déjà déversé artichauts, oignons et autres choux-fleurs sur le pavé breton en septembre 2014. Différence notable, aucune attaque de bâtiment public n’est cette fois à déplorer.

 

Les 500 producteurs français d’échalotes traditionnelles, dont plus de 300 en Bretagne, se battent depuis 2012, suite à la montée en puissance de ces variétés dites de semis en provenance de Hollande. C’est en effet au pays de la tulipe que l’oignon a été hybridé pour imiter l’échalote. Ils dénoncent « une concurrence déloyale ». « Un oignon se sème quand une échalote se plante. Soit une heure de travail par hectare d’un côté, contre cent vingt heures de l’autre », assène Hubert Le Nan, producteur à Plouescat et président de la section échalote.

 

Résultat, les prix plongent inexorablement. « En novembre 2013, nous vendions notre kilo d’échalotes à 40 centimes d’euro le kilo. Le prix est tombé à moins de 10 centimes depuis mai 2014, loin de notre coût de revient », souligne M. Le Nan.

 

S’appuyant sur les résultats d’une étude menée par le Groupe d’étude et de contrôle des variétés et des semences, sous l’égide du ministère de l’agriculture, les manifestants demandent le retrait des variétés incriminées. Ils veulent que ces hybrides soient rayés du catalogue de semences proposé par la Hollande et que le produit ne soit plus commercialisé en France sous le nom d’échalote.

 

 

source : Le Monde


 

 

 

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Agriculture - Viticulture
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 17:06
Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

Véronique BESSE (députée MPF - Mouvement Pour la France) a voté pour la prolongation de l’intervention de la France
en Irak.

 

En qualité de présidente du groupe d’étude sur les chrétiens d’Orient, elle considère que « la priorité doit être de stopper l’expansion de l’Etat islamique et protéger les minorités d’Orient, en particulier chrétiennes, qui souffrent particulièrement de cette guerre ».

 

Véronique BESSE a écrit au ministre des Affaires étrangères afin de lui rappeler que « l’invasion américaine a déstabilisé le pays où vivaient 1,2 million de chrétiens sur tout le territoire. En dix ans, leur nombre a été divisé par 4 et sont aujourd’hui estimés à 300 000. Depuis 2003, les chrétiens fuient les persécutions et les conflits pour rechercher la paix. »

 

Pour Véronique BESSE, « la guerre serait une erreur si elle n’avait pas pour but d’instaurer la paix en Irak et cette paix ne sera possible qu’avec l’ensemble de la population irakienne ».

 

Au-delà de l’intervention militaire, Véronique BESSE a demandé au ministre des Affaires étrangères que la France mette en place de manière urgente, des mesures spécifiques destinées à aider des minorités persécutées.

 

 

 

source : VéroniqueBesse.fr

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Islamisation
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 16:14
Conférence de l'abbé Guillaume Gaud (FSSPX) : "la laïcité, enjeu des années à venir", le 27 Janvier 2015

Conférence de M. l'abbé Gaud (FSSPX) : "la laïcité, enjeu des années à venir"

Le 27 janvier 2015 à Brest-Guipavas

Prieuré Saint Yves
26, rue des Sittelles
F - 29490 Guipavas

 

Conférence de l'abbé Guillaume Gaud (FSSPX) : "la laïcité, enjeu des années à venir", le 27 Janvier 2015

Renseignements

 

Abbé Guillaume GAUD

 

Prieuré Saint Yves
26, rue des Sittelles
F - 29490 Guipavas

 

02 30 82 54 64
02 98 07 97 68

 

 

source : La Porte Latine

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Cathophobie
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 15:58
FSSPX : Conférence "devenir missionnaire en terre d'Islam", le 25 Janvier 2015
FSSPX : Conférence "devenir missionnaire en terre d'Islam", le 25 Janvier 2015

Pour plus de renseignements :

 

Abbé Vincent CALLIER

 

Prieuré Saint-Jean
2, rue Jean Hoët
78200 MANTES-LA-JOLIE

 

01 30 33 58 07
01 34 97 83 74

 Le site de la Tradition catholique à Conflans-Ste-Honorine et à Pontoise
 Le site "Association Saint-Luc" lié à la chapelle du Havre

 

 

 

source : La Porte Latine

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Islamisation
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 15:43
Mgr Lefebvre

