Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 16:32
sondage Odoxa/Le Parisien : 76% des Français ont une mauvaise opinion du Parti Communiste (PCF)

Selon un sondage Odoxa / Le Parisien / Aujourd’hui en France réalisé du 8 au 9 septembre 2016 et publié le 11 septembre 2016 :

 

  • 76% des Français ont "une mauvaise opinion" du Parti Communiste (PCF).
  • 52% des Français estiment que le Parti Communiste (PCF) est "sectaire".
  • 54% des Français estiment que le Parti Communiste (PCF) "ne défend pas bien les classes populaires".
  • 59% des Français estiment que le Parti Communiste (PCF) "n'est pas proche des gens".
  • 82% des Français estiment que le Parti Communiste (PCF) "nest pas capable de gouverner"
  • 64% des Français estiment que le Parti Communiste (PCF) "n'est pas utile à la vie politique française.

 

sondage Odoxa/Le Parisien : 76% des Français ont une mauvaise opinion du Parti Communiste (PCF)
Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Communisme
commenter cet article
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 17:51
Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Franc-Maçonnerie Modernisme dans l'Église conciliaire
commenter cet article
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 14:28
[Sodalitium] abbé Francesco Ricossa : l'incinération, une pratique maçonnique

"la franc-maçonnerie est la mère de la crémation" dixit Jean-Baptiste-Antoine Blatin, ancien député et Grand Maitre de la secte maçonnique du Grand Orient de France (source : Hiram.be)

 

Au cours de ces dernières années, la pratique maçonnique de l’incinération consistant en la destruction violente du cadavre humain au moyen du feu ou d’une grande chaleur, s’est répandue de plus en plus. Il nous semble donc non seulement opportun, mais aussi urgent, de rappeler à nos lecteurs la discipline de l’Église catholique codifiée dans le code de droit canonique promulgué par Benoît XV en 1917 et qui, étant donné la vacance formelle du Siège Apostolique, est toujours en vigueur.


La loi de l’Église défend expressément les actions suivantes :

  1. incinérer un corps
  2. coopérer formellement à la crémation
  3. donner l’ordre que son corps ou celui d’un autre soit incinéré
  4. faire partie d’une association, dont les membres s’engagent à faire incinérer leur corps ou celui des personnes dont ils peuvent disposer
  5. donner l’absolution sacramentelle à une personne qui a ordonné que son corps soit incinéré et qui ne veut pas révoquer cet ordre ; donner à cette même personne, après sa mort, la sépulture ecclésiastique (canons 1203 ; 1240 § 1 n° 5 ; 2339)

L’Institut ‘Mater Boni Consilii’ se conforme à cette législation.

Dix motifs (parmi tant d’autres) de s’opposer à la crémation :

L’Église considère la pratique de l’incinération des cadavres comme “une pratique barbare, qui répugne non seulement à la piété chrétienne, mais aussi à la piété naturelle envers les corps des défunts et que l’Église, depuis ses origines, a constamment proscrite” (Instruction de la Sacrée Congrégation du Saint-Office, 19 juin 1926).


Je vais m’employer à énumérer quelques motifs pour lesquels il n’est pas opportun de procéder à l’incinération des cadavres.

 

