Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 19:15

Véronique Besse (députée MPF) à propos du don d'organes

 

veronique-besse-mpf

Véronique Besse, députée-maire MPF - Mouvement Pour la France

 

Mme Véronique Besse (députée MPF - Mouvement Pour la France) attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur la situation du don d'organes aujourd'hui en France. En effet, il apparaît que, malgré de nombreuses campagnes de sensibilisation, la France souffre toujours d'une insuffisance chronique d'organes à transplanter. C'est une problématique récurrente pour les associations concernées et l'Agence de la biomédecine. Ainsi, le constat est double : le taux de refus est en augmentation depuis 2007 et le consentement présumé, prévu par la loi Caillavet de 1976, n'est pas appliqué comme il se devrait. Pourtant, il existe des motifs de satisfactions. Selon l'association France-ADOT, près de 80 % des Français sont favorables aux dons de leurs organes après leur mort. De plus, 63 % approuvent le prélèvement d'organes post-mortem pour leurs proches. Tout en conservant le principe du consentement présumé, cette association propose la mise en place d'un registre national des positionnements en lieu et place du registre national du refus. Ce nouveau registre permettrait à chaque personne de se faire connaître en tant que donneur ou non. En l'absence de positionnement, le consentement présumé serait alors appliqué. Un tel dispositif participerait à sensibiliser sur le sujet. Par conséquent, elle lui demande si le Gouvernement envisage la mise en place d'un tel registre.

 

 

 

 

 

 

 

source : Assemblée Nationale



 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com
commenter cet article
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 18:33

Pétition contre l'émission pédophile "Education Sexuelle" sur la chaine télé ARTE

 

399837 289884814400846 289882441067750 694876 1750110728 n

 

 

SIGNEZ LA PéTITION CONTRE L'EMISSION PéDOPHILE "EDUCATION SEXUELLE" SUR LA CHAINE TéLé ARTE

 

Apprendre aux enfants l'anulingus, à uriner sur l'autre et... Ces cours d’éducation sexuelle de deux minutes sont destinés aux très jeunes enfants. Ils sont diffusés sur le site internet de la chaine télé ARTE dont le président du conseil de surveillance n'est autre que Bernard-Henri Lévy (BHL)

 

voir aussi l'article du Figaro : "Vive polémique autour de «L'éducation sexuelle» d'ARTE"

 

cliquez sur les images pour agrandir

arte1.jpg  arte2.jpg

arte3.jpg

 

C'est une petite fille qui questionne ses parents. Ensuite elle interroge des spécialistes de la pornographie, Jean-Monique et Clara Morgane - Emmanuelle -, pour connaître certaines pratiques sexuelles et certaines très déviantes, et ignorées certainement de bon nombre de personnes.

 

Mais quel enfant si jeune poserait de telles questions, en quoi cela peut-il l'intéresser, comment est-il au courant d'actes et de termes que même ses parents peuvent ignorer ? Il ne peut en rien le savoir, sauf si il a été victime de telles pratiques ou que le but soit de l'y familiariser.

 

Clara Morgane - Emmanuelle - est une autre petite fille (à la voix synthétique) qui ne pratique ces activités sexuelles que le mercredi après-midi. Chacun comprendra à qui s'adresse ce message.

 

Le but serait de remettre au goût du jour des cours d'éducation sexuelle des années 60/70, comme pour dire que nous avons régressés depuis. Toutefois ce programme est inconnu et semble être nouveau.

 

Ces vidéos sont faites pour apprendre le sexe et non la sexualité aux petits en les initiant à la pratique de l'anulingus, du golden shower le hard (uriner sur une autre personne ), du ass-to-mouth ( du cul à la bouche ), j'en passe et des meilleurs. Pour initier à la sodomie des matraques sont montrées et autres divers objets.

 

Ces vidéos doivent réjouir les pédocriminels qui doivent être de bons clients surtout en entendant dans la dernière la demande de la petite fille : Elle demande à un homme si il veut bien boire son urine.

 

Ce n'est ni plus ni moins que de la pédo-pornographie déguisée, de la corruption de très jeunes mineurs pour les inciter à accepter que des criminels les violent sans qu'ils ne s'en offusquent.

 

Existe-t-il un terme pour qualifier le haut degré de perversité et d'ignominie de cette soi-disant éducation sexuelle pour très jeunes enfants, et un autre pour désigner ceux qui, sous couvert d'informer, veulent en fin de compte apprendre aux enfants à ne plus avoir peur des pédocriminels et des actes de barbarie que ces derniers leur font subir ? Qu'en dit la Belkacem ? Sans doute que cela n'existe pas.

 

Les vidéos, COMME PAR HASARD, à partir d'aujourd'hui ne sont accessibles uniquement qu'entre 23h et 5h du matin, alors qu'hier elles étaient consultables toute la journée, donc pour les enfants aussi.

 

Le nouvel horaire est celui où les enfants sont censés être couchés. Il est donc très clair, et c'est un aveu, que ces vidéos sont destinées aussi à exciter les pédocrimels. Que fait le CSA ?.

 

BHL TV

 

Rappelons que le président du conseil de surveillance de cette chaîne publique, ARTE, n'est autre que BHL (Bernard-Henri Lévy) depuis plus de vingt ans, 1993. Si l'homme promeut la guerre, il promeut donc aussi le vice et la débauche des enfants dès le plus jeune âge.