Mgr Lefebvre

Conférence "Mgr Lefebvre de 1945 à 1970", par Mgr Tissier de Mallerais (FSSPX), le 31 Janvier 2015

Pour tout renseignement

      Abbé Bernard de LACOSTE
Maternelle à Terminale, sections L, ES et S Demi-pensionnat
Ecole Saint Bernard
5, rue de Chaponval
78870 Bailly
 


01 30 49 54 04
ecolesaintbernard@free.fr

 

 

 

source : La Porte Latine

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 21:00
Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

Madame Véronique Besse (députée MPF - Mouvement Pour la France) attire l’attention de Madame la Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur le nécessaire développement des soins palliatifs. Le nouveau débat sur la fin de vie qui débute en janvier 2015 porte sur « l’apaisement des souffrances et la prise en compte de la volonté des malades », selon les termes du Président de la République.

 

Or, l’accessibilité des soins palliatifs, attendue par la majorité des Français, ne semble pas être suffisamment prise en considération. En effet, comme le rappelait le président du Comité Consultatif National d’éthique au mois de décembre 2014 à l’OPECST, seuls 15% des EHPAD sont en mesure de dispenser des soins palliatifs, et 13 000 personnes âgées de plus de soixante-dix ans, dont le décès est pourtant prévisible, meurent chaque année dans les heures suivant leur admission dans les services d’urgence, souvent dans des conditions déplorables. Il devient donc nécessaire que les EHPAD et les institutions pour personnes handicapées soient équipés de dispositifs de soins palliatifs, afin d’éviter l’engorgement des urgences qui ne sont pas faites pour accueillir les mourants. En outre, c’est le manque de formation des médecins et le manque de moyens financiers dédiés aux soins palliatifs qui font que « l’on meurt mal en France », comme le disait le professeur Sicard.

 

Par conséquent, elle lui demande quelles mesures elle entend prendre pour développer réellement les soins palliatifs en France, en termes de mise en place de dispositif palliatif dans toutes les institutions médicalisées, de formation des médecins et de moyens financiers, pour que chaque citoyen puisse exercer son droit d’être soigné et accompagné dans la dignité à ses derniers moments.

 

 

source : Assemblée Nationale

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Culture de Mort
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 19:37
Avortement : Margaret Sanger, fondatrice du Planning Familial américain était membre de la secte maçonnique des Roses Croix et du Ku-Klux-Klan

Margaret Sanger (1879-1967), fondatrice en 1921 à New-York de ce qui devint le Planning Familial américain (Planned Parenthood), était rosicrucienne, raciste, violemment anti-chrétienne, et membre du Ku-Klux-Klan...

Margaret Sanger défend une forme d'eugénisme, qui selon elle « améliorerait l'humanité » en évitant la reproduction des êtres « indésirables ».

 

« Toutes les misères de ce monde sont imputables au fait que l’on permet aux irresponsables ignorants, illettrés et pauvres de se reproduire sans que nous ayons la moindre maîtrise sur leur fécondité. »

 

C'est dans cette optique qu'elle projette notamment de favoriser la contraception chez les afro-américain. Son action avait été saluée par Martin Luther King (prétendu défenseur des noirs). Mais certains noirs, particulièrement pendant les années 1970, ont considéré le Planning Familial américain comme une tentative de génocide à leur encontre.

 

Elle écrit une série d'articles « Ce que chaque fille devrait savoir », puis en 1914, édite un journal, The Woman Rebel  (La femme rebelle) saisi presque à chaque numéro : « Les femmes rebelles réclament : le droit à la paresse, le droit d’être mère célibataire, le droit de détruire, le droit de créer, le droit d’aimer, le droit de vivre. »

 

En 1925, lors du VIe congrès du « birth control », elle invite l'anthropologue eugéniste français Georges Vacher de Lapouge, membre de la SFIO (ancêtre du PS - Parti Socialiste), qui se sentait flatté de l'application politique de ses idées racistes, eugénistes et collectivistes par Adolf Hitler.

 

Elle propose la stérilisation ou l'internement des personnes nés avec une maladie génétique et reçoit à son domicile en septembre 1930 le conseiller d'Adolf Hitler en matière raciale, Eugen Fischer.

 

 

 

source : Wikipédia

source : Barruel

 

 

 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Culture de Mort
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers

Faire un don Paypal au "blog de Valentin Beziau"