  1. Parce que Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même a voulu être enseveli (Jn XIX, 40), selon toute la tradition de l’Ancien Testament.
  2. Parce que l’incinération semble vouloir signifier que les corps sont pour toujours décomposés et dispersés, alors que le rite opposé de l’inhumation accompagne l’idée de la mort comparée au sommeil (Jn XI, 11-39) et exprime avec plus de fidélité la foi chrétienne en la résurrection finale.
  3. Parce que l’inhumation exprime le symbole chrétien et biblique du corps considéré comme une semence qui donne lieu à une nouvelle vie : “si le grain de froment, tombé en terre, ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruits” (Jn XII, 24 ; voir aussi I Cor. XV, 36-44).
  4. Parce que toute la liturgie de l’Église honore le corps du défunt, qui a été le temple du Saint-Esprit, et est destiné à ressusciter de la mort, alors que la crémation le détruit violemment dans le feu, symbole du feu éternel…
  5. Parce que l’Église a toujours pratiqué le culte des reliques des Saints, alors qu’elle a réservé la peine du feu aux corps des hérétiques impénitents.
  6. Parce que déjà les premiers chrétiens l’avaient en horreur comme en témoigne le païen Minucio Felice : les chrétiens, écrit-il, execrantur rogos, et damnunt ignium sepulturas.
  7. Parce que partout où s’est répandu l’Évangile, la crémation a disparu.
  8. Parce que la crémation a été réintroduite par les ennemis de l’Église, d’abord avec la révolution française et ensuite au XIXème siècle, pour nier la résurrection des corps et pour combattre l’Église.
  9. Parce que c’est la secte maçonnique qui a organisé et organise les associations en faveur de la crémation.
  10. Parce que c’est la même secte qui a demandé et obtenu (sous Paul VI) la modification de la loi ecclésiastique contre l’incinération, énième concession des néomodernistes aux ennemis de l’Église.
La franc-maçonnerie et les associations en faveur de la crémation :

Celui qui, aujourd’hui encore, désire être incinéré après sa mort, s’adressera à la plus proche association en faveur de la crémation la So.crem, par exemple. Sur les différents sites internet de ces associations, même quand on rappelle leur histoire, on ne fait jamais allusion à la franc-maçonnerie. On y trouve quand-même les noms des “pères fondateurs” des différentes associations en faveur de la crémation. Voyons qui ils étaient…


Après la tentative d’introduire la crémation durant la révolution française (avec un projet de loi au Conseil des Cinq-Cents le 11 novembre 1797), il faut attendre la seconde moitié du XIXème siècle pour voir la naissance, en Italie précisément, d’un actif mouvement crématiste.
La plus ancienne association crématiste en Italie est celle de Milan, et remonte à 1876. En résumé, plusieurs associations en faveur de la crémation s’implantent, spécialement dans le nord du pays : à Pavie en 1881, Turin, Livourne, Florence et Venise en 1882, à Bologne en 1889, à Gênes en 1897, etc. La loi sanitaire qui l’autorise est de 1888 (gouvernement Crispi, maçon), tandis qu’en France une loi similaire remonte à l’année précédente.


Et voici des noms. À Milan, les promoteurs de l’incinération des cadavres sont (d’après le site internet de la So.crem) Malachia de Cristoforis, Gaetano Pini, Giuseppe Mussi, Agostino Bertani… et la même société se glorifie d’une lettre de Giuseppe Garibaldi, par laquelle le Héros des deux mondes se dit inscrit à la société en faveur de la crémation. Tous les représentants de premier plan du monde politique d’alors. Mais pas seulement…


Giuseppe Mussi, en effet, fut Grand Maître de la Grande Loge du Rite Symbolique Italien (RSI) de 1885 à 1886 : c’est justement Gaetano Pini qui lui succéda. Malachia De Cristoforis fut dans le Conseil de l’Ordre du Grand Orient ; Agostino Bertani, de la Loge Propagande du G.O.I. Quant à Garibaldi, personne n’ignore qu’il fut Grand Maître du Grand Orient d’Italie. Ambrogio Viviani dans sa Storia della Massoneria lombarda (Bastogi, 1992, p. 118), écrit : “Une des activités maçonniques de cette période s’exerce dans le domaine de la crémation (…) À Milan en 1876 se constitue la ‘Società di cremazione’ à l’initiative de Malachia de Cristoforis, Gaetano Pini, Giuseppe Polli, Giovanni Sacchi, Giuseppe Pozzi ; au cours des années suivantes apparaissent les Sociétés de crémation de Crémone et Brescia (1883), Varèse (1884), Mantoue (1888), Bergame et Monza (1886). Le Temple crématoire de Milan, dû à l’œuvre des Frères, fut inauguré en 1884”.