 

 

 

source : Diatala.org

 

 

Lire aussi : Pétition contre l'exposition pédophile du "Zizi Sexuel" que l'Education Nationale veut faire visiter aux enfants

Lire aussi : Serge de Beketch (Radio Courtoisie) et Marion Sigaut sur le Kinsey Institute (lobby pédophile accrédité par la secte maçonnique de l'ONU pour faire la promotion du Gender et de la masturbation)

Lire aussi : Pétition contre le Kinsey Institute accrédité par la secte maçonnique de l'ONU pour faire la promotion de la pédophilie, de la masturbation et de la théorie du genre

Lire aussi : la secte maçonnique de l'ONU donne une accréditation au Kinsey Institute (lobby pédophile) qui veut apprendre la masturbation aux enfants à l'école

Lire aussi : Italie : Roberto Fiore (Forza Nuova) dénonce la légitimation de la pédophilie par l'OMS (filiale de la secte maçonnique de l'ONU) qui veut apprendre la masturbation aux enfants

  Lire aussi : La CAF (caisse d'allocations familiales) fait la promotion de la masturbation

Lire aussi : (Vidéo) Dalila Hassan (JRE) / Théorie du Genre : une institutrice de l'école maternelle La Blotterie à Joué lès Tours oblige des enfants à se mettre tout nu et à avoir des relations sexuelles

Lire aussi : Théorie du genre : Nouveaux programmes scolaires : homosexualité, travestisme et pédophilie

Lire aussi : les connivences entre le lobby homosexuel et le lobby pro-pédophiles

Lire aussi : SIECUS’ Comprehensive Sexuality Education / Kinsey Institute

Lire aussi : Directives Internationales pour l'éducation sexuelle / International guidelines on sexuality education - UNESCO (document PDF)

Lire : Attention le rapport Estrela est de retour pour nous jouer un mauvais tour

Lire aussi : rejet du rapport Estrela qui promeut l'homosexualité, l'avortement, la masturbation et la Théorie du Genre

Lire aussi : un rapport de l'OMS veut que les enfants de 5 ans apprennent la masturbation à l'école

Lire aussi : éducation sexuelle : Peillon ministre franc-maçon suivra t-il le rapport de l'UNESCO pour apprendre la masturbation aux enfants de 5 ans, en faire des pervers sexuels et légitimer la pédophilie ?

Lire aussi : "Mariage" homosexuel : les pédophiles et les zoophiles réclament aussi "l'égalité des droits"

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Homosexualité
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 18:02

le gouvernement veut conditionner les financements publics, accordés notamment aux médias audiovisuels, à la promotion de la théorie du genre

 

399837 289884814400846 289882441067750 694876 1750110728 n

 

Le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) propose de conditionner les financements publics, accordés notamment aux médias audiovisuels, à la promotion de la théorie du genre, dans un rapport rendu public lundi.

 

Cette méthode doit être appliquée à trois champs prioritaires: les médias, la communication institutionnelle et l'éducation, préconise ce rapport remis lundi après-midi aux ministres Marisol Touraine (Affaires sociales) et Pascale Boistard (Droits des femmes).

 

Cette proposition s'inscrit dans une démarche de "budgétisation sensible à l'égalité femmes-hommes" promue au niveau européen (rapport Estrela et Lunacek), , souligne le rapport.

 

 

 

source : Le Figaro

 

 


 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Homosexualité
commenter cet article
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 17:08

Euthanasie : Jean Leonetti (UMP) reçoit les sectes maçonniques du GODF, de la GLFF et de la GLDF. Les Francs-maçons du PRG monnayent leur participation dans la majorité gouvernementale

 

537217 4681703401619 985229151 n

 

Le  8 Octobre 2014, dans le cadre de la mission qui leur a été confiée par le Premier Ministre Manuel Valls (membre de la secte maçonnique du Grand Orient de France - GODF) sur l'euthanasie, les députés Alain Claeys (PS) et Jean Leonetti (UMP) ont reçu Daniel Keller (Grand Maître de la secte maçonnique du Grand Orient de France - GODF), Dominique Mantion ( un représentant de la secte maçonnique Grande Loge de France - GLDF) et Catherine Jeannin-Naltet (présidente de la secte maçonnique de Grande Loge Féminine de France - GLFF) à l'Assemblée Nationale.

 

cliquez sur l'image pour agrandir

leonetti-francmac-euthanasie.jpg

 

Le 19 Octobre 2014, le Parti Radical de Gauche (PRG) dit avoir obtenu du franc-maçon Manuel Valls l'assurance qu'un texte sur la fin de vie serait déposé au Parlement . Cette assurance a été donnée par le Premier ministre dans une lettre de sept pages transmise jeudi au parti. Jean-Michel Baylet (président du Parti Radical de Gauche ,sénateur, et membre de la secte maçonnique du Grand Orient de France - GODF) précise :

"Le document que m'a fait parvenir le Premier ministre va dans le bon sens et je dirais même dans le très bon sens dans la mesure où nous obtenons satisfaction sur un grand nombre de nos demandes [...] Sur la fin de vie, il nous confie qu'un texte sera déposé au Parlement".

 

C'est encore une fois la preuve que l'UMP fait semblant d'être contre l'euthanasie; comme elle a fait semblant d'être contre le "mariage" homosexuel, la théorie du genre ou la GPA (géstation pour autrui). Il n'y a donc pas de différence entre l'UMP et la gauche. 

 

 

 

source : Assemblée Nationale

source : Le Salon Beige


 

 

 



 

 


Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Culture de Mort
commenter cet article
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 18:39

réaction de la FSSPX face au Synode sur la Famille de la secte conciliaire

 

fsspx-7654.jpg

 

La théologie est la science des mystères de Dieu. Or, qui dit science, dit application de la raison à un certain objet pour mieux le connaître. Dans la constitution Dei Filius (ch. 4), le concile Vatican I a précisé le rôle de la raison dans la connaissance des mystères révélés en évoquant trois procédés théologiques spécifiques :

 

comparer les réalités naturelles et les réalités surnaturelles (par exemple, l’amitié et la charité),

cerner les liens qui unissent les mystères entre eux (par exemple, le péché originel et la rédemption),

mettre en rapport les mystères avec la fin dernière de l’homme (par exemple, la grâce sanctifiante et le bonheur du ciel).

 

Si la théologie fait son miel de la connexion qui existe entre les mystères, à l’inverse la compréhension inadéquate d’un mystère finit toujours par corrompre l’intelligence des mystères qui lui sont connexes. Ainsi, les erreurs sur le péché originel conduisent logiquement à méconnaître le mystère de la rédemption.