Passons à Livourne. La Société pour la crémation était comme un “double” de la Sérénissime Grande Loge du Rite Symbolique Italien : au sommet des deux associations Carlo Meyer et Federico Wasmuth, tous deux présidents de la Sérénissime Grande Loge du RSI, et Alceste Cristofanini, du RSI, également Grand Maître honoraire du Grand Orient. Turin n’est pas en reste. La So.crem locale cite les noms du Dr Jacob Moleschott, mais omet de dire qu’il était un frère maçon, tout comme les autres pionniers et coreligionnaires israélites, Cesare Goldmann (1) et Luigi D’Ancona. Les trois premiers présidents de la So.crem subalpine sont tous les trois d’éminents francs-maçons : ainsi Ariodante Fabretti, carbonaro, membre de la Giovane Italia mais aussi du Conseil Suprême du 33° de Rite Écossais ; Tommaso Villa (qui fut président de la Chambre et Sénateur du Royaume) et Luigi Pagliani. Et nous pourrions continuer… Tous ces noms se retrouvent dans les ouvrages d’histoire de la Maçonnerie, par exemple dans celui de A. A. Mola (éd. Bompiani, 1976).


Aujourd’hui, pour rassurer les catholiques, les sociétés en faveur de la crémation citent Paul VI (2), mais en réalité l’atmosphère est encore celle des temps jadis, quand avec les rites crématistes (et maintenant les “salons funéraires” dans le “temple crématoire”), on voulut créer une “mort laïque” en remplaçant les cérémonies du catholicisme. Exit-Italia, l’association pour l’euthanasie, est heureuse de faire étalage de son étroite collaboration avec la U.A.A.R. (Union des Athées Agnostiques Rationalistes) et la So.crem (Société pour la crémation). Aujourd’hui, comme hier, rien n’est vraiment changé.


Notes :
  1. Il devrait s’agir du même Cesare Goldmann, lui aussi franc-maçon israélite, qui finança il Popolo d’Italia et mit à disposition des naissants Fasci di combattimento [début du mouvement fasciste de Mussolini] le Salon de la Société industrielle et commerciale de Milan, situé Piazza San Sepolcro n° 9, pour le rassemblement historique du 23 mars 1919.
  2. Naturellement, les crématistes citent (pour convaincre les catholiques) les mots par lesquels il est dit que la crémation n’est pas mauvaise en soi, et, en tout cas, n’est plus défendue. Ils omettent au contraire les autres mots du texte où il est encore rappelé que “l’Église s’est toujours appliquée à inculquer l’inhumation des cadavres, soit en entourant cet acte par des rites destinés à en mettre en relief la signification symbolique et religieuse, soit en prescrivant des peines canoniques contre ceux qui agiraient à l’encontre d’une pratique si salutaire (…) Tout doit être mis en oeuvre pour que soit fidèlement maintenue la coutume d’ensevelir les cadavres des fidèles ; c’est pourquoi les ordinaires par des instructions opportunes et des admonitions veilleront à ce que le peuple chrétien répugne à l’incinération des cadavres (…)”. Paroles en l’air, et on pouvait et devait s’y attendre ! Tout ce qui est resté du décret de 1963, c’est, comme on dit, que ‘l’Église n’interdit plus la crémation’ ! Le coup était préparé depuis longtemps : en témoigne une lettre de l’évêque Bruno B. Heim, collaborateur à l’époque du nonce Angelo Giuseppe Roncalli (futur Jean XXIII) à la nonciature de Paris, lequel écrit que le baron Marsaudon, ami de Mgr Roncalli, “vint (le trouver) pour proposer la suppression de l’interdiction de la crémation ; à ses dires, ceci n’avait plus rien à voir avec l’idéologie maçonnique” (in Controrivoluzione, n°67-68/2000, p. 28). Ah ! dommage que Marsaudon fût Ministre d’État du Suprême Conseil de France du Rite Écossais Ancien et Accepté…

 

 

source : Sodalitium

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Franc-Maçonnerie
commenter cet article
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 17:51
Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

 

source : Jacques Bompard

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com
commenter cet article
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 16:37
Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

Du « Wir Schaffen das » d’Angela Merkel aux oublis de tapis rouge pour Barack Obama, les figures du cosmopolitisme vivent des semaines difficiles. Le président américain a passé un séjour délicat en Chine et la chancelière allemande a subi une éclatante défaite électorale. A l’aune d’un monde multipolaire, ces deux grandes puissances sont assises sur des bases de sable et tentent de faire prospérer le libéralisme libertaire au cœur des institutions internationales pour mieux les contourner sur le plan national. Une tentative qui excite la révolte des peuples.

 

Au lendemain du Brexit, la commission européenne avait été secouée par un scandale. José Manuel Barroso décidait de rejoindre Goldman Scahs, suivant en cela une tradition bien établie d’immixtion des intérêts de « La Banque » au cœur de nos institutions. La commission devait réagir… Patatra ! Jean-Claude Juncker n’a toujours pas dit mot des errements de son ami. Avec les résistances au TAFTA et la crise du G20 incapable de redorer le blason du libre-échange, c’est toute une tendance internationale qui se trouve meurtrie.

 

Fort heureusement pour elle, la Finance sait se défendre. Emmanuel Macron incarne son influence politico-médiatique en digne successeur d’un François Hollande qui aura été d’une totale soumission aux intérêts de la corbeille. Pendant ce temps, le Front National, au lieu de remettre en cause les règles des oligarchies apatrides, épandait dans tous les médias son amour des dépenses publiques. Dépenses publiques aujourd’hui favorables aux intérêts financiers, notamment sur le marché obligataire. Je me souviens du silence courroucé qui accueillit ma proposition de loi d’interdiction des hedge funds en France. Visiblement, nombre de mes collègues à l’assemblée ne voulaient surtout pas déplaire à quelques intérêts établis.

 

La défaite est amère, puisque le vice-président de la commission européenne, Frans Timmermans admet lui-même que : « pour beaucoup l’Europe est un facteur d’insécurité ». Et cette exaspération des peuples risque de faire éclater jusqu’aux décisions des organes supranationaux. Ainsi Angel Curria, secrétaire général de l’OCDE, a déclaré au Monde ce lundi : « Après huit ans de consolidation fiscale, que d’autres appellent austérité, nous sommes au point où l’on peut essayer d’accroitre les dépenses publiques. » A quelque école économique qu’on appartienne, la déclaration est paradoxale. L’organisation du commerce et du développement économique intime des décisions aux gouvernements pour calmer les peuples.

 

Comme je le propose toujours, ce sont les principes de subsidiarité et d’harmonie des corps sociaux qui doivent guider notre approche de l’économie. Bref, le modèle du « bon père de famille » est à remettre en avant. Mais il n’est pas à la mode, le bon père ne joue pas avec des algorithmes sur les produits complexes.

 

source : Jacques Bompard

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Économie
commenter cet article
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 16:37
Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

« Un acte concerté ». Une éventuelle « exécution » de deux surveillants pénitentiaires envisagée. Quatre détenus étaient entendus le 6 septembre par la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire. Le motif de leur comparution ? L’un d’eux a attenté, arme « artisanale à la main », aux jours d’un surveillant alors qu’il sortait de sa cellule de la maison d’arrêt d’Osny. Seule la témérité du collègue de la victime est parvenue à sauver l’agent, agressé par un détenu qui, arrêté en 2015 alors qu’il se rendait en Syrie, est sans doute un émule de l’Etat islamique. De plus en plus récurrents dans les enceintes pénitentiaires, ce type d’agissements, organisé par des groupes de prisonniers coordonnés, submerge les effectifs de la prison. Car de telles attaques sont permises par l’absence en nombre suffisant des agents, à qui l’on affirme que primeur doit être donnée à la réinsertion des condamnés au lieu d’établir que le durcissement des peines à l’encontre de ces phénomènes dangereux est légitime.

 

Le débat a récemment refait surface dans le monde politique : en mars dernier, le parti Les Républicains proposaient l’établissement de la « perpétuité incompressible », exigeant un emprisonnement à vie d’auteurs de crimes terroristes. Un discours aussi symbolique qu’inapplicable, eu égard à l’article 720-4 du Code de procédure pénale qui prévoit qu’après trente ans derrière les barreaux, le juge d’application des peines puisse décider d’un aménagement des peines. Et alors que s’engagent les primaires de la droite, les démonstrations de force de cet acabit risquent de se multiplier, sans que ne s’esquisse pour autant de véritables mises en œuvre. Après tout, il convient, à l’heure où l’alternance politique est en voie de prendre la tête de l’exécutif, de ménager un électorat de gauche récupérable.