 

CE MYSTÈRE EST GRAND

 

Selon saint Paul, les relations entre l’époux et l’épouse dans le mariage sont comparables à celles du Christ et de l’Eglise :

 

« Mes frères, que les femmes soient soumises à leurs maris comme au Seigneur, car le mari est le chef de la femme comme le Christ est le chef de l’Eglise, lui le sauveur de son corps. De même donc que l’Eglise est soumise au Christ, de même aussi les femmes à leurs maris, en toutes choses.

 

« Et vous, époux, chérissez vos femmes comme le Christ aussi chérit l’Eglise et s’est livré pour elle, afin de la sanctifier en la purifiant dans le baptême de l’eau par la parole de vie, pour la faire paraître devant lui pleine de gloire, n’ayant ni tache ni ride, ni rien de pareil, mais bien plutôt sainte et immaculée.

 

« Ainsi les maris doivent aimer leur femme comme leur propre corps. Qui aime sa femme s’aime soi-même ; car jamais personne n’a haï sa propre chair, mais il la nourrit et l’entoure de soins, comme le Christ fait pour l’Eglise, puisque nous sommes les membres de son corps, formés de sa chair et de ses os.

 

« C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme, et ne plus faire à eux deux qu’une seule chair. Ce mystère est grand : je dis cela par rapport au Christ et à l’Eglise. Bref, que chacun de vous aime sa femme comme soi-même, et que la femme révère son mari. » (Eph 5, 22-33)

 

Selon l’enseignement de l’Apôtre, l’union entre le Christ et l’Eglise est :

 

une : le Christ s’est choisi une seule Eglise, fondée sur Pierre, à laquelle il a confié tous les trésors du salut (vérités de foi, prière, commandements, sacrements) en sorte que ni le Christ n’a plusieurs épouses ou concubines simultanées, ni l’Eglise n’a plusieurs sauveurs.

indissoluble : le Christ et l’Eglise sont unis de façon indissoluble et permanente, comme Notre Seigneur l’a promis à ses apôtres (Mt 28, 20).

féconde : de l’union du Christ et de l’Eglise naissent à la vie surnaturelle les enfants de Dieu qui sont aussi enfants de l’Eglise.

 

De même, l’union des époux dans le mariage est :

 

une : le mariage lie un seul homme et une seule femme,

indissoluble : les conjoints sont unis pour toujours par les liens du mariage,

féconde : l’union des époux est ordonnée à la génération et à l’éducation des enfants.

 

Mais que se passe-t-il lorsque la théologie altère les relations entre le Christ et l’Eglise ? La question est loin d’être oiseuse depuis le dernier concile.

 

LA NOUVELLE THÉOLOGIE

 

Tout en reconnaissant que l’union entre le Christ et l’Eglise est une, indissoluble et féconde, Vatican II affirme dans le décret Unitatis redintegratio que :

 

« parmi les éléments ou les biens par l’ensemble desquels l’Eglise se construit et est vivifiée, plusieurs et même beaucoup, et de grande valeur, peuvent exister en dehors des limites visibles de l’Eglise catholique » (n° 3)

« ceux qui croient au Christ et qui ont reçu validement le baptême, se trouvent dans une certaine communion, bien qu’imparfaite, avec l’Eglise catholique » (ibid.),

« ces Eglises et communautés séparées, bien que nous les croyions victimes de déficiences, ne sont nullement dépourvues de signification et de valeur dans le mystère du salut » (ibid.).

 

De cette nouvelle théologie de l’Eglise, il s’ensuit logiquement une nouvelle théologie du mariage que d’aucuns prétendent appliquer au cas des divorcés-remariés :

 

« Le second mariage, bien sûr, n’est pas un mariage dans notre sens chrétien. Et je serais contre sa célébration à l’Eglise. Mais il y a des éléments de mariage. Je voudrais comparer cette situation à la façon dont l’Eglise catholique voit les autres Eglises. L’Eglise catholique est la vraie Eglise. Mais il y a d’autres Eglises qui ont des éléments de la vraie Eglise et nous reconnaissons ces éléments. De la même façon, nous pouvons dire : le vrai mariage est le mariage sacramentel. Le second mariage n’est pas un mariage dans le même sens, mais il en possède des éléments : les partenaires prennent soin l’un de l’autre, ils sont liés exclusivement l’un à l’autre, il y a une intention de permanence, ils élèvent des enfants, ils mènent une vie de prière, etc. Ce n’est pas la meilleure situation, c’est la meilleure situation possible. De façon réaliste, nous devrions respecter de telles situations, comme nous faisons avec les protestants. Nous les reconnaissons comme chrétiens. Nous prions avec eux. » (Interview du card. Walter Kasper au magazine Commonweal, 7 mai 2014)

 

LE TOUT ET L’ORDRE DES PARTIES

 

Nul doute qu’un tas de briques et une maison construite avec ces mêmes briques sont identiques d’un point de vue matériel. Mais, d’un point de vue formel, l’ordre et la finalité des éléments qui la composent distingue clairement une maison d’un monceau ou d’un agglomérat désordonné de briques.

 

En quittant l’Eglise catholique, schismatiques et hérétiques ont certes emporté avec eux quelques éléments de salut : la Bible, le baptême, l’épiscopat, etc. Mais ces éléments sont chez eux isolés de l’ordre et de la finalité qu’ils ont dans l’Eglise catholique : la Bible est lue hors du contexte de la Tradition, le baptême est reçu sans être ordonné à l’eucharistie, l’épiscopat est exercé indépendamment de la primauté du pape.

 

Que l’union des divorcés-remariés présente quelques similitudes matérielles avec celle des couples légitimes (amour mutuel, stabilité de la relation, soin des enfants, vie de prière, etc.), nul n’en disconvient. Mais ces éléments sont privés de l’ordre et de la finalité qui sont propres au mariage chrétien. Cette vie pseudo-maritale constitue objectivement un état de péché dans lequel les dispositions fondamentales indispensables pour communier avec fruit font défaut aux pseudo-conjoints.

 

D’ailleurs, en poussant ce faux principe jusqu’à ses ultimes conséquences, ne pourrait-on pas dire que l’union des personnes de même sexe jouit des mêmes similitudes avec le mariage légitime ? S’agit-il pour autant d’une forme imparfaite de mariage dont il faudrait s’accommoder et dont les membres devraient pouvoir accéder à la communion ? Après le mariage pour tous, la communion pour tous ?

 

 

Abbé François KNITTEL (FSSPX)

 

 


 

 

Le lundi 13 octobre 2014, le rapporteur général du Synode extraordinaire sur la famille, le cardinal Peter Erdö (sur la photo), primat de Hongrie, a rendu public le Rapport intermédiaire qui donne une idée de l’orientation des débats qui se tiennent à huis clos depuis une semaine, et pour une semaine encore.

 

Ce qui frappe de prime abord, c’est de retrouver dans ce rapport les propos scandaleux tenus par le cardinal progressiste Walter Kasper dans un entretien avec le journaliste Andrea Tornielli, du 18 septembre, il y a près d’un mois. Comme si tout était déjà prévu…

 

Qu’on en juge :

 

- Cardinal Kasper, le 18 septembre : « La doctrine de l’Eglise n’est pas un système fermé : le concile Vatican II enseigne qu’il y a un développement dans le sens d’un possible approfondissement. Je me demande si un approfondissement similaire à ce qui s’est passé dans l’ecclésiologie est possible dans ce cas (des divorcés remariés civilement, ndlr) : bien que l’Eglise catholique soit la véritable Eglise du Christ, il y a des éléments d’ecclésialité aussi en dehors des frontières institutionnelles de l’Eglise catholique. Dans certains cas, ne pourrait-on pas reconnaître également dans un mariage civil des éléments du mariage sacramentel ? Par exemple, l’engagement définitif, l’amour et le soin mutuel, la vie chrétienne, l’engagement public qu’il n’y a pas dans les unions de fait ? »

 

- Cardinal Erdö, le 13 octobre : « Une clef herméneutique significative provient de l’enseignement du concile Vatican II, qui, s’il affirme que ‘l’unique Eglise du Christ subsiste dans l’Eglise catholique’, reconnaît également que bien que des éléments nombreux de sanctification et de vérité se trouvent hors de sa sphère, éléments qui, appartenant proprement par le don de Dieu à l’Eglise du Christ, portent par eux-mêmes à l’unité catholique. (Lumen gentium 8). Dans cette perspective, doivent tout d’abord être réaffirmées la valeur et la consistance propre du mariage naturel. Certains se demandent s’il est possible que la plénitude sacramentelle du mariage n’exclut pas la possibilité de reconnaître des éléments positifs également dans les formes imparfaites qui se trouvent en dehors de cette réalité nuptiale mais dans tous les cas ordonnées à celle-ci. La doctrine des degrés de communion, formulée par le concile Vatican II, confirme la vision d’une manière articulée de participer au Mysterium Ecclesiae de la part des baptisés. Dans cette même perspective, que nous pourrons qualifier d’inclusive, le Concile ouvre également l’horizon dans lequel s’apprécient les éléments positifs présents dans les autres religions (cf. Nostra Aetate, 2) et cultures, malgré leurs limites et leurs insuffisances (cf. Redemptoris Missio, 55). » (Rapport Cal Erdö, n°17-19)

 

Dans un entretien accordé à DICI le 3 octobre, Mgr Bernard Fellay, Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X, avait démonté le raisonnement spécieux du cardinal Kasper : « Il propose une application pastorale au mariage des nouveaux principes sur l’Eglise énoncés au concile Vatican II au nom de l’œcuménisme : il y a des éléments d’ecclésialité en dehors de l’Eglise. Il passe logiquement de l’œcuménisme ecclésial à l’œcuménisme matrimonial : il y aurait ainsi, selon lui, des éléments du mariage chrétien en dehors du sacrement. – Pour voir les choses concrètement, demandez donc à des époux ce qu’ils penseraient d’une fidélité conjugale ‘œcuménique’ ou d’une fidélité dans la diversité!»

 

Dans Il Foglio du 15 mars 2014, le cardinal Carlo Caffarra, archevêque de Bologne, avait répondu aux propositions du cardinal Kasper sur la communion donnée aux divorcés remariés, lors du Consistoire du 20 février précédent, en termes vigoureux : « Il y aurait (ainsi) un exercice de la sexualité humaine extra-conjugale que l’Eglise considérerait comme légitime. Mais avec cela on ruine le pilier de la doctrine de l’Eglise sur la sexualité. A ce point on pourrait se demander : pourquoi n’approuve-t-on pas l’union libre ? Et pourquoi pas les rapports entre homosexuels ? ».

 

Le rapport du cardinal Erdö ouvre des perspectives prétendument « pastorales » dans cette double direction : « Une nouvelle sensibilité de la pastorale d’aujourd’hui consiste à comprendre la réalité positive des mariages civils et, en tenant compte des différences, des concubinages. (…) Dans ces unions aussi (unions de fait, ndlr), on peut voir des valeurs familiales authentiques, ou du moins le désir de celles-ci. Il faut que l’accompagnement pastoral commence toujours par ces aspects positifs. (…) Les personnes homosexuelles ont des dons et des qualités à offrir à la communauté chrétienne : sommes-nous en mesure d’accueillir ces personnes en leur garantissant un espace de fraternité dans nos communautés ? Souvent elles souhaitent rencontrer une Eglise qui soit une maison accueillante. Nos communautés peuvent-elles l’être en acceptant et en évaluant leur orientation sexuelle, sans compromettre la doctrine catholique sur la famille et le mariage ? » (Rapport Cal Erdö, n°36, n°38, n°50)

 

Ces propositions – qui se prétendent uniquement « pastorales », sans aucune implication doctrinale, comme lors du concile Vatican II –, seront débattues par les membres du Synode extraordinaire cette semaine et dans tous les diocèses pendant l’année 2014-2015, avant la réunion du Synode ordinaire qui doit se tenir en octobre 2015.