 

La gauche, de désaveu en rétractation, ne cesse à sa propre insu de souligner les lacunes de son entreprise : « Cet outil est aujourd’hui peu utilisé par les juridictions sans que les motifs de cette désaffection soient clairement identifiés et sans qu’il soit possible en conséquence d’en établir l’évaluation et le bilan », indiquait Jean-Jacques Urvoas à l’égard de la réforme pénale de Christiane Taubira. La réforme relative à l’individualisation des peines et à la prévention de la récidive initiée par l’ancien Garde des Sceaux devait permettre aux tribunaux de proposer aux condamnés une substitution à la peine de prison, suivant une étude au cas par cas. Une évaluation, qui dépendant des conseillers pénitentiaires de probation et d’insertion, s’avère chaque jour un peu plus difficile à mettre en œuvre du fait du sous-effectif des agents. Sur l’ensemble du territoire français, une centaine de procédures de ce type auraient à peine été prononcées…

 

La réforme pénale devait également permettre de désengorger une procédure administrative lourde, dont pâtissent les agents responsables. En 2013, Christiane Taubira, entre deux esbroufes sur le « mariage » homosexuel, annonçait la création de mille postes supplémentaires dans les services de probation et d’insertion, afin que le nombre de dossiers traités par les agents diminue. Un plan qui, étalé sur quatre ans, n’est pas arrivé à pallier les retards, si l’on en croit les syndicats. Et de l’allègement de la procédure, n’a été engendrée qu’une dynamique inverse : « La contrainte pénale a créé une charge de travail supplémentaire car tous les dossiers doivent être examinés de très près, même si, derrière les personnes condamnées ne sortent pas », explique ainsi Olivier Caquineau, secrétaire général du Snepap-FSU.

 

Une réforme coûteuse. Une réforme annihilant toute opportunité de bonne exécution de la justice. Une réforme tributaire d’une orientation sentimentaliste de la procédure pénale, prétendant « réinsérer les coupables » au dépend des victimes humiliées. En somme : une réforme à l’image de la gauche.

 

 

source : Ligue du Sud / Jacques Bompard

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Sécurité
commenter cet article
7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 15:03
Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Philippe de Villiers, président du MPF - Mouvement Pour la France

Philippe de Villiers sortira un nouveau livre intitulé : "Les cloches sonneront-elle encore demain ?", le 12 Octobre 2016

 

Titre : "Les cloches sonneront-elle encore demain"

Auteur : Philippe de Villiers

Editeur : Albin Michel

EAN : 978-2226393784

Date de Sortie : 12/10/2012

 

Lire aussi : pour Patrick Klugman, l'avocat juif des Femens; on peut égorgé les prètres puis attaquer les églises et se sont les musulmans qui doivent être protéger

Lire aussi : Islamisation : les juifs et les francs-maçons ont soutenus et financés la construction de la Grande Mosquée de Paris

 

islamophilie des juifs :

 

liens entre Islam et Franc-maçonnerie

liens entre Daesh et Israël :

 

haine des juifs envers les catholiques

 

haine des Francs-Maçons envers l'Eglise catholique

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Philippe de Villiers Cathophobie
commenter cet article
7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 15:03
Femmes : le FN tient le même discours que les féministes et la franc-maçonnerie

"Les lois de la République doivent être appliquées et respectées.

Le principe de la laïcité et l'égalité Homme / Femme doivent être réafirmés.

La lutte contre l'intégrisme religieux est, avant tout, une lutte pour votre liberté de femme française.

Soyez libre et insoumise"

extrait de "Lettre ouverte aux femmes de nos banlieux - Soyez libre et insoumise" par le collectif "Banlieues Patriotes" du FN (Front National) / Rassemblement Bleu Marine

 

 

source : Banlieues Patriotes / FN - RBM

 

Lire aussi : Alain Escada (Civitas) : "si l'on se trompe de motifs pour dénoncer le burkini, on fait le jeu de ceux qui veulent plus de décadence, plus de dépravation"

Lire aussi : Marion Maréchal Le Pen (FN) confirme qu'elle est pour l'avortement

Voir aussi : Pilule abortive : Marion Maréchal Le Pen (FN) soutient le criminel franc-maçon Lucien Neuwirth qui a tuer des millions d'enfants et empoisonner des millions de femmes

Lire aussi : le Front National (FN) est pour l'avortement

Voir aussi : Elections Regionales 2015 / Front National (FN) : le double discours des francs-maçons et du lobby juif

Voir aussi : conférence de l'abbé Lafitte : "Franc-Maçonnerie et Corruption Des Femmes Catholiques"

Voir aussi : conférence de l'abbé Lafitte : "De l'éminente dignité de la femme"

Voir aussi : abbé Couture (FSSPX) à propos du féminisme

Voir aussi : André Frament et Florian Rouanet à propos du féminisme

Lire aussi : Journée de la Femme : Véronique Besse (députée MPF) sonne la charge contre le féminisme

Lire aussi : compte-rendu de la conférence de Béatrice Bourges contre le féminisme

Lire aussi : Egalité & Réconciliation : conférence de Béatrice Bourges contre "la dictature du féminisme", le 30/01/2016

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Front National
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 16:35
la Fondation Jérome Lejeune veut faire condamner le CSA (dirigé par le juif franc-maçon Olivier Schrameck) qui discrimine les trisomiques

Mercredi 7 septembre, le Conseil d’Etat (dirigé par le franc-maçon Jean-Marc Sauvé) examinera le recours de la Fondation Jérôme Lejeune (avec celui du collectif Les amis d’Eléonore et celui de sept jeunes adultes porteurs de trisomie 21), visant à condamner le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) (dirigé par le juif franc-maçon (membre du club Le Siècle) Olivier Schrameck, petit-neveu de l'ancien ministre de l'Intérieur, Abraham Schrameck) qui a censuré la vidéo Dear Future Mom (Chère future maman).

la Fondation Jérome Lejeune veut faire condamner le CSA (dirigé par le juif franc-maçon Olivier Schrameck) qui discrimine les trisomiques

Jean-Marie le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, a consacré un chapitre entier à cette censure du CSA dans son dernier livre "Les premières victimes du transhumanisme" (éd. Pierre-Guillaume de Roux). Extrait :

 

« Le CSA n’est absolument pas ambigu quand il souligne, à deux reprises, que le bonheur des personnes trisomiques ne peut pas être montré au public. C’est très clair et même vertigineux de clarté : le bonheur des trisomiques ne peut pas être montré pour la seule et unique raison qu’il culpabilise les femmes qui ont fait « un choix de vie différent », c’est-à-dire celui de donner la mort à leur enfant trisomique. Voilà l’argument central du CSA. Ce faisant, le conseil supérieur de l’audiovisuel fait expressément le choix de privilégier le droit des femmes à avorter par rapport à celui des trisomiques de vivre et de dire qu’ils vivent heureux. »

Pour la Fondation Lejeune, ce recours est l’occasion d’une interpellation : aujourd’hui en France il est possible de tenir à la radio des propos eugénistes et handiphobes à l’encontre des personnes trisomiques, sans que le CSA ne s’en émeuve.

  • le 5 octobre 2012, sur France Inter, dans l’émission La tête au carré, le Pr Jean-Didier Vincent (d'origine protestante) hurlait à l’antenne : « Mais pourquoi faut-il conserver les trisomiques qui sont quand même un poison dans une famille, il faut bien le dire ! ». Aucune réaction du CSA.
  • Le 5 mars 2016, sur Europe 1, la journaliste juive Anne Sinclair déclarait que l’eugénisme des enfants trisomiques était « un eugénisme protecteur, pour éviter des drames ». Aucune réaction du CSA.
  • Le Dr Laurent Alexandre (franc-maçon, membre du club Le Siècle) se réfère à l’élimination en masse des enfants trisomiques avant leur naissance pour faire la promotion du transhumanisme.
  • Le philosophe Luc Ferry (franc-maçon, membre du club Le Siècle), dans son dernier livre "La Révolution Transhumaniste" et les entretiens qu’il a donnés, acte également de l’éradication des porteurs de trisomie sans émettre une once d’interrogation.

 

source : Le Salon Beige

 

Lire aussi : les juifs sont coupables de l'Holocauste Abortif

Lire aussi : Non au fichage des femmes enceintes et des enfants trisomiques par l’Etat

Lire aussi : Jacques Bompard / Trisomie 21: "le gouvernement stigmatise, discrimine et veut éradiquer les trisomiques"

Lire aussi : Culture de Mort : Véronique Besse (députée MPF) dénonce le nouveau test de dépistage de la Trisomie 21 qui vise au génocide des trisomiques

Lire aussi : Béatrice Jousset-Couturier, scientifique pro-transhumanisme avoue que les transhumanistes se prennent pour Dieu

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Culture de Mort
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 16:35
Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

Le député-maire Jacques Bompard (Ligue du Sud, ancien MPF)

Les sondages et les analyses s’accumulent suite à la manipulation des grosses factions politiques au sujet de la République. Benoît Hamon répondait d’ailleurs récemment à « On n’est pas couché » que l’identité de notre pays se résumait à la République. Comprenons donc qu’avant 1792 personne n’était français en France, qu’entre 1814 et 1830 une invasion étrangère eut lieu en France, invasion accrue jusqu’en 1848. Les empires furent ils français ? Le comte de Chambord était-il français ?


L’analyse du sondage Ifop-Atlantico nous précise quelques contours. Elle invalide de fait la candidature de François Hollande envisagée comme « dernier rempart » du régime. Seulement 25 % des Français se sentent touchés par cet axe, épuisés par l’énumération de stupidités qui a tenue lieu d’argumentaires à la classe politique. 75 % des Français affirme même que ces tirades ont été trop utilisées ce qui confirme la lassitude devant les rodomontades de Manuel Valls.


Cette étude vient rappeler que 17%des Français s’étaient déjà déclarés favorables à un changement de régime dans un sondage BVA. 50% des électeurs de droite se déclaraient même favorables à la monarchie. Au-delà du romantisme, c’est la question de la priorité des valeurs et de la hiérarchisation des institutions qui est en jeu. Parler de la France, de son identité, de ses peuples et de ses territoires avant de mettre en avant des idées ou des systèmes, voilà ce que souhaitent les Français.


Frédéric Rouvillois a donné un angle intéressant d’analyse la semaine dernière au FigaroVox : « Le chef de l’État demeure le référant fondamental. Ce n’est pas la dimension monarchique de ce dernier qui pose problème, mais davantage sa dimension républicaine. L’année dernière, j’ai publié un essai Être ou ne pas être républicain, pour montrer que tous les hommes politiques se servent absolument sans arrêt de ce mot de «République», sans se demander ce qu’il signifie vraiment. La raison est simple… Dès que l’on creuse vraiment la signification de ce qu’est la République, on s’aperçoit qu’elle n’a pas de sens véritable. S’il s’agit seulement de la «chose publique», le terme peut tout signifier. »


Face à une classe politique qui galvaude jusqu’à ses obsessions, il faut un retour du bon sens populaire notamment à travers la régénération de nos corps intermédiaires et de nos territoires. Sinon quelques bouffons continueront leurs concours cosmétiques au lieu de s’intéresser au sort des Français.

 

source : Jacques Bompard

Repost 0
Published by valentin.beziau-ump77.over-blog.com - dans Royalisme
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Valentin Beziau
  • Le blog de Valentin Beziau
  • : Le blog de Valentin Beziau, militant MPF - Mouvement Pour la France avec Philippe de Villiers
  • Contact

A propos de

Contre-Révolution, Catholicisme Traditionnel (lefébvrisme (FSSPX, mgr Williamson...), thèse de cassiciacum, sédévacantisme)

Monarchie Absolue et de Droit Divin, antirépublicanisme, antidémocratisme, Nationalisme Intégrale  

Villiérisme, légitimisme, maurrassisme, franquisme

anti-Lumières, anti-laïcisme, antimaçonnisme, antimodernisme, antiprotestantisme, antijudaïsme, anti-islamisation