 

Mais d’ores et déjà, de l’aveu même des cardinaux Kasper et Erdö, on peut affirmer que, comme Vatican II a introduit l’œcuménisme avec sa notion de communion plus ou moins parfaite, le Synode s’emploie à proposer le mariage œcuménique avec une notion d’indissolubilité modulable, c’est-à-dire plus ou moins soluble dans la « pastorale ».

 

Le 3 octobre Mgr Fellay affirmait : « Nous reprochons au Concile cette distinction artificielle entre la doctrine et la pastorale, parce que la pastorale doit nécessairement découler de la doctrine. C’est par de multiples ouvertures pastorales que des mutations substantielles ont été introduites dans l’Eglise, et que la doctrine a été affectée. C’est ce qui s’est passé pendant et après le Concile, et nous dénonçons la même stratégie utilisée aujourd’hui contre la morale du mariage. »

 

 

FSSPX

 

 


 

 

Lorsque, ce 18 septembre, le cardinal Walter Kasper déclare au journaliste Andrea Tornielli, sur un ton faussement interrogatif : " ne pourrait-on pas dire du mariage ce que Vatican II nous a permis de dire à propos de l’Eglise ? De même qu’il y a, selon le Concile, des éléments de sanctification dans les religions autres que le catholicisme, ne pourrait-on pas, grâce au Synode sur la famille, admettre qu’il y a aussi des éléments de sanctification dans une union autre que le mariage sacramentel ? "

 

Cette déclaration a fait l’effet d’une bombe. Entendre un prélat romain affirmer que le mariage civil pouvait contenir des éléments de sanctification propres au mariage sacramentel, était absolument inouï. Mais il faut remarquer que le cardinal Kasper, grand spécialiste de l’œcuménisme, n’inventait rien : sa conception du mariage, un dans la pluralité, s’appuie sur l’idée conciliaire d’une Eglise une dans la diversité. L’œcuménisme ecclésial, contenu dans Lumen gentium en 1965, est invoqué en faveur d’un œcuménisme matrimonial, 49 ans plus tard. Une charge doctrinalement explosive, posée il y a un demi-siècle, est aujourd’hui utilisée pour faire pastoralement voler en éclats l’indissolubilité du mariage sacramentel, au profit d’une fidélité conjugale à géométrie variable !

 

Jusqu’à présent on croyait naïvement qu’il fallait interpréter les documents conciliaires, les décrypter. Maintenant, grâce au cardinal Kasper, on sait qu’il faut aussi les déminer.

 

 

Abbé Alain Lorans (FSSPX)

 

 

 

 

 

source : TradiNews

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Modernisme dans l'Église conciliaire
commenter cet article
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 17:55

Pétition contre l'exposition pédophile du "Zizi Sexuel" que l'Education Nationale veut faire visiter aux enfants

 

399837 289884814400846 289882441067750 694876 1750110728 n

 

 

SIGNEZ LA PETITION CONTRE L'EXPOSITION PéDOPHILE DU "ZIZI SEXUEL"

 

Madame le Ministre de l’Éducation,

 

Comme les 60 000 membres de SOS Éducation, je m’inquiète des sorties qui vont être organisées dans le cadre scolaire pour emmener des élèves voir l’exposition « Zizi sexuel », qui vise un public d’enfants dès 8 ou 9 ans à la Cité des Sciences :

 

En effet, à l’heure où les savoirs fondamentaux, lire, écrire et compter sont de moins en moins maîtrisés, est-il réellement judicieux de prélever encore une demi-journée sur le temps d’apprentissage des élèves pour aller leur faire humer des effluves de pieds ou d’aisselles, leur faire appuyer sur une pédale permettant de dresser un « zizi piquet » qui éjacule, ou leur enseigner la masturbation ?

 

Sur des sujets si intimes touchant leurs enfants, les parents doivent par ailleurs être informés et consultés. Or cette exposition les tient à l’écart de manière on ne peut plus explicite puisqu’elle comporte même un espace « interdit aux adultes ».

 

Je vous demande donc solennellement :

 

1. D’exiger de tous les directeurs d’école qui décideront d’envoyer des classes à l’exposition « Zizi sexuel » d’informer préalablement les parents du contenu de cette exposition, y compris de la présence de mannequins qui simulent l’érection et l’éjaculation, et de donner aux parents le droit de s’opposer à ce que leurs enfants s’y rendent.

 

2. De souligner, à l’heure ou plus de 20% des élèves de 6e sont touchés par l’illettrisme, que ces sorties scolaires ne doivent en aucun cas être prises sur le temps consacré aux apprentissages fondamentaux.

 

Je compte sur vous, Madame le Ministre, pour me tenir informé, personnellement ou par voie de presse, de ce que vous entreprendrez pour protéger nos enfants.

 

Tout comme 18031 parents d’élèves, professeurs et citoyens mobilisés contre l’éducation à la sexualité par le « Zizi sexuel ».

 

Avec mes sentiments distingués.

 

 

 

source : Petitions SOS Education

 

 

Lire aussi : Serge de Beketch (Radio Courtoisie) et Marion Sigaut sur le Kinsey Institute (lobby pédophile accrédité par la secte maçonnique de l'ONU pour faire la promotion du Gender et de la masturbation)

Lire aussi : Pétition contre le Kinsey Institute accrédité par la secte maçonnique de l'ONU pour faire la promotion de la pédophilie, de la masturbation et de la théorie du genre

Lire aussi : la secte maçonnique de l'ONU donne une accréditation au Kinsey Institute (lobby pédophile) qui veut apprendre la masturbation aux enfants à l'école

Lire aussi : Italie : Roberto Fiore (Forza Nuova) dénonce la légitimation de la pédophilie par l'OMS (filiale de la secte maçonnique de l'ONU) qui veut apprendre la masturbation aux enfants

  Lire aussi : La CAF (caisse d'allocations familiales) fait la promotion de la masturbation

Lire aussi : (Vidéo) Dalila Hassan (JRE) / Théorie du Genre : une institutrice de l'école maternelle La Blotterie à Joué lès Tours oblige des enfants à se mettre tout nu et à avoir des relations sexuelles

Lire aussi : Théorie du genre : Nouveaux programmes scolaires : homosexualité, travestisme et pédophilie

Lire aussi : les connivences entre le lobby homosexuel et le lobby pro-pédophiles

Lire aussi : SIECUS’ Comprehensive Sexuality Education / Kinsey Institute

Lire aussi : Directives Internationales pour l'éducation sexuelle / International guidelines on sexuality education - UNESCO (document PDF)

Lire : Attention le rapport Estrela est de retour pour nous jouer un mauvais tour

Lire aussi : rejet du rapport Estrela qui promeut l'homosexualité, l'avortement, la masturbation et la Théorie du Genre

Lire aussi : un rapport de l'OMS veut que les enfants de 5 ans apprennent la masturbation à l'école

Lire aussi : éducation sexuelle : Peillon ministre franc-maçon suivra t-il le rapport de l'UNESCO pour apprendre la masturbation aux enfants de 5 ans, en faire des pervers sexuels et légitimer la pédophilie ?

Lire aussi : "Mariage" homosexuel : les pédophiles et les zoophiles réclament aussi "l'égalité des droits"

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Homosexualité
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 19:47

Jacques Bompard s'estime victime d'attaques de la part de Minute

 

 

jacques-bompard

Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

 

L’hebdomadaire Minute se souvient très certainement de ses aînés de la presse nationale, qui savaient manier une langue de vérité à la fois incisive et travaillée. Les derniers positionnements de Minute oscillent entre marinisme et sarkozysme, toujours plus  antipodes du bon sens.

 

J’ai été victimes d’attaques répétées de la part d’une feuille plus connue pour sa fascination pour les cancans que par l’analyse politique. Dont acte, on peut finalement s’enorgueillir de vivre aux dépens des frasques d’une famille ou de militants parisiens. C’est un gagne-pain plutôt médiocre, mais les temps difficiles que traverse notre pays justifient pour certains la prostitution des idées nationales. La misère intellectuelle a donc trouvé son orthodoxie dans le nivellement de son discours.

 

Il est cependant de mon devoir d’informer les lecteurs de Minute de la réalité des procédés d’un journal qu’ils subventionnent très certainement sans connaître ses piteuses méthodes :

 

Minute a voulu commencer à attaquer la Ligue du Sud sur la gestion du mariage homosexuel. Sans doute subjugués par la position d’une Marine Le Pen qui refusait de participer aux manifestations, ses journalistes ont pris le parti de démontrer l’activisme frontiste à ce sujet. Mais n’est-ce pas se moquer des électeurs alors que les sujets de la famille, de la réduction du nombre d’avortement, de la lutte contre le divorce de masse ou encore de la prévention de l’euthanasie ont quasiment disparu du logiciel frontiste. En soutenant cette dérive du Front National, Minute trahit de facto tous ceux de ses lecteurs qui s’intéressent davantage à la défense de la cellule de base de la société qu’aux raffinements stratégiques de la nouvelle direction du Front National.

 

Minute s’en est ensuite pris à mon action lors des élections sénatoriales. La droite nationale serait donc devenue prioritairement défenderesse des parachutages et de la folie de l’inertie partisane ? Elle préfère l’énarchie à l’enracinement, les plateaux-télé au soin de ses concitoyens, les petits arrangements issus d’orgueils mal placés au long labeur qui fonde la confiance que les orangeois ne manquent pas de m’accorder à chaque épisode électoral. Allons bon, il faudrait rappeler au comité éditorial de Minute que les amoureux de la France la préfèrent au-dessus des partis qu’au-dessous des humeurs des partis politiques. Notons qu’en agissant ainsi, Minute ne fait pas que trahir son camp, l’hebdomadaire encourage en effet la dérive du Front National en parti comme les autres : c’est-à-dire aussi captif de la manipulation partisane et des coteries éloignées de la volonté des Français.

 

Je découvre désormais que Minute prétend s’intéresser à ma gestion locale. J’ai pensé au départ que cette volonté n’était qu’une bienveillance nouvelle pour les candidats frontistes que j’ai vu de si nombreuse fois défiler dans mon bureau pour obtenir les conseils d’un député-maire qui a fait primer le bon sens sur tous délires d’un système politico-médiatique essoufflé. Mais je m’égarais. Jalousant sans doute ses collègues du Petit Journal de Canal Plus, Minute voulait user des aigreurs de quelques anciens collaborateurs pour vendre du papier sur le dos des Bompard. J’attends donc que des journalistes plus sérieux, ou moins tenus par leurs argentiers, viennent expliquer comment j’ai rétabli la sécurité à Orange, sauvé les comptes de la ville, mené à bien une politique culturelle à la fois ambitieuse et populaire, et contribué à restaurer la patrimoine provençal. Après tout le félibrige n’a jamais eu le soutien des parasites de la pensée, et je préfère défendre efficacement les gens d’ici que complaire aux adorateurs des sectarismes parisiens.

 

 

 

 

source : Jacques Bompard

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 18:09

Alain Escada (Civitas) à propos du Synode sur la Famille, de la secte conciliaire, de la Manif Pour Tous et de l'UMP

 

3644935486.JPG

Alain Escada (Institut Civitas)

 

Le Synode consacré à la Famille s’achèvera ce dimanche 19 octobre. Qu’en restera-t-il ? Un profond sentiment d’écœurement. Comme si un virus avait intoxiqué l’air et contaminé une partie des participants. Ce virus dans l’air, ce n’était pas Ebola. Non, il s’agissait des fumées de Satan. Les comptes rendus des débats, les entretiens accordés par les prélats aux médias, la publication de la “relatio post-disceptationem”, les commentaires des vaticanistes, tout cela confirme le degré d’infiltration du Vatican par des forces occultes qui travaillent à détruire l’Eglise de l’intérieur.
 