Pro-Vie, anti-homosexualisme

anticommunisme, anti-libéralisme

euroscepticisme, antimondialisme, protectionnisme, anti-immigrationisme

pour la peine de mort

 

Recherche

Citations

"Ne croyez pas que je sois venus apporter la paix sur Terre. Je ne suis pas venus apporter la paix; mais l'épée." (Matthieu 10:34)

"et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie." (Luc 14:23)

"Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"On mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues; on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom" (Luc 21:16)

"Dieu vomit les tièdes"

"Que toute personne soit soumise aux autorités supérieur; car il n'y a point d'autorité qui ne viennent de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi qui s'oppose à l'autorité, résiste à l'ordre que Dieu  a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes" (Romains 13:1)

"Il n'y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile, je remplirai le nombre de tes jours" (Exode 23:26)

"Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme une créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt" (Exode 22:25)


« Voter socialiste, c'est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants » (Monseigneur Lefebvre)

A propos de Pinochet « Dès qu'un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu'il rétablit l'ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n'y a pas un pays où l'on puisse circuler aussi librement qu'au Chili. » (Monseigneur Lefebvre)

"Le mythe tant caressé de l'égalité ne serait pas autre chose, en fait, qu'un nivellement absolu de tous les hommes dans une commune misère et dans une commune médiocrité." (pape Léon XIII)

"Face à la colonisation islamique de la France, je crois que la laïcité est un bouclier en carton pâte, et j'irai même plus loin, je pense que la laïcité est le cheval de Troie de l'islamisation. C'est donc par l'affirmation de l'identité française, de la culture française, et du lien entre la France et son héritage chrétien, que nous pourrons répondre au défi de cette islamisation galopante." (Carl Lang)

"Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur" (Mussolini)

"Je ne compte pas demander pardon à qui que ce soit. Au contraire, ce sont aux autres de me demander pardon, les marxistes, les communistes" (Pinochet)

" On ne peut dialoguer ni avec les francs-maçons, ni avec les communistes, car on ne dialogue pas avec le diable ! " (Monseigneur Lefebvre)

" Votre innovation du PaCS, c’est tout simplement le retour à la barbarie. Vous vous inscrivez dans la suite de ceux qui, pour saper la société, ont commencé par saper la famille. La loi la mieux établie de notre vieille civilisation, vous vous apprêtez à la violenter ! Vous touchez là aux fondements de la société ! Mais un jour les victimes se lèveront et se tourneront vers vous en vous disant, une expression terrible : vous êtes le socialisme démolisseur ! " (Philippe de Villiers)

"Il n'y a pas de contraception d'urgence, cela n'existe pas." (...) vous substituez à un principe de précaution un principe de destruction en lançant une véritable guerre chimique contre l'enfant à naître" (Philippe de Villiers)

"On ne peut pas ignorer que le seul fait tangible repérable, permettant de déterminer le commencement de la vie humaine correspond à sa conception. Notre législation ne reconnaît pas l'avortement comme un droit des femmes." (Philippe de Villiers)

" La protection de la vie des sans-voix plutôt que l’eugénisme et l’avortement, la protection de la vie des malades plutôt que la seringue empoisonnée de l’euthanasie " (Philippe de Villiers)


"Tout le régime d'enseignement désigné sous le nom de laïcité représente un système complet d'embrigadement et de domestication des intelligences et des consciences populaires." (Charles Maurras)

« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur » (Oremus et pro perfidis Judaeis, prière du Vendredi Saint)

« Les Maçons en sommeil pourraient se réveiller. En les éliminant, nous sommes sûrs qu’ils dormiront pour toujours » (Benito Mussolini)

Videos

Philippe de Villiers - campagne présidentielle 1995

Philippe de Villiers contre le "mariage" homosexuel

Philippe de Villiers à propos de Saint Louis, des Juifs et du Talmud

Philippe de Villiers contre le Pacs

Crèche de Noël / Vendée / Franc-Maçonnerie : Philippe Ploncard d'Assac félicite Philippe de Villiers

Faire un don Paypal au "blog de Valentin Beziau"