Le phénomène n’est pas nouveau mais il a de quoi étonner par son ampleur. En s’attaquant au sein même des murs du Vatican aux fondements les plus élémentaires de la définition de la Famille, les forces du mal démontrent leur avancée spectaculaire et assumée.
 
Ce samedi 18 octobre, le pape François dévoilera la “relatio sinodi”, synthèse qui tentera probablement d’apaiser les tumultes tout en conservant les équivoques. Mais le mal sera fait. Les forces de la subversion savent qu’elles peuvent déjà envisager le prochain synode avec l’assurance que le terrain aura été préparé. Pendant les prochains mois, nul doute que médias et organisations LGBT vont s’y atteler.
 
A ce sujet, nous ne prêtons pas assez attention au travail d’infiltration de l’Eglise catholique par les réseaux financés par les puissantes Gill Foundation, Ford Foundation, Soros Foundation, Arcus Foundation, créées par les milliardaires Tim Gill (homosexuel notoire), Georges Soros et Jon Stryker (homosexuel notoire), ainsi que les Evelyn & Walter Hass Jr Fund et E. Rhodes & Leona B. Carpenter Fund. Une myriade d’associations bénéficient de la générosité de ces fondations afin d’œuvrer à inverser l’enseignement moral de l’Eglise : Catholics United Education Fund, Dignity USA, Catholics for Choice, New Ways Ministry, Women’s Alliance for Theology, Ethics and Ritual, Dignity’s Equally Blessed Coalition, Faithful America, Catholics in Alliance for the Common Good, Fortunate Families (Catholic Parents of LGBT Children),... Des dizaines d’associations de par le monde se prétendent ainsi catholiques tout en travaillant exclusivement à subvertir l’Eglise catholique et à transformer sa doctrine.
 
A plus petite échelle, je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec la Manif pour Tous. Quantité de braves gens s’y investissent de bonne foi. Mais ici aussi, l’infiltration est manifeste. Elle vise à conserver les défenseurs de la famille sous contrôle et, au final à les neutraliser tout en leur accordant bonne conscience. La fausse droite y trouve son compte. L’UMP y trône comme une alternative alors qu’elle est complice du saccage des valeurs familiales. Ni Sarkozy ni Juppé n’ont l’intention de revenir sur la loi Taubira qui a dénaturé le mariage. Le camouflet se fait encore plus cinglant lorsque l’UMP nomme Alain Milon, pro-loi Taubira et pro-GPA, à la tête de la commission des Affaires sociales du Sénat, et Bernard Saugey, président d’honneur de la Fraternelle parlementaire (l’association des sénateurs francs-maçons) à la questure du Sénat.
 
En conclusion, tant que nous ne comprendrons pas que le combat pour la défense de la Famille est eschatologique et se livre dans un contexte mondialiste, nous n’aurons rien compris.
source : France Jeunesse Civitas


 

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Modernisme dans l'Église conciliaire
commenter cet article
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 20:06

Jacques Bompard sur l'impunité juridictionnelle dont bénéficie la christianophobie

 

jacques-bompard

Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

 

Question de Jacques Bompard au ministre de l'intérieur sur l'ambiguïté qu'il y a à revendiquer le respect de toutes les communautés religieuses, à l'exception de la religion catholique :

 

" En effet, à l'occasion de la visite de la mosquée de Carpentras le 4 octobre 2014, jour de la fête de l'Aïd, Monsieur le ministre de l'intérieur s'est présenté comme le ferme défenseur des communautés religieuses, incitant à ce qu'une plainte soit déposée « à chaque fois qu'une insulte ou qu'une attaque est proférée à l'encontre d'une communauté, d'un lieu de culte ». Monsieur le ministre de l'intérieur a ainsi ajouté qu'il n'accepterait « aucune attaque contre aucun culte ».

 

Les français seraient tout à fait disposés à croire en la bonne foi de Monsieur Cazeneuve si de telles déclarations protégeaient dans les faits la religion catholique, plutôt que de donner des garanties aux communautés musulmane et juive. En effet, les statistiques gouvernementales en la matière indiquent que la religion catholique est bien largement la plus visée par les insultes et attaques : de 2008 à 2012, les atteintes aux sites religieux visent majoritairement les sites chrétiens. A titre d'exemple, pour l'année 2012, 667 atteintes contre des sites religieux en France ont été recensées, dont 543 à l'encontre de sites chrétiens. Ainsi, en 2012, plus de 80% des actes de vandalisme et de profanation contre des sites religieux en France visent les chrétiens. Et l'année 2012 n'est pas une exception.

 

De plus, l'impunité juridictionnelle dont bénéficient les Femen, groupuscule étranger se revendiquant d'un féminisme radical, constitue une illustration supplémentaire du climat d'intolérance et d'hostilité subi par les catholiques en France. Violant la liberté de pensée et de religion de chaque individu, ces extrémistes ont à leur actif 19 actions subversives menées en France entre le 31 octobre 2011 et le 5 juin 2014, bénéficiant d'un relai complaisant des médias. Aucun représentant du gouvernement ne s'est scandalisé de telles insultes portées à la communauté catholique. Monsieur le député Jacques Bompard demande au gouvernement de prendre conscience de ces discriminations et d'agir pour y remédier ."

 

 

 

 

source : Assemblée Nationale

 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Cathophobie
commenter cet article
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 18:00

Jérome Bourbon (Rivarol) : La secte conciliaire bénit les unions homosexuelles, Valls détruit la famille

 

Rivarol.jpeg

 

Le Vatican donne son feu vert aux unions homosexuelles. Dans un document officiel en date du 13 octobre intitulé Relatio post disceptationem (rapport à mi-parcours après la discussion du synode extraordinaire sur la famille), le rapporteur général de l’assemblée, le “cardinal” Peter Erdo, écrit au nom du synode et de Bergoglio : « Les personnes homosexuelles ont des dons et des qualités à offrir à la communauté chrétienne : sommes-nous en mesure d’accueillir ces personnes en leur garantissant un espace de fraternité dans nos communautés ? Souvent elles souhaitent rencontrer une Église qui soit une maison accueillante. Nos communautés peuvent-elles l’être en acceptant (sic) et en évaluant leur orientation sexuelle, sans compromettre la doctrine catholique sur la famille et le mariage ? » « La question homosexuelle, peut-on lire également dans ce rapport officiel du synode sur la famille, nous appelle à une réflexion sérieuse sur comment élaborer des chemins réalistes de croissance affective et de maturité humaine et évangélique en intégrant la dimension sexuelle : elle se présente donc comme un défi éducatif important. […] Sans nier les problématiques morales liées aux unions homosexuelles, on prend acte qu’il existe des cas où le soutien réciproque jusqu’au sacrifice constitue une aide précieuse pour la vie des partenaires. De plus, l’Église prête une attention spéciales aux enfants qui vivent avec des couples du même sexe, en insistant que les exigences et les droits des petits doivent toujours être au premier rang. » « Une nouvelle sensibilité de la pastorale d’aujourd’hui consiste à comprendre la réalité positive des mariages civils et, compte tenu des différences, des concubinages. Il faut que dans la proposition ecclésiale, tout en présentant clairement l’idéal, nous indiquions aussi les éléments constructifs de ces situations qui ne correspondent plus ou pas encore à cet idéal. »



 

L’église conciliaire reconnaît ainsi officiellement les unions contre-nature, ce qui est d’une gravité inouïe.Ce n’est toutefois pas complètement une première : du temps de Benoit XVI le “cardinal” Paglia, ministre de la famille du “Saint-Siège”, s’était prononcé explicitement en faveur des unions civiles homosexuelles. Naturellement les media du monde entier se réjouissent du document vaticanesque et lui donnent une grande répercussion. Voici en vrac quelques-uns des gros titres que l’on peut lire dans la presse internationale et sur Internet depuis lundi soir : « Mariage homosexuel : le Vatican reconnaît qu’il peut représenter une “aide précieuse pour la vie des partenaires” », « Le Vatican change de ton sur l’union libre, même homosexuelle », « Mariage : l’Eglise se montre plus bienveillante à l’égard des unions libres et des homosexuels », « Divorcés remariés : l’Eglise catholique prête à donner son feu vert », « Le synode reconnaît des valeurs positives au mariage civil, y compris homosexuel », « Divorcés remariés : l’Eglise est-elle en train de faire sa révolution ? » « Synode sur la famille : les évêques voient des “aspects positifs” dans l’amour de même sexe ».



 

On imagine désormais la difficulté pour les parents catholiques de dire à leur progéniture que l’homosexualité c’est mal, qu’il ne faut pas divorcer non plus car l’homme ne peut séparer ce que Dieu a uni alors même que le Vatican bénit les unions homosexuelles et ouvre la voie à la communion pour les divorcés remariés. Il deviendra socialement, humainement et psychologiquement de plus en plus difficile aux catholiques de rester intégralement fidèles à l’enseignement de la Bible et du catéchisme traditionnel sur l’homosexualité d’autant que l’“homophobie” est aujourd’hui un délit puni par des amendes et des peines de prison. Se réclamer de saint Pie X qui enseignait dans son catéchisme que l’homosexualité est un crime « qui crie vengeance devant Dieu » peut ainsi coûter très cher.



 

Comme nous l’avons souvent écrit ici, l’on ne saurait faire la moindre confiance envers les occupants du Vatican qui sont des ennemis. Et les pires qui soient car ce sont des loups déguisés en brebis. On ne répétera jamais assez que depuis la mort de Pie XII ce sont des usurpateurs modernistes sans foi ni loi qui occupent indûment tous les postes d’autorité et qui en l’espace d’un demi-siècle ont tout détruit, tout ravagé, tout saccagé : la foi, la doctrine, la morale et la discipline de l’Eglise, la liturgie, les Etats, mouvements, écoles et syndicats catholiques. Tout a été méthodiquement renversé. Vatican II et ses suites sont la plus grande catastrophe qui soit arrivée à l’humanité, il faut en être conscient. 



 

Cette pseudo-église n’est pas l’Eglise de Jésus-Christ, ces occupants du siège de Pierre ne sont pas d’authentiques vicaires du Christ. Telle est la vérité à laquelle tous les esprits droits et honnêtes devraient adhérer. D’ailleurs, Bergoglio va “béatifier” ce dimanche 19 octobre Paul VI, l’homme en blanc qui s’est acoquiné avec les juifs et les francs-maçons, a porté l’éphobe du grand prêtre, a interdit la messe tridentine, détruit la liturgie en la protestantisant, saccagé le culte et la discipline de l’Eglise, “promulgué” le conciliabule Vatican II entaché d’erreurs et d’hérésies, mené une politique philocommuniste, persécuté les prêtres et les fidèles qui voulaient rester fidèles à la messe et au catéchisme de toujours. L’église conciliaire se canonise elle-même avec une rare impudence : la pseudo-béatification de Paul VI suivant de moins de six mois les pseudo-canonisations de Jean XXIII et de Jean Paul II, autant de fieffés modernistes qui ont détruit la foi de dizaines de millions de baptisés par leurs déclarations, initiatives et enseignements scandaleux et leur apostasie. 



 

Quant au gouvernement Valls il continue à détruire ce qui reste de famille traditionnelle. En ouvrant sournoisement la voie à la gestation pour autrui, en réduisant de moitié le capital décès des Français, en diminuant de moitié la durée du congé parental pour les femmes, en s’en prenant à la prime de naissance, en touchant au quotient familial, en voulant supprimer les allocations familiales pour les classes moyennes et supérieures de sorte que ces aides ne seront versées pour l’essentiel qu’aux familles immigrées au détriment des Français. Mais aussi détestables que soient ces réformes, ce que fait le Vatican est infiniment pire, infiniment plus grave par ses conséquences sociétales et morales mortifères.

 

 

 

 

source : Rivarol via TradiNews


 

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Modernisme dans l'Église conciliaire